Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Conférence de presse du 21 septembre 2015 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hong Lei
2015/09/21

Sur l'invitation du gouvernement de la République islamique d'Iran, M. Zhang Yi, Envoyé spécial du gouvernement chinois et Président de la Commission de Contrôle et de Gestion des Biens publics du Conseil des Affaires d'État, effectuera une visite en Iran du 21 au 23 septembre.

Q : Dans l'après-midi du 20 septembre, le Népal a officiellement promulgué la nouvelle constitution. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : La Chine félicite sincèrement le Népal d'avoir promulgué la nouvelle constitution et espère le voir saisir cette occasion pour réaliser l'unité, la stabilité et le développement du pays. La Chine accorde une grande importance aux relations sino-népalaises et entend continuer à approfondir l'amitié et la coopération avec le Népal, ainsi qu'à lui apporter, dans la mesure du possible, une assistance pour son développement économique et social.

Q : Selon des sources d'information, le tramway d'Addis-Abeba, principalement financé et construit par la Chine, a été mis en service le 20 septembre dans la capitale éthiopienne. On dit que c'est un nouvel acte pris par la Chine pour accroître son influence économique en Afrique. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Le 20 septembre, le tramway d'Addis-Abeba, construit par China Railway Group Limited et opéré et géré par Shenzhen Metro Group a été mis en service. Il s'agit du premier tramway urbain moderne en Éthiopie et même en Afrique sub-saharienne, permettant de décongestionner considérablement la capitale éthiopienne, de faciliter le déplacement des habitants et d'améliorer les services de gestion de la ville. Principalement financé par la Chine, ce projet utilise des normes et technologies chinoises et est le premier projet de transport ferroviaire urbain en Afrique qui soit construit, exploité et géré par des entreprises chinoises.

Actuellement, les pays africains travaillent à accélérer le processus d'industrialisation, et leurs demandes en infrastructures s'avèrent énormes. Ami sincère et partenaire de développement des pays africains, et fidèle au principe dit de « sincérité, pragmatisme, amitié et franchise » et à la juste conception de la justice et des intérêts, la Chine œuvrera ensemble avec les pays africains pour promouvoir la construction en Afrique du réseau ferroviaire à grande vitesse, du réseau d'autoroute et du réseau d'aviation régionale, l'industrialisation du continent, ainsi que la coopération sino-africaine en matière de capacités de production, de sorte à contribuer au développement partagé Chine-Afrique au plus grand bénéfice des peuples chinois et africains.

Q : Le 20 septembre, la Coalition de la gauche radicale de la Grèce Syriza d'Alexis Tsipras a remporté une fois de plus les élections législatives. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous avons noté le bon déroulement des élections législatives en Grèce. La Chine félicite M. Alexis Tsipras et son parti Syriza d'avoir remporté une nouvelle victoire dans les élections. La Chine attache toujours une haute importance au développement de ses relations avec la Grèce et entend travailler conjointement avec le nouveau gouvernement grec pour promouvoir les échanges et coopérations bilatéraux dans tous les domaines, afin de faire avancer sans cesse le partenariat global stratégique sino-grec.

Q : La promulgation de la nouvelle constitution du Népal a suscité la protestation et des violences. Certaines communautés minoritaires craignent que leurs intérêts ne puissent pas être pleinement garantis. L'Inde et d'autres pays y ont exprimé leurs préoccupations. Comment la Chine voit-elle la situation actuelle au Népal ? Est-elle également préoccupée par la façon dont le Népal a promulgué la nouvelle constitution ?

R : La Chine espère sincèrement que toutes les forces politiques au Népal pourront garder à l'esprit les intérêts fondamentaux du pays et du peuple, et régler les différends par voie de dialogue et de consultations, afin de réaliser le développement soutenu du pays et le bonheur du peuple.

Q : Pourriez-vous confirmer que le Service des affaires du Japon du Département d'Asie du Ministère des Affaires étrangères a été supprimé ?

R : Ces derniers temps, le Ministère des Affaires étrangères a procédé à des ajustements administratifs normaux au sein du Département des Affaires d'Asie. Je tiens à souligner que la politique japonaise de la Chine reste inchangée.

Q : Selon des médias chinois, un suspect recherché a été extradé en Chine depuis l'Espagne par le groupe de travail de l'opération « Fox Hunt (chasse aux renards) » du Ministère chinois de la Sécurité publique. Est-ce que cela marque un grand pas en avant pour les relations sino-espagnoles ?

R : Nous apprécions la collaboration de l'Espagne lors de l'opération « Fox Hunt » et nous en sommes reconnaissants. Le gouvernement chinois mène activement la coopération en matière d'application de la loi avec les pays concernés pour combattre ensemble la criminalité transnationale. Ce qui s'est passé ces derniers temps montre que notre opération est de plus en plus soutenue par la communauté internationale, et que les criminels, où qu'ils aillent, aussi longtemps qu'ils se cachent, seront traduits en justice selon la loi chinoise. Nous entendons travailler avec l'Espagne et les autres pays concernés pour renforcer la coopération dans la lutte contre la criminalité transnationale.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer