Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Conférence de presse du 16 octobre 2015 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2015/10/16

Q : Ce matin, la partie chinoise et un consortium d'entreprises indonésiennes ont signé un accord de coentreprise à Jakarta pour la construction d'une ligne de TGV entre Jakarta et Bandung. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous félicitons les entreprises des deux pays pour la signature de cet accord de coentreprise sur la construction d'une ligne de TGV entre Jakarta et Bandung. Comme l'Ambassadeur de Chine en Indonésie Xie Feng l'a déclaré devant la presse, la Chine a remporté ce projet grâce à sa sincérité et à sa compétence. La Chine et l'Indonésie sont bons voisins, bons amis et bons partenaires, et nous développons depuis toujours notre coopération amicale et mutuellement bénéfique avec l'Indonésie dans l'esprit de bénéfice mutuel et de gagnant-gagnant. Dans le contexte actuel, nous entendons faire avancer notre coopération avec l'Indonésie dans les domaines du TGV et autres. La Chine a les capacités et la confiance pour mener à bien, ensemble avec la partie indonésienne, le projet de TGV Jakarta-Bandung, pour qu'il devienne un autre projet phare et exemplaire de la coopération gagnant-gagnant entre nos deux pays au bénéfice de nos deux peuples.

Q : Selon des sources d'information, le 15 octobre, le Président américain Barack Obama a déclaré que compte tenu des nouvelles évolutions dans la situation locale, les États-Unis avaient décidé de reporter le retrait de leurs troupes de l'Afghanistan. Selon lui, la partie américaine maintiendra, pour la plupart du temps en 2016, le nombre actuel de 9 800 soldats en Afghanistan, et réduira ce nombre à 5 500 après 2016. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous avons noté les informations concernées. Nous espérons que la partie américaine continuera de traiter de manière responsable et prudente la question relative à leurs troupes stationnées en Afghanistan et au transfert des responsabilités sécuritaires à la partie afghane. Les initiatives concernées doivent respecter l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Afghanistan et profiter à la reconstruction pacifique du pays ainsi qu'à la sécurité et à la stabilité dans la région.

Q : Selon des sources d'information, le Président du Parti Komeito au Japon Natsuo Yamaguchi a transmis au Président Xi Jinping, lors de leur rencontre d'hier, une lettre du Premier Ministre japonais Shinzo Abe et l'invitation adressée par ce dernier au Président Xi Jinping d'effectuer une visite au Japon au printemps prochain. La Chine envisage-t-elle d'accepter cette invitation ?

R : Sur l'invitation du Département international du Comité central du Parti communiste chinois, Monsieur Natsuo Yamaguchi est venu en Chine à la tête d'une délégation du Parti Komeito du Japon pour effectuer une visite du 13 au 16 octobre et assister à la Conférence spéciale des partis politiques asiatiques sur la Route de la Soie. Conformément au programme de la conférence, Monsieur Yamaguchi a assisté à la rencontre collective avec le Secrétaire général Xi Jinping dans l'après-midi du 15 octobre. Il a eu un bref échange avec le Secrétaire général Xi Jinping, lui a transmis une lettre signée du Premier Ministre japonais Shinzo Abe, et lui a exprimé le souhait du Premier Ministre Abe de réaliser une rencontre entre les dirigeants chinois et japonais en marge des conférences internationales.

Les échanges de haut niveau, qui jouent un rôle spécial et important dans la promotion des relations bilatérales, ne sont pas possibles sans la compréhension et le soutien des peuples des deux pays. Nous espérons que les deux parties pourront travailler ensemble pour créer des conditions et une atmosphère favorables à leurs échanges de haut niveau.

Q : Selon des sources, récemment, la Drug Enforcement Administration (DEA) des États-Unis a arrêté des centaines de personnes et saisi une grande quantité de marijuana synthétique dans une opération de lutte contre la fabrication et la vente de drogue de synthèse. Ces drogues seraient pour la plupart fabriquées en Chine, puis introduites vers les États-Unis. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous attachons une grande attention aux résultats substantiels de cette opération de lutte contre la fabrication et la vente de drogue de synthèse menée par la DEA et d'autres services américains, et nous entendons travailler avec la partie américaine pour vérifier les pistes relatives à la Chine identifiées dans cette opération et mener une coopération en matière d'application de la loi.

Le gouvernement chinois interdit depuis toujours strictement les drogues et travaille avec les autres pays, dont les États-Unis, à régler conjointement le problème de la drogue avec une attitude active et responsable. Les services de lutte contre la drogue chinois et américains mènent une étroite coopération pragmatique en termes d'échanges de renseignements, d'investigation, de contrôle de précurseurs chimiques de drogues et dans les autres domaines d'application de la loi, et ont conjointement tiré au clair une série de crimes transnationaux graves de vente de la drogue, obtenant ainsi des résultats remarquables. Les services de lutte contre la drogue des deux pays mènent également des échanges et coopérations dans le domaine de la réduction de la dépendance à la drogue, comme les théories et les pratiques de réhabilitation des toxicomanes. La coopération sur la lutte contre la drogue est devenue un point phare des relations sino-américaines, et notamment dans le domaine de la coopération bilatérale en matière d'application de la loi.

Q : Premièrement, le Vice-Président bolivien est en visite en Chine, pourriez-vous nous en donner des informations ? Deuxièmement, la rencontre informelle des Ministres de la Défense Chine-ASEAN a lieu aujourd'hui à Beijing, veuillez nous en présenter les informations.

R : Concernant la première question, sur l'invitation du Vice-Président Li Yuanchao, le Vice-Président bolivien Alvaro Garcia Linera vient en Chine pour effectuer une visite officielle du 15 au 17 octobre et assister au Forum 2015 sur la réduction de la pauvreté et le développement. Cette année marque le 30e anniversaire des relations diplomatiques sino-boliviennes. La Chine accorde une grande importance à cette visite du Vice-Président Alvaro Garcia Linera. Il aura un entretien avec le Vice-Président Li Yuanchao pour des échanges de vues sur les relations bilatérales et les questions internationales et régionales d'intérêt commun. Il a également participé à la session plénière du Forum 2015 sur la réduction de la pauvreté et le développement à Beijing et y a prononcé une allocution. Nous avons la conviction que cette visite aidera à faire progresser encore davantage les relations d'amitié sino-boliviennes.

Quant à la deuxième question, la rencontre informelle des Ministres de la Défense Chine-ASEAN a eu lieu aujourd'hui à Beijing, et les informations concernées viennent d'être publiées. Cette rencontre a été présidée par le Conseiller d'État et Ministre de la Défense de Chine Chang Wanquan, et les responsables des autorités de la défense des dix pays de l'ASEAN et le Secrétaire général adjoint de l'ASEAN y étaient présents. À la lumière du thème « Évoluer vers une communauté de destins Chine-ASEAN, renforcer la coopération en matière de défense et de sécurité », le Conseiller d'État et Ministre de la Défense Chang Wanquan a avancé une initiative en cinq points visant à promouvoir la coopération dans les domaines de la défense et de la sécurité Chine-ASEAN. Premièrement, il faut bien tenir ensemble le cap général de la coopération, mettre en œuvre solidement les consensus des dirigeants Chine-ASEAN, approfondir sans cesse le partenariat stratégique entre les deux parties et construire une communauté de destins Chine-ASEAN plus étroite; Deuxièmement, il faut préserver ensemble la sécurité et la stabilité dans la région, s'en tenir au concept de sécurité commune, globale, coopérative et durable pour l'Asie, et créer ensemble un environnement sécuritaire propice; Troisièmement, il convient de promouvoir ensemble la construction du mécanisme de sécurité et l'établissement d'un cadre de coopération sécuritaire dans la région qui soit ouvert, inclusif, transparent et égal ; Quatrièmement, il faut approfondir ensemble la coopération pragmatique en matière de défense, et consolider sans cesse la base sécuritaire de la communauté de destins Chine-ASEAN ; Cinquièmement, il convient de travailler ensemble pour gérer adéquatement les différends et maîtriser les risques, et la Chine entend organiser avec les pays de l'ASEAN un « exercice conjoint sur le Code pour les rencontres en mer non planifiées (CUES) » et un « exercice conjoint sur le secours et la lutte contre les catastrophes en mer » en 2016 en Mer de Chine méridionale.

Les responsables des autorités de la défense de l'ASEAN ont tous donné un écho favorable au discours et à l'initiative du Conseiller d'État et Ministre de la Défense Chang Wanquan. Selon le Ministre de la Défense Hishammuddin Hussein de Malaisie, pays assurant la présidence tournante de l'ASEAN, l'ASEAN et la Chine doivent mener activement une coopération pragmatique dans les domaines de la défense et de la sécurité, afin de préserver ensemble la paix et la stabilité dans la région. Le Ministre de la Défense Ng Eng Hen de Singapour, pays coordinateur des relations ASEAN-Chine, a exprimé son appréciation et son soutien pour l'établissement d'une communauté de destins Chine-ASEAN plus étroite ainsi que sa volonté de promouvoir la coopération en matière de défense entre l'ASEAN et la Chine.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer