Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Conférence de presse du 17 novembre 2015 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hong Lei
2015/11/17

Q : Selon des sources d'information, le Premier Ministre japonais Shinzo Abe, lors de ses rencontres avec les dirigeants de l'UE, du Royaume-Uni et de l'Allemagne en marge du Sommet du G20, et le Ministre japonais des Affaires étrangères Fumio Kishida, lors de sa rencontre avec son homologue thaïlandais en marge de la réunion ministérielle de l'APEC, ont encore une fois exprimé leurs préoccupations sur les activités chinoises en Mer de Chine méridionale, en insistant sur le respect du droit maritime. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : La Chine exprime son mécontentement vis-à-vis de la façon d'agir de la partie japonaise. Le Japon n'est pas impliqué dans la question de la Mer de Chine méridionale et aurait dû faire preuve de prudence dans ses paroles et actes sur cette question. Cependant, il n'a cessé de faire un grand tapage sur ce sujet ces derniers temps. Les propos et actes concernés de la partie japonaise ne sont pas en phase avec la tendance à l'amélioration des relations sino-japonaises à l'heure actuelle ni ne profitent à la stabilité et au développement dans la région.

Nous exhortons la partie japonaise à en finir avec les accusations infondées sur la question de la Mer de Chine méridionale, à observer scrupuleusement l'esprit des quatre documents politiques sino-japonais, à mettre en œuvre effectivement le consensus de principe en quatre points dégagé l'année dernière entre les deux parties, et à travailler dans le même sens que la partie chinoise afin de préserver par des actions concrètes l'intérêt général de l'amélioration des relations sino-japonaises.

Q : Selon des sources d'informations, le Ministre indien des Affaires intérieures effectuera bientôt une visite en Chine. Veuillez nous en présenter le programme. Quels sont les officiels chinois qu'il rencontrera ? Quels sont les principaux sujets qui seront abordés lors de cette visite ? Les deux parties parleront-elles de la coopération antiterroriste ?

R : Je ne dispose pas encore d'information sur la visite en Chine du Ministre indien des Affaires intérieures.

Concernant la coopération antiterroriste entre la Chine et l'Inde, le 4 novembre, les deux parties ont tenu à New Delhi le septième tour de leurs consultations antiterroristes et ont eu des échanges de vues approfondis sur les données internationales et régionales, leurs préoccupations respectives et leur coopération bilatérale dans ce domaine. Les deux parties partagent le constat que la communauté internationale est confrontée à de graves menaces terroristes à l'heure actuelle et qu'elles doivent saisir l'opportunité offerte par le développement régulier de leurs relations bilatérales pour renforcer davantage leur coopération antiterroriste et préserver ensemble la sécurité et la stabilité dans les deux pays.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer