Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Conférence de presse du 19 novembre 2015 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hong Lei
2015/11/19

Q : Que savez-vous de Fan Jinghui, otage chinois exécuté par le groupe « État islamique » ?

R : Le citoyen chinois Fan Jinghui, enlevé et exécuté par le groupe extrémiste « État islamique », est de Beijing. Nous exprimons nos condoléances attristées à la victime et notre profonde sympathie à sa famille.

Depuis que Fan Jinghui a été pris en otage, le gouvernement et le peuple chinois étaient très préoccupés par son sort. Les départements compétents du gouvernement chinois ont déclenché immédiatement le dispositif d'urgence et tenté tous les moyens pour le sauver. Malgré cela, le groupe terroriste, au mépris de la conscience humaine et de toute moralité, l'a cruellement tué. Nous condamnons vivement cette atrocité inhumaine et ferons tout pour que les criminels répondent de leurs actes devant la justice.

Le terrorisme est un ennemi commun de l'humanité. La Chine s'oppose fermement au terrorisme sous toutes ses formes et combat résolument toute violence terroriste qui défie les principes fondamentaux de la civilisation humaine. Nous renforcerons davantage la coopération avec la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme, en vue de préserver la paix et la tranquillité dans le monde.

Q : Selon des médias, la Présidente de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) Aung San Suu Kyi a indiqué, dans une interview du 17 novembre, que le Myanmar poursuivrait sa politique étrangère de bonne entente avec tous les autres pays du monde, accorderait une plus grande importance à ses relations avec les pays voisins et maintiendrait sa politique d'amitié à l'égard de la Chine. Quel est votre commentaire là-dessus ?

R : La Chine et le Myanmar sont des voisins amis. Il est dans l'intérêt fondamental des deux pays et des deux peuples de consolider les liens fraternels traditionnels dits « paukphaw » et d'approfondir la coopération pragmatique dans différents domaines. La Chine appliquera, comme par le passé, une politique d'amitié envers le Myanmar et engagera activement des échanges avec les partis politiques amicaux du pays, y compris la LND, pour faire progresser énergiquement les relations amicales entre les deux États et apporter toujours des bénéfices aux deux peuples.

Q : Certains estiment qu'il faut changer d'approche dans la lutte anti-terroriste internationale, vu l'inefficacité de l'envoi de troupes et des actions conjointes, et qu'il est nécessaire de revoir la méthode de gérer les choses. Pensez-vous que la communauté internationale doit réexaminer l'ensemble des mesures anti-terroristes ?

R : La Chine préconise toujours de combattre le terrorisme et d'en éradiquer l'origine. Il faut mettre pleinement en valeur le rôle de coordination des Nations Unies, refuser la pratique de deux poids deux mesures, et se garder de faire l'amalgame entre le terrorisme et telle ou telle religion ou ethnie. Tous les pays doivent se rassembler dans la lutte contre le terrorisme.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer