Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Conférence de presse du 15 janvier 2016 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hong Lei
2016/01/15

Q : A la suite des explosions et fusillades qui ont eu lieu à Jakarta, la capitale indonésienne, la communauté internationale a condamné ces attaques terroristes et appelé tous les pays à s'unir pour éradiquer ensemble le terrorisme. Quel est votre commentaire à cet égard ? La Chine va-t-elle coopérer avec les autres pays pour combattre le terrorisme ?

R : La Chine condamne les attentats terroristes à Jakarta et s'oppose fermement à tout acte terroriste violent contre les civils innocents. Le terrorisme est un ennemi commun de toute l'humanité. Nous entendons travailler ensemble avec l'Indonésie et toute la communauté internationale pour lutter contre le terrorisme et préserver la paix et la stabilité dans la région et dans le monde.

L'Ambassade de Chine en Indonésie a déclenché immédiatement le mécanisme d'urgence et demandé aux ressortissants chinois en Indonésie de renforcer leur vigilance, de ne pas se déplacer sauf raison impérative, d'éviter les lieux très fréquentés comme des magasins, et d'appeler immédiatement la police et de contacter le plus vite possible l'Ambassade et les Consulats généraux de Chine en cas d'urgence.

Q : Citant un officiel du Ministère chinois de la Défense nationale, des médias de la République de Corée ont indiqué que la Chine prendrait part à la nouvelle résolution de l'ONU sur la RPDC vu que l'essai nucléaire de la RPDC avait violé les résolutions pertinentes adoptées par le Conseil de Sécurité. Cela signifie-t-il que la Chine soutiendra les nouvelles sanctions contre la RPDC ?

R : La Chine soutient le Conseil de Sécurité des Nations Unies dans sa réponse au nouvel essai nucléaire de la RPDC. La résolution sur ce sujet doit se pencher sur la réalisation de la dénucléarisation de la péninsule coréenne, la prévention de la prolifération nucléaire et la préservation de la paix et de la stabilité en Asie du Nord-Est.

Q : Selon l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la question syrienne, les pourparlers de paix sur la Syrie auront lieu le 25 prochain à Genève. Quel est votre commentaire là-dessus ?

R : La solution à la question syrienne ne peut qu'être politique. La Chine soutient la tenue comme prévue des pourparlers de paix entre les différentes parties syriennes sous l'égide des Nations Unies. Toutes les parties doivent continuer à appuyer les efforts de médiation de l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies et à agir auprès des deux côtés en Syrie pour faire aboutir les pourparlers à des résultats positifs. La Chine continuera à jouer un rôle constructif en faveur de la paix.

Q : Les élections dans la région de Taiwan auront lieu le 16 janvier. Comment la partie continentale envisagera-t-elle de développer les relations entre les deux rives du Détroit de Taiwan ?

R : S'agissant des élections à Taiwan et des relations inter-détroit, le porte-parole du Bureau du Conseil des Affaires d'Etat pour les Affaires de Taiwan en a récemment présenté la position. Je tiens à souligner que nous poursuivons depuis toujours le principe d'une seule Chine et nous nous opposons à l'« indépendance de Taiwan », à « deux Chine » et à « une Chine, un Taiwan ». Quels que soient les changements survenus à Taiwan, cette position n'a pas changé et ne changera pas.

Q : Le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump a fait savoir que si la Chine continuait à dévaluer sa monnaie, les Etats-Unis devraient imposer des tarifs douaniers plus élevés sur les marchandises chinoises. Quel est votre commentaire là-dessus ?

R : La Chine applique depuis toujours le système de change flottant administré, basé sur l'offre et la demande et se référant à un panier de devises étrangères. Elle œuvre constamment à approfondir la réforme et l'ouverture du marché financier et travaille à faire progresser la réforme du mécanisme de formation du taux de change du RMB. Et d'importants progrès ont été obtenus. Nous sommes contre la dévaluation compétitive des monnaies et la guerre des monnaies. Tout en poursuivant les réformes, la Chine gardera la stabilité globale du taux de change du RMB à un niveau raisonnable et équilibré.

Q : Ce mois-ci, la Chine et l'Egypte célébreront ensemble en Egypte l'inauguration de l'Année culturelle sino-égyptienne et organiseront un spectacle. Pourriez-vous nous en donner plus d'informations ?

R : Ces dernières années, les relations sino-égyptiennes ont réalisé des progrès importants, et les échanges et coopérations entre les deux pays dans les domaines politique, économique, culturel et humain se sont développés vigoureusement. Nous soutenons les deux parties dans leurs efforts pour renforcer encore davantage leurs échanges culturels et humains de sorte à consolider la base populaire de l'amitié sino-égyptienne.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer