Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Conférence de presse du 28 janvier 2016 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2016/01/28

Sur l'invitation du Ministre des Affaires étrangères de la République du Malawi George T. Chaponda, du Ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce international de la République de Maurice Etienne Sinatambou, du Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de la République du Mozambique Oldemiro Baloi et de la Vice-Premier Ministre et Ministre des Relations internationales et de la Coopération de la République de Namibie Netumbo Nandi-Ndaitwah, le Ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi se rendra en visite officielle dans ces quatre pays du 30 janvier au 6 février.

Le Ministre des Affaires étrangères Wang Yi se rendra au Royaume-Uni le 4 février pour la Conférence en soutien de la Syrie et de la région.

Q : Nous avons noté que ces dernières années, le Ministre chinois des Affaires étrangères faisait en général de l'Afrique la destination de sa première visite à l'étranger au début d'une nouvelle année. Cette fois-ci, pourquoi le Ministre Wang Yi a-t-il choisi ces quatre pays africains ? Qu'attendez-vous de ces visites ? Malgré son emploi du temps très chargé, le Ministre Wang Yi se rendra spécialement au Royaume-Uni pour la Conférence en soutien de la Syrie et de la région. Pourquoi ? Quelles propositions avancera-t-il lors de la conférence ?

R : Développer la solidarité et la coopération avec les pays africains constitue une pierre angulaire de la politique étrangère de la Chine. Il s'agit également d'un choix stratégique ferme et sur le long terme de la Chine. Le Ministre chinois des Affaires étrangères a une bonne tradition de choisir l'Afrique comme la destination de sa première visite à l'étranger au début d'une nouvelle année. La visite du Ministre Wang Yi dans ces pays incarne la continuation de la bonne tradition et l'importance particulière accordée par la Chine aux relations sino-africaines.

Les quatre pays que le Ministre Wang Yi visitera sont tous dotés des particularités. Ces visites illustrent parfaitement le principe auquel la Chine s'en tient dans sa politique étrangère, celui de traiter tous les pays, grands ou petits, sur un pied d'égalité. Une mission importante du Ministre Wang Yi durant ses visites est de discuter de manière approfondie avec les dirigeants et ministres des Affaires étrangères des quatre pays sur la mise en œuvre des résultats du Sommet de Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine, en particulier les nouveaux concepts et idées sur le développement des relations sino-africaines et les nouvelles mesures telles que les dix programmes de coopération pour les trois prochaines années mis en avant par le Président Xi Jinping lors du Sommet. Il convient d'associer les domaines prioritaires et les projets clés de coopération de manière à faire fructifier au plus tôt la coopération et à procurer dans les meilleurs délais des avantages aux peuples chinois et africains, afin de promouvoir la coopération gagnant-gagnant et le développement commun entre la Chine et l'Afrique. Cela montre aussi la façon d'agir conséquente de la partie chinoise d'honorer ses engagements.

Malgré son emploi du temps très chargé, le Ministre Wang Yi se rendra spécialement au Royaume-Uni pour la Conférence en soutien de la Syrie et de la région, illustrant la haute importance accordée par la partie chinoise à la question des réfugiés syriens et au processus de règlement politique de la question syrienne. Nous espérons que cette conférence pourra attirer l'attention de toutes les parties à la question des réfugiés syriens et appeler la communauté internationale à s'y investir davantage et à coordonner les efforts pour aider et réinstaller les réfugiés. Dans le même temps, nous devons soutenir les efforts de médiation de l'ONU pour obtenir au plus tôt des progrès dans le processus de règlement politique de la question syrienne et trouver une solution fondamentale à la crise humanitaire en Syrie. Le Ministre Wang Yi exposera lors de la conférence les propositions de la Chine sur la situation humanitaire et le processus politique en Syrie ainsi que les mesures de la Chine visant à atténuer les souffrances des déplacés et des réfugiés syriens.

Q : Selon des sources d'information, la RPDC lancerait un missile à longue portée d'ici une semaine. Quelle est votre position là-dessus ?

R : La Chine œuvre résolument à la dénucléarisation de la Péninsule coréenne, au maintien de la paix et de la stabilité dans la Péninsule et au règlement de la question par le dialogue et les consultations. L'essai nucléaire mené par la RPDC a encore compliqué la situation dans la Péninsule coréenne comme en Asie du Nord-Est. Nous suivons de très près la situation actuelle et sommes profondément préoccupés par l'évolution des choses. Nous appelons toutes les parties concernées à garder le calme et la retenue devant la situation actuelle et à s'abstenir d'actions radicales, pour éviter la spirale des tensions et sauvegarder ensemble la paix et la sécurité de la Péninsule coréenne.

Q : Selon des reportages, dans le premier plénum du Comité central issu du 12e Congrès du Parti communiste vietnamien (PCV) tenu le 27 janvier, Nguyen Phu Trong a été réélu Secrétaire général du Comité central du PCV. Quels sont vos commentaires là-dessus ? Des dirigeants chinois lui ont-ils envoyé des messages de félicitations ? Quelles sont vos attentes pour les relations Chine-Viet Nam à l'avenir ?

R : Le 12e Congrès du Parti communiste vietnamien (PCV) s'est clôturé avec succès le 28 janvier. Le Secrétaire général du Comité central du PCV Nguyen Phu Trong a été réélu dans le premier plénum du Comité central issu du 12e Congrès national du PCV. Le Secrétaire général Xi Jinping a envoyé un message de félicitations au Secrétaire général Nguyen Phu Trong, tout en soulignant que la Chine et le Viet Nam sont liés par une communauté de destin d'une importance stratégique et que la Chine accorde une haute importance au développement des relations avec le Viet Nam. Il a également fait savoir la volonté de la Chine de travailler avec le Viet Nam pour promouvoir un développement durable, sain et régulier du partenariat stratégique global sino-vietnamien.

La Chine et le Viet Nam, pays voisins amis liés par des chaînes de montagnes et des cours d'eau, sont également des partenaires stratégiques globaux. Grâce aux efforts conjugués de part et d'autre, les relations bilatérales sino-vietnamiennes ont maintenu un bon dynamisme de développement. Les échanges de haut niveau fréquents, la coopération mutuellement avantageuse sans cesse approfondie et les échanges culturels et humains de plus en plus étroits ont apporté des bénéfices tangibles aux peuples chinois et vietnamien. La Chine entend travailler ensemble avec le Viet Nam pour mettre en œuvre les consensus dégagés par les dirigeants des deux Partis et des deux pays, en vue d'un plus grand développement de la coopération stratégique globale sino-vietnamienne.

Q : Le dirigeant de Taiwan Ma Ying-jeou a visité aujourd'hui Taiping Dao et a fait une déclaration. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Les îles Nansha font partie du territoire chinois depuis l'antiquité. Les Chinois des deux côtés du Détroit de Taiwan ont tous la responsabilité de protéger la propriété ancestrale de la nation chinoise.

Le gouvernement chinois s'engage depuis toujours à faire de la Mer de Chine méridionale une mer de paix, d'amitié et de coopération. Nous continuerons à faire des efforts positifs pour protéger la liberté de navigation, la paix et la stabilité, ainsi que la prospérité et le développement en Mer de Chine méridionale.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer