Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Conférence de presse du 2 février 2016 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Lu Kang
2016/02/02

Q : Aujourd'hui, les primaires présidentielles américaines sont lancées dans l'État de l'Iowa. Ted Cruz est vainqueur chez les républicains tandis que dans le camp des démocrates, le résultat reste inconnu. Est-ce que ces élections sont suivies de près par le gouvernement chinois ? Quels sont vos commentaires sur les résultats d'aujourd'hui ?

R : Il s'agit là des affaires intérieures des États-Unis. Fidèles à notre position constante, nous ne faisons pas de commentaire sur les élections des autres pays. Quel que soit le résultat des élections présidentielles des États-Unis, nous espérons que le futur Président américain poursuivra la politique de développer de manière constructive les relations sino-américaines et travaillera avec la partie chinoise pour faire progresser dans tous les domaines la construction entre les deux pays d'un nouveau modèle de relations entre grands pays.

Q : Selon des informations, un attentat suicide a eu lieu à Kaboul, en Afghanistan, faisant un lourd bilan humain. Les talibans afghans ont revendiqué cette attaque. Quels sont vos commentaires là-dessus ? Êtes-vous inquiets de l'impact de cette attaque sur la réunion du Groupe de coordination quadrilatéral entre l'Afghanistan, le Pakistan, la Chine et les États-Unis ?

R : Nous sommes choqués par cet attentat et nous le condamnons. En tant que pays voisin et ami de l'Afghanistan, la Chine appelle de ses vœux l'instauration rapide de la paix, de la stabilité et du développement en Afghanistan ainsi que la progession solide du processus de réconciliation afghan.

L'Afghanistan, le Pakistan, la Chine et les États-Unis ont convenu de tenir la 3e réunion du Groupe de coordination quadrilatéral le 6 février à Islamabad. L'Envoyé spécial du Ministère chinois des Affaires étrangères pour les affaires afghanes y sera présent. La création du Groupe de coordination quadrilatéral a pour objectif de créer des conditions extérieures favorables à la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement afghan et les talibans et d'aider le gouvernement afghan à élaborer une feuille de route réalisable pour la réconciliation. La partie chinoise espère que le Groupe de coordination quadrilatéral pourra, sur la base des acquis des discussions précédentes, poursuivre ses efforts pour parvenir au plus tôt à une feuille de route acceptable pour tous, de sorte à faire avancer le processus de réconciliation. Nous continuerons à jouer notre rôle à cet égard.

Q : Des médias vietnamiens ont affirmé, citant le Département d'aviation civile du Viet Nam, que l'Organisation de l'Aviation civile internationale (OACI) avait modifié, sur la demande du Viet Nam, la carte de la région d'information de vol (FIR) de Sanya et d'autres informations concernées, et adressé une lettre sur ce sujet au Département d'aviation civile du Viet Nam. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous avons noté les informations concernées. À notre connaissance, ce sont de fausses informations. Je voudrais souligner que les cartes aéronautiques avec toutes leurs indications ont pour objectif de faciliter effectivement le contrôle aérien et la navigation et de préserver la sécurité et l'ordre du trafic aérien civil international. Elles ne doivent pas être politisées.

Q : Des images satellite publiées par des médias chinois ont montré que le Viet Nam tentait de construire deux îles artificielles dans une zone revendiquée par la Chine en Mer de Chine méridionale. Quelle est votre réaction ?

R : Nous avons déjà présenté à maintes reprises la position de la Chine sur la question de la Mer de Chine méridionale. La Chine possède une souveraineté incontestable sur les îles Mer de Chine méridionale et les eaux adjacentes. Cette position n'a pas changé. Concernant les différends avec les pays voisins sur les îles Nansha, nous préconisons depuis toujours de les régler par voie de consultations amicales bilatérales.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer