Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Déclaration de la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying sur l'agression et le tir par des navires de la marine indonésienne contre des bateaux de pêche et des pêcheurs chinois
2016/06/24

Q : Selon des informations, le porte-parole de la marine indonésienne a affirmé que les navires de la marine indonésienne avaient capturé au large des îles Natuna un bateau de pêche chinois pratiquant la pêche illégale et sept pêcheurs chinois à son bord et tiré des coups de sommation. Veuillez le confirmer.

R : Le 17 juin, des bateaux de pêche chinois en opérations normales dans la pêcherie traditionnelle dans le Sud-Ouest de la Mer de Chine méridionale ont été agressés et visés par des tirs de la part de plusieurs navires de guerre de la marine indonésienne. Des bateaux de pêche chinois ont subi des dégâts, un marin chinois a été blessé par balles. En plus, un bateau de pêche chinois et sept personnes à son bord ont été arrêtés par l'Indonésie.

Informée de cet incident, la partie chinoise a ordonné aux garde-côtes chinois à proximité de se diriger immédiatement vers là où s'est produit l'incident afin de protéger les bateaux et pêcheurs chinois et de secourir le blessé. Elle a présenté de vives protestations et des représentations solennelles auprès de l'Indonésie par voie diplomatique. Au matin du 18 juin, le marin chinois blessé a été transféré d'urgence dans un hôpital de Hainan pour y être soigné. Actuellement, il est dans un état stable.

La zone maritime où s'est produit l'incident est une pêcherie traditionnelle des pêcheurs chinois et aussi une zone de chevauchement des revendications de la Chine et de l'Indonésie en matière de droits et intérêts maritimes. En abusant de la force, en harcelant et agressant les bateaux de pêche chinois et en tirant sur eux, les bâtiments de guerre indonésiens ont porté atteinte à la sécurité personnelle et des biens des pêcheurs chinois, violé gravement le droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM) et va à l'encontre de la Déclaration sur la conduite des Parties en Mer de Chine méridionale (DOC). Nous protestons vivement contre cet usage abusif de la force et le condamnons fermement. Nous exhortons la partie indonésienne à éviter tout acte susceptible de compliquer ou d'amplifier le conflit et d'affecter la paix et la stabilité et nous l'engageons à gérer de manière constructive la question de la pêche en mer.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer