Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Lu Kang
2016/07/18

Q : Dans l’après-midi du 16 juillet, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé que la tentative de coup d’État menée par un petit nombre de militaires avait été déjouée. Quels sont vos commentaires là-dessus ? Y a-t-il eu des ressortissants chinois affectés par cet incident ? Quels sont vos commentaires vis-à-vis du « Mouvement Gülen » accusé d’être en coulisse ?

R : La Turquie a maintenant retrouvé l’ordre et la stabilité et nous nous en réjouissons. La Turquie est un pays important au Moyen-Orient et a une influence majeure sur la paix et la stabilité dans cette région. La Chine soutient les efforts de la partie turque visant à préserver la sécurité et la stabilité du pays.

Nous suivons de près la situation des ressortissants chinois en Turquie. Les missions diplomatique et consulaires de Chine en Turquie leur ont fourni dès les premières heures de la protection et des services consulaires. Jusqu’ici, ils sont tous sains et saufs, et les Chinois bloqués à l’aéroport d’Istanbul ont pu progressivement partir.

Je ne dispose pas d’informations concrètes sur le « Mouvement Gülen ». J’aimerais réitérer que la Chine, en tant que pays ami, souhaite voir la Turquie maintenir la sécurité et la stabilité.

Q : Selon des sources d’information, ces derniers jours, des affrontements ont eu lieu entre des policiers et la population locale dans la région du Cachemire sous administration indienne, causant de nombreux morts et blessés. Le Pakistan l’a condamné, et l’ONU et certains autres pays ont exprimé leur préoccupation sur ce sujet. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous avons noté les informations concernées. Nous exprimons également notre préoccupation vis-à-vis des pertes humaines, et nous espérons que les conséquences pourront être gérées adéquatement. La question du Cachemire est une question léguée par l’histoire. La position de la Chine est constante là-dessus : nous espérons que les parties concernées pourront régler cette question de manière pacifique par le dialogue.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer