Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Conférence de presse du 14 avril 2020 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian
2020/04/14

RIA Novosti : J’ai deux questions. Tout d’abord, hier, les autorités provinciales du Heilongjiang ont promis une récompense allant jusqu’à 5000 yuans pour des informations sur le franchissement illégal des frontières sino-russes. Je me demande s’il y a déjà eu des cas de franchissement illégal des frontières, ou si c’est juste une précaution. Et deuxièmement, je me demande si le Ministère des Affaires étrangères a des statistiques sur le nombre de citoyens chinois en Russie en ce moment.

Zhao Lijian : Concernant votre première question, selon l’Accord sur le système de gestion des frontières entre la Chine et la Russie, les autorités compétentes et les gouvernements locaux des deux pays doivent prendre conjointement les mesures nécessaires pour prévenir et freiner le franchissement illégal des frontières et d’autres activités illégales dans les zones frontalières. C’est une responsabilité que les deux parties doivent assumer afin de maintenir l’ordre dans les zones frontalières.

En ce qui concerne votre deuxième question, sur la base des informations dont nous disposons, il y a environ 100 000 citoyens chinois en Russie, mais le chiffre exact est difficile à déterminer pour le moment.

CCTV : Selon des reportages, le Haut-Karabakh organisera aujourd’hui le second tour de l’élection « présidentielle ». Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Zhao Lijian : La position de la Chine sur la question du Haut-Karabakh est claire et cohérente. Nous espérons que les parties concernées régleront les différends par le dialogue politique et maintiendront la paix et la stabilité régionales. La Chine est prête à poursuivre ses efforts pour promouvoir la stabilité et le développement dans la région.

Beijing Daily : Nous avons remarqué que la situation épidémique est de plus en plus grave en Russie. La partie chinoise a récemment annoncé l’envoi d’une équipe d’experts médicaux en Russie. Pourriez-vous nous informer sur leur travail ? La Chine fournira-t-elle plus d’assistance à la Russie ?

Zhao Lijian : L’équipe d’experts médicaux envoyée par le gouvernement chinois est arrivée à Moscou le 11 avril. Les experts ont visité des hôpitaux prenant en charge les patients ayant contracté le COVID-19 et ont échangé avec leurs homologues russes sur des sujets tels que la prévention et le contrôle de l’épidémie, ainsi que le diagnostic et le traitement. Dans les prochaines étapes, l’équipe d’experts procédera à un échange d’expériences plus approfondi avec la partie russe, et fournira des conseils et des formations en matière de prévention et de contrôle, ainsi que de diagnostic et de traitement. L’équipe d’experts a également partagé, par liaison vidéo, des connaissances en matière de prévention et de contrôle de l’épidémie avec des ressortissants chinois, notamment des étudiants et des employés d’entreprises chinoises en Russie, et distribué des fournitures médicales.

Dans les moments les plus difficiles de notre lutte contre le COVID-19, la Russie nous a offert un soutien et une assistance solides. A l’heure actuelle, avec la propagation rapide du virus, la Russie est à un stade crucial de prévention et de contrôle de l’épidémie. En tant que partenaire stratégique global de coordination pour une nouvelle ère, la Chine comprend profondément ce que la Russie traverse et ne restera pas les bras croisés. Nous renforcerons davantage la coopération avec la partie russe dans la lutte contre le COVID-19 pour surmonter les difficultés actuelles et relever les défis posés par l’épidémie.

Sputnik : La Chine a développé deux vaccins inactivés pour le COVID-19. L’équipe médicale les a-t-elle amenés en Russie ? Y a-t-il un plan de coopération avec la partie russe sur le développement de vaccins ?

Zhao Lijian : Je n’ai aucune information à ce sujet. Je vérifierai cela auprès des autorités compétentes. Vous pourriez également vous informer auprès du Ministère de la Science et de la Technologie et de la Commission nationale de la Santé.

AFP : Le Ministre assistant des Affaires étrangères Chen Xiaodong a rencontré hier des représentants de plus de 20 pays africains pour discuter de la situation des ressortissants africains dans le Guangdong. Des mesures concrètes seront-elles prises pour résoudre les problèmes concernés ? Et le Ministère des Affaires étrangères peut-il également confirmer que des ambassadeurs africains en Chine ont écrit conjointement une lettre à la partie chinoise ?

Zhao Lijian : Nous avons exposé notre position sur les mesures antiépidémiques du Guangdong concernant les citoyens africains en Chine. Vous pouvez consulter notre déclaration à ce sujet sur le site Web du Ministère des Affaires étrangères. Il y a également eu un communiqué de presse sur la rencontre du Ministre assistant des Affaires étrangères Chen Xiaodong avec les envoyés diplomatiques de pays africains en Chine.

Et vous avez mentionné une lettre à la partie chinoise écrite par des ambassadeurs africains : je n’ai obtenu aucune information à ce sujet pour le moment.

The Paper : Tibor Nagy, Secrétaire d’Etat adjoint américain aux Affaires africaines, a twitté hier que les vidéos et les histoires provenant de Guangzhou étaient épouvantables et que la Chine devait prendre des mesures pour arrêter ces actions contre les Africains vivant et travaillant en Chine. La porte-parole du Département d’Etat américain, Morgan Ortagus, a retwitté ce message avec le commentaire « honteuse xénophobie ». Quelle est la réponse de la Chine à cela ?

Zhao Lijian : J’ai déjà exposé hier la position de la Chine à ce sujet. Les Etats-Unis prennent cette question comme prétexte pour semer la discorde entre la Chine et les pays africains et saper l’amitié entre les deux parties. Cette pratique est vaine et extrêmement immorale.

Comme l’ont dit les envoyés diplomatiques africains lors d’une communication avec la partie chinoise hier, les efforts de la Chine contre l’épidémie ont porté leurs fruits. Si d’autres pays s’étaient inspirés de la pratique chinoise, il n’y aurait pas une telle catastrophe aujourd’hui. Ils ont remercié la partie chinoise d’avoir pris soin des citoyens africains en Chine et d’avoir offert son aide à l’Afrique tout en surmontant ses propres difficultés, ce qui témoigne fortement de la fraternité entre les peuples africain et chinois, partageant heurs et malheurs. Ils ont également déclaré que l’amitié entre l’Afrique et la Chine était profonde et éprouvée et qu’aucune force extérieure, quelle que soit son intention et par aucun moyen, ne pourrait entraver le développement des relations amicales entre l’Afrique et la Chine.

Je tiens à souligner que l’amitié sino-africaine est indéfectible, car elle est profondément enracinée dans le cœur de notre peuple. Après l’éclatement du COVID-19, la Chine et l’Afrique ont une fois de plus fait preuve de solidarité pour surmonter ensemble les difficultés. Toute tentative visant à salir ou à leurrer les autres, à créer des dissensions ou à semer la discorde ne saurait aboutir.

Shenzhen TV : Le 9 avril, le porte-parole du Ministère vietnamien des Affaires étrangères a déclaré que la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies avait envoyé une note diplomatique le 30 mars pour s’opposer à la revendication de la Chine sur la mer de Chine méridionale, réaffirmant la souveraineté du Vietnam sur les îles Xisha et Nansha. Le pays affirme également sa souveraineté, ses droits souverains et sa juridiction sur les eaux stipulées dans la Convention des Nations unies sur le droit de la mer. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Zhao Lijian : Je voudrais réitérer que les îles Xisha et Nansha font partie du territoire chinois. Les revendications de la partie vietnamienne violent le droit international, notamment la Charte des Nations unies et la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, et sont donc illégales, nulles et non avenues.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer