Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Conférence de presse du 2 juin 2020 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian
2020/06/02

China Daily : La partie chinoise a annoncé hier la décision du gouvernement chinois d’envoyer une équipe d’experts médicaux à Sao Tomé-et-Principe pour soutenir les efforts du pays contre le Covid-19. La semaine dernière, la Chine a annoncé l’envoi d’une équipe d’experts médicaux antiépidémie au Soudan. Combien d’équipes d’experts médicaux chinoises travaillent actuellement en Afrique pour aider à lutter contre le Covid-19 ? Et la partie chinoise envisage-t-elle d’envoyer davantage d’équipes d’experts médicaux dans les pays africains ? La Chine a proposé d’aider à accélérer la construction du CDC africain. Pourriez-vous nous informer des derniers progrès en la matière ? Quelles sont les considérations de la Chine ?

Zhao Lijian : La Chine et l’Afrique sont de bons frères et de bons partenaires partageant heurs et malheurs. Pour soutenir les efforts des pays africains contre le Covid-19 et à l’invitation des pays concernés, la partie chinoise a envoyé un total de 148 experts médicaux dans 11 pays africains. Ces experts médicaux ont mené des échanges approfondis avec les départements de la santé et le personnel médical de ces pays, partagé leur expérience en matière de lutte contre l’épidémie, contacté les communautés locales, visité des hôpitaux et des laboratoires et fourni des conseils aux équipes médicales chinoises résidentes dans ces pays. Tout cela a reçu des commentaires positifs et des éloges des pays concernés.

Le Centre africain de prévention et de contrôle des maladies (CDC africain) figure parmi les acquis importants du Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la coopération sino-africaine. Il s’agit d’une mesure importante pour aider l’Afrique à renforcer son système de santé publique, la prévention et le contrôle des maladies et l’amélioration de ses capacités. La Chine attache une grande importance à ce projet et mène activement des préparatifs en la matière avec la partie africaine. Nous espérons que le projet sera mis en chantier dès que possible afin d’améliorer davantage le bien-être des Africains.

Dans la prochaine étape, en fonction de l’évolution de la situation du Covid-19 en Afrique et de la volonté des pays concernés, nous ferons tout notre possible pour renforcer la coopération avec nos frères africains dans les domaines médical et sanitaire et lutter ensemble contre le Covid-19.

Shenzhen TV : Le Secrétaire d’Etat américain Pompeo a déclaré dans un communiqué le 1er juin que l’administration Trump appréciait les contributions importantes des étudiants et chercheurs internationaux, y compris ceux de la Chine. Cependant, l’administration « ne tolérera pas les tentatives de la Chine d’acquérir illégalement les technologies et la propriété intellectuelle américaines auprès d’institutions universitaires et d’installations de recherche américaines à des fins militaires chinoises ». Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Zhao Lijian : M. Pompeo a l’habitude de trouver des prétextes à ses actes erronés en fabriquant des mensonges. Sa déclaration sur cette question ne fait pas exception. Les étudiants et chercheurs chinois servent toujours de pont important pour les échanges scientifiques et éducatifs sino-américains et pour l’amitié entre les peuples des deux pays. La partie américaine a abusé du concept de sécurité nationale et a imposé une restriction de visa aux étudiants et chercheurs chinois sur la base d’accusations sans aucun fondement. Ceci constitue une grave violation de leurs droits et intérêts légitimes et va à l’encontre de l’aspiration commune aux échanges amicaux entre les peuples chinois et américain, en particulier entre les jeunes. Faire ainsi marche en arrière ne fera que nuire à soi-même et aux autres.

Macao Monthly : Selon des reportages, samedi dernier, le Président américain Trump a annoncé qu’il reporterait le sommet du G7, qui devait se tenir fin juin, à septembre ou même plus tard. Il espère également inviter le Président russe Poutine et les dirigeants de l’Australie, de la République de Corée et de l’Inde au sommet. Des sources de la partie américaine disent que la question de la Chine sera discutée lors de la réunion. Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?

Zhao Lijian : Nous avons pris note de cela. La Chine estime que toutes les organisations et conférences internationales devraient favoriser la confiance mutuelle entre les pays, le multilatéralisme, ainsi que la paix et le développement dans le monde. C’est également l’aspiration de la grande majorité des pays du monde. La tentative de créer des blocs exclusifs visant la Chine est impopulaire et ne sert pas les intérêts des pays concernés.

Prensa Latina : Hier, Cuba a rejeté une fois de plus son inscription par les Etats-Unis sur la liste des pays qui ne coopèrent pas dans la lutte contre le terrorisme. Cuba qualifie d’arbitraire cette liste unilatéralement élaborée par les Etats-Unis, en considérant qu’elle a pour but de faire pression sur les pays qui refusent de céder à la volonté du gouvernement américain. Quel est votre commentaire à ce sujet ?

Zhao Lijian : Le Ministère des Affaires étrangères de Cuba a publié une déclaration le 1er juin, en condamnant l’inscription de Cuba par le gouvernement américain le 13 mai sur une liste de pays qui ne coopèrent pas pleinement aux efforts américains contre le terrorisme. Le terrorisme est l’ennemi commun de l’humanité. La Chine soutient que la communauté internationale doit travailler de concert pour lutter contre le terrorisme. Cela dit, nous nous opposons à ce que les Etats-Unis utilisent la lutte contre le terrorisme comme prétexte pour imposer une oppression politique et des sanctions économiques à Cuba.

Les Etats-Unis et Cuba, en tant que voisins proches, devraient se traiter mutuellement avec amitié et continuer à développer des relations d’Etat à Etat normales sur la base de l’égalité et du respect mutuel. Cela sert les intérêts des deux pays et contribuera à promouvoir la paix et la stabilité en Amérique latine.

Reuters : Le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a déclaré qu’en réponse à la législation sur la sécurité nationale relative à Hong Kong, les Etats-Unis envisageaient d’accueillir les Hongkongais qui viendraient dans le pays. Quel est votre commentaire à ce sujet ?

Zhao Lijian : La Chine a exposé à maintes reprises sa position de principe sur les questions relatives à Hong Kong. Les affaires de Hong Kong relèvent purement des affaires intérieures de la Chine et aucune ingérence étrangère n’est permise. Nous espérons que les Etats-Unis contribueront mieux à favoriser la stabilité et la prospérité à Hong Kong et le développement des relations sino-américaines.

NHK : La Chine et les Etats-Unis ont conclu un accord commercial de phase I. Mais selon des reportages, le gouvernement chinois a ordonné aux entreprises publiques de cesser d’acheter du porc et du soja aux Etats-Unis. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Zhao Lijian : Je ne suis pas au courant de ce que vous avez mentionné. La position de la Chine sur les questions économiques et commerciales sino-américaines est cohérente et claire.

Macao Monthly : Selon des reportages, le gouvernement américain prévoit de lancer un appel d’offres secret pour l’immeuble résidentiel du personnel de son consulat général à Hong Kong, à condition que les propriétés, après avoir été vendues, restent inchangées ou soient louées aux Etats-Unis. Pourriez-vous nous en parler davantage ?

Zhao Lijian : Je ne suis pas au courant de cela. Vous feriez mieux de demander à la partie américaine.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer