Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Conférence de presse du 7 août 2020 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Wang Wenbin
2020/08/07

AFP : Selon le « New York Times », les Etats-Unis enquêtent afin de déterminer si l'Arabie saoudite utilise l'expertise chinoise pour mener l'éventuel développement d'une arme nucléaire. Pourriez-vous nous donner plus de détails sur la coopération en matière d'énergie nucléaire entre la Chine et l'Arabie saoudite ? Quelle est votre réponse à cette enquête américaine ?

Wang Wenbin : L'allégation américaine est sans fondement. La Chine et l'Arabie saoudite sont des partenaires stratégiques globaux. Nos relations bilatérales se sont développées régulièrement et solidement, avec une coopération fructueuse dans divers domaines. La Chine et l'Arabie saoudite maintiennent une coopération énergétique normale.

La Chine promeut toujours activement les utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire dans le monde avec une attitude responsable. Nous continuerons de nous acquitter rigoureusement des obligations internationales en matière de non-prolifération et poursuivrons la coopération en matière d'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire avec d'autres pays sur la base du respect mutuel et des avantages partagés, afin de contribuer au développement durable mondial.

The Papier : L'Ambassadeur des Etats-Unis en Chine, Terry Branstad, s'est rendu hier à Shanghai. Branstad a déclaré que, face à la pandémie de Covid-19, les fournitures médicales acheminées de la Chine aux Etats-Unis ont sauvé des vies. Il espère promouvoir les échanges et la coopération bilatéraux et surmonter l'impact du Covid-19. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Wang Wenbin : La pandémie ne respecte ni frontières ni races. Pour vaincre cet ennemi commun de l'humanité, la solidarité et la coopération sont notre arme la plus puissante, et sauver des vies est la tâche la plus urgente. Nous comprenons ce que vivent les Etats-Unis à ce moment critique et nous leur avons fourni de grandes quantités de fournitures médicales. Nous avons également facilité l'achat par la partie américaine de produits médicaux en Chine. Au 2 août, la Chine a fourni 26,5 milliards de masques, 330 millions de blouses de protection, 31 millions de paires de lunettes de protection, 610 millions de paires de gants chirurgicaux et 11 500 respirateurs à la partie américaine.

Nous espérons que les Etats-Unis vaincront la pandémie le plus tôt possible. Nous espérons également que certains politiciens américains arrêteront de politiser l'épidémie, de stigmatiser le virus et de rejeter la responsabilité sur la Chine. Ils doivent travailler avec la communauté internationale pour surmonter l'impact de la pandémie.

AFP : Le Président américain Donald Trump a signé le 6 août un décret visant à interdire aux entreprises ou individus américains les transactions avec les propriétaires de TikTok et WeChat. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Wang Wenbin : Les entreprises concernées développent des activités aux Etats-Unis conformément aux principes du marché et aux règles internationales, ainsi qu'aux lois et règlements américains. Les Etats-Unis, sous le prétexte de la sécurité nationale, ont utilisé encore et encore le pouvoir de l'Etat pour réprimer gratuitement des entreprises non américaines, ce qui n'est rien de moins qu'un acte d'intimidation. La Chine s'y oppose fermement. Nous avons noté qu'une telle pratique avait suscité des doutes et des critiques parmi de nombreux Américains et de nombreuses personnalités au sein de la communauté internationale.

Comme le dit un proverbe chinois, « une cause juste bénéficie toujours d'un large soutien, tandis qu'une cause injuste en trouve peu ». La partie américaine a placé ses intérêts égoïstes au-dessus des principes du marché et des règles internationales au détriment des utilisateurs et des entreprises américains, et a délibérément recouru à la manipulation et à l'oppression politiques, ce qui n'aboutira qu'à sa démoralisation, à l'érosion de son image nationale et à un déficit de confiance. Elle finira par en subir les conséquences.

Nous exhortons la partie américaine à tenir compte des appels rationnels dans le pays et au sein de la communauté internationale, à corriger ses erreurs, à cesser de politiser les questions économiques et de réprimer les entreprises concernées, et à fournir un environnement équitable, juste et non discriminatoire pour le fonctionnement et l'investissement normaux des entreprises de tous les pays.

South China Morning Post : En avril, la Chine a proposé de faire un don de 50 millions de dollars à l'OMS pour lutter contre le Covid-19. Selon le dernier rapport de travail de l'OMS publié en août, la Chine a jusqu'à présent fait don de 25 millions de dollars. Quand les 25 millions de dollars restants seront-ils versés ? Le Président Xi Jinping a promis en mai 2 milliards de dollars sur deux ans pour aider à la riposte mondiale contre l'épidémie. Sous quelle forme cette assistance sera-t-elle fournie ?

Wang Wenbin : La Chine honorera son engagement.

TASS : Ma question concerne la visite du Secrétaire américain à la Santé et aux Services sociaux, Alex Azar, à Taïwan. Ce serait le voyage au plus haut niveau depuis 1979. Si les Etats-Unis poursuivaient ces contacts officiels avec Taïwan, quelle pourrait être la réponse de la Chine ?

Wang Wenbin : J'ai répondu hier à une question similaire. Nous exhortons les Etats-Unis à corriger leur erreur, à respecter scrupuleusement le principe d'une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains et à mettre fin aux relations officielles avec Taïwan sous quelque forme que ce soit. La Chine prendra des contre-mesures fermes en réponse aux actes erronés de la partie américaine.

Phoenix TV : Première question, y a-t-il du nouveau sur la prolongation des visas des journalistes chinois aux Etats-Unis ? Le Club des correspondants étrangers de Hong Kong a publié une déclaration le 6 juin, appelant les gouvernements chinois et américain à ne pas utiliser les visas des journalistes comme une arme dans le règlement des différends internationaux. Quel est votre commentaire à ce sujet ? Deuxième question, il est rapporté que les Etats-Unis prévoient de vendre encore des armes à Taïwan, cette fois concernant au moins quatre gros drones de surveillance Sea Guardian et des pièces détachées, d'une valeur totale de plus de 600 millions de dollars. Quelle est la réponse de la Chine à cela ?

Wang Wenbin : S'agissant de ce qui se passe dans le domaine des médias entre la Chine et les Etats-Unis, les faits ainsi que le juste et l'injuste ne peuvent pas être plus clairs. La partie américaine a provoqué la première, et la Chine n'a pris que des contre-mesures nécessaires et réciproques face à la répression déraisonnable menée par la partie américaine à l'encontre des médias chinois présents aux Etats-Unis. Ce que la Chine a fait correspond à une défense légitime et justifiée. La partie américaine n'a cessé d'intensifier ses répressions contre les médias chinois : elle a demandé à certains d'entre eux de s'enregistrer comme « agents étrangers » ; elle en a qualifié de « missions étrangères » ; elle a refusé les visas à plus de 20 journalistes chinois ; elle a expulsé de facto des journalistes chinois travaillant aux Etats-Unis. Et maintenant, avec sa politique de visas discriminatoire et restrictive, elle limite à 3 mois la durée de validité des visas de tous les journalistes chinois en poste aux Etats-Unis, y compris ceux en poste à l'ONU, ce qui entraîne de grandes perturbations et des inconvénients pour leurs activités de reportage normales là-bas.

La partie américaine devrait immédiatement réparer ses erreurs, mettre fin à sa discrimination politique et à sa répression injustifiée contre les médias et les journalistes chinois, et garantir que la sécurité, la propriété, la liberté de la presse et les autres droits et intérêts légitimes des journalistes chinois ne soient pas violés et que leurs activités de reportage normales ne soient pas affectées. Si les Etats-Unis n'en font qu'à leur tête et commettent erreur sur erreur, la Chine n'aura d'autre choix que de faire ce qui est nécessaire et légitime pour sauvegarder ses droits et intérêts légitimes.

Cela dit, la politique fondamentale d'ouverture sur l'extérieur de la Chine n'a pas changé et ne changera jamais. Nous invitons les médias du monde entier, y compris ceux des Etats-Unis, à travailler et à faire des reportages en Chine conformément aux lois et règlements, et nous continuerons à fournir commodités et assistance à cet égard.

En ce qui concerne votre deuxième question, les ventes d'armes américaines à Taïwan violent gravement le principe d'une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains, en particulier le Communiqué du 17 août 1982, sapent gravement la souveraineté de la Chine et ses intérêts en matière de sécurité, et violent gravement les normes fondamentales régissant les relations internationales. La Chine s'y oppose fermement.

La question de Taïwan concerne la souveraineté, l'intégrité territoriale et les intérêts fondamentaux de la Chine. La Chine est fermement déterminée à sauvegarder sa souveraineté et sa sécurité. Nous exhortons les Etats-Unis à reconnaître pleinement le caractère extrêmement préjudiciable des ventes d'armes à Taïwan, à respecter scrupuleusement le principe d'une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains et à mettre fin aux ventes d'armes à Taïwan et aux liens militaires avec Taïwan, afin d'éviter de nuire gravement aux relations sino-américaines et à la paix et à la stabilité du détroit de Taïwan.

TASS : Ma question concerne également les décrets du Président américain Donald Trump interdisant les transactions avec les propriétaires des entreprises technologiques chinoises TikTok et WeChat. La Chine envisagera-t-elle des contre-mesures contre des entreprises américaines présentes en Chine ? Est-ce que ByteDance, TikTok, WeChat ou Tencent ont sollicité l'aide du gouvernement chinois dans cette situation ?

Wang Wenbin : Je viens d'exposer la position de principe de la Chine sur la question concernée. Je tiens à réitérer que les Etats-Unis ont fréquemment utilisé leur pouvoir d'Etat pour réprimer arbitrairement des entreprises non américaines sous le prétexte de la sécurité nationale. Il s'agit d'un acte d'intimidation flagrant. Ils finiront par en subir les conséquences.

Nous exhortons la partie américaine à tenir compte des appels rationnels dans le pays et au sein de la communauté internationale et à corriger ses pratiques erronées. La Chine protégera fermement les droits et intérêts légitimes de ses entreprises.

Reuters : Un autre Canadien a été condamné à mort aujourd'hui par le Tribunal populaire intermédiaire de Foshan, en plus du citoyen canadien qui avait été condamné à mort hier. Il s'agit du quatrième Canadien condamné à mort en Chine ces derniers temps. Dans les affaires précédentes, les autorités canadiennes avaient établi un lien entre l'affaire Meng Wanzhou et ces peines de mort. La Chine est-elle préoccupée par les relations sino-canadiennes ? Quel est le commentaire de la Chine sur ces affaires récentes ?

Wang Wenbin : La Chine est un Etat de droit et ses organes judiciaires traitent les affaires de manière indépendante en stricte conformité avec la loi.

La Chine a exposé à maintes reprises la position solennelle de la Chine sur l'incident relatif à Meng Wanzhou. La partie canadienne en est bien consciente. Il s'agit d'un grave incident politique. La Chine exhorte la partie canadienne à libérer immédiatement Mme Meng Wanzhou et à la laisser rentrer en Chine en toute sécurité.

En ce qui concerne les difficultés actuelles dans les relations sino-canadiennes, la responsabilité n'incombe pas à la Chine. La partie canadienne sait très bien quel est le nœud du problème. Nous exhortons la partie canadienne à prendre des mesures immédiates et efficaces pour corriger ses erreurs et à faire des efforts concrets pour remettre les relations bilatérales sur les rails.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer