Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Thèmes spéciaux
La Chine promet deux milliards de dollars pour la coopération Sud-Sud et plaide pour un développement équitable
2015/09/26

NEW YORK (Nations unies), 26 septembre (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a déclaré samedi que la Chine allouerait deux milliards de dollars à la coopération Sud-Sud et plaidé pour une voie de développement équitable pour tous les pays.

M. Xi a annoncé cette décision au siège de l'ONU à New York, où il participe au Sommet des Nations Unies sur le développement durable.

Il a précisé que le gouvernement chinois créerait un fonds doté d'un capital initial de deux milliards de dollars en vue de soutenir la coopération Sud-Sud et d'aider les pays en développement à mettre en oeuvre leur programme de développement pour l'après-2015.

M. Xi a révélé que la Chine était prête à porter ses investissements dans les pays les moins avancés à 12 milliards de dollars d'ici 2030.

En outre, la Chine annulera la dette des pays les moins avancés, des pays enclavés en développement et des petits pays insulaires en développement pour les prêts sans intérêts intergouvernementaux exigibles d'ici fin 2015, a ajouté le président chinois.

L'annonce de ces mesures de soutien et d'assistance a été accueillie par des applaudissements chaleureux.

Dans le cadre du plan chinois de mise en œuvre du programme de développement pour l'après-2015 adopté à l'issue du sommet de l'ONU, M. Xi a également annoncé que la Chine créerait un centre international de connaissances sur le développement pour faciliter les études et les échanges des pays sur les théories et les pratiques de développement adaptées à leurs conditions nationales respectives et proposerait des discussions sur l'établissement d'un réseau mondial de l'énergie pour faciliter les efforts visant à répondre à la demande mondiale en énergie avec des alternatives propres et écologiques.

Le président a assuré que la Chine était prête à travailler avec les autres parties concernées pour faire avancer la mise en œuvre de l'initiative "Ceinture et Route", lancer rapidement la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures et la Nouvelle Banque de développement des BRICS et contribuer à la croissance économique et au bien-être des peuples des pays en développement.

LE PLAN DU PRÉSIDENT XI POUR LE DEVELOPPEMENT POUR L'APRES-2015

Exprimant son point de vue sur le programme de développement pour l'après-2015, M. Xi a préconisé un développement équitable, ouvert, général et axé sur l'innovation en affirmant qu'aucun pays ne devait être laissé à l'écart.

"Nous devons garantir un développement équitable pour rendre l'accès au développement plus égalitaire", a affirmé M. Xi.

"Les pays peuvent avoir des capacités et des stades de développement différents, mais ils ont des responsabilités communes et différenciées avec des objectifs communs", a-t-il souligné.

M. Xi a appelé à améliorer la gouvernance économique mondiale, à accroître la représentation des pays en développement et à renforcer leur voix, et à donner à tous les pays le même droit à participer à l'élaboration de règles internationales.

"Nous devons garantir un développement ouvert pour que toutes les parties en bénéficient", a indiqué M. Xi, notant que tous les pays doivent respecter le système de commerce multilatéral, construire une économie ouverte et partager ses bénéfices grâce à la consultation mutuelle et à la collaboration.

Le président a également préconisé un développement dans tous les domaines pour consolider les bases du développement et souligné la nécessité de respecter l'équité et la justice sociale et de parvenir à une coexistence harmonieuse entre l'homme et la société et entre l'homme et la nature.

"Nous devons également nous développer en nous fondant sur l'innovation afin d'exploiter pleinement notre potentiel de développement", a déclaré M. Xi.

Tous les pays devraient faire ressortir leur potentiel de développement, construire des moteurs de croissance plus forts et cultiver les avantages concurrentiels qu'ils n'avaient pas jusque-là, a-t-il souligné.

Pour bien mettre en œuvre le programme de développement pour l'après-2015, M. Xi a présenté une proposition en quatre points à la communauté internationale qui prône de renforcer les capacités de développement, d'améliorer l'environnement international de développement, d'actualiser le partenariat pour le développement et de renforcer les mécanismes de coordination pour le développement.

"La communauté internationale a le devoir d'aider les pays en développement à renforcer leurs capacités et de leur fournir un soutien et une assistance adaptés à leurs besoins réels", a noté le président chinois.

Il a appelé tous les pays à travailler ensemble pour maintenir la paix dans le monde en vue de favoriser le développement.

Parallèlement, les institutions internationales devraient accélérer la réforme de la gouvernance et les agences multilatérales de développement devraient accroître leur offre de ressources de développement, a-t-il poursuivi.

M. Xi a proposé que la communauté internationale travaille à approfondir la coopération Sud-Sud et triangulaire tout en maintenant le rôle principal de la coopération Sud-Nord.

En outre, les pays doivent renforcer la coordination de la politique macroéconomique pour éviter autant que possible les conséquences négatives, et les organisations régionales devraient accélérer leur processus d'intégration et renforcer leur compétitivité globale en faisant en sorte que leurs avantages intra-régionaux se complètent, a-t-il ajouté.

LE ROLE DE LA CHINE DANS LA REALISATION DES OMD

Dans son discours, le président Xi a évoqué le rôle de la Chine dans la mise en oeuvre des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) fixés il y a 15 ans.

La Chine a fait sortir 439 millions de personnes de la pauvreté et accompli des progrès remarquables dans les domaines de l'éducation, de la santé et du bien-être des femmes au cours des 30 dernières années depuis que le pays a lancé sa politique de réforme et d'ouverture, a rappelé M. Xi.

Au cours des 60 dernières années, la Chine a fourni à 166 pays et organisations internationales une aide d'une valeur de près de 400 milliards de yuans (environ 63 milliards de dollars) et déployé plus de 600.000 travailleurs humanitaires, dont plus de 700 ont payé de leur vie leur mission d'aide au développement d'autres pays, a-t-il précisé.

"A l'avenir, la Chine continuera d'adopter une bonne approche en ce qui concerne la justice et les intérêts en plaçant la justice avant les intérêts et en conjuguant ses efforts avec d'autres pays pour réaliser le programme de développement pour l'après-2015", a souligné le président chinois.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer