Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Actualité
Remise d'un don de la Chine de dix ordinateurs à l'Esurs
2007/12/13


L'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine, Son Excellence Wu Zexian, a remis jeudi au ministre de l'Enseignement supérieur, universitaire et de la Recherche scientifique (Esurs), Léonard Masuga Rugamuka, dix ordinateurs destinés à la direction des sports universitaires, une contribution de son pays à l'amélioration de l'enseignement supérieur et universitaire dans ce domaine.

La cérémonie de remise de ce don a eu lieu au secrétariat général de ce ministère en présence de la secrétaire générale, Mme Marie-Jeanne Alula Liyoke et du personnel du secrétariat général.

Fixant le cadre de cette cérémonie, le ministre de l'Enseignement supérieur, universitaire et de la Recherche scientifique Léonard Masuga Rugamika, a fait remarquer que la remise de ces dix ordinateurs est une réponse du gouvernement chinois à la demande de son ministère en août dernier visant à équiper la direction des sports universitaires, nouvellement créée.

Remerciant le gouvernement de Beijing et son ambassadeur en poste à Kinshasa pour ce don, Masuga Rugamika a souligné les relations d'amitié et de coopération qui existent entre la Chine et la RDC dans le domaine de l'éducation.

EDUCATION : UN SECTEUR STRATEGIQUE

En remettant ces ordinateurs, l'ambassadeur de la République populaire de Chine à Kinshasa, Wu Zexian, a tenu à souligner que «le secteur de l'éducation est un secteur stratégique qui permet de former la jeunesse et garantir l'avenir du pays, puisqu'il permet de développer les capacités intellectuelles et humaines des jeunes».

C'est compte tenu de cette importance que son pays, qui entretient des relations amicales avec la République démocratique du Congo, apporte son soutien au secteur éducatif congolais et particulièrement à l'enseignement supérieur et universitaire ; l'université étant dans son pays un lieu saint, à cause de l'élite intellectuelle du pays qui y est formée».



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer