Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Actualité
Allocution de l'Ambassadeur WANG Yingwu à l'occasion de la réception du 65ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine
2014/09/29

Le 29 septembre 2014, S.E.l'Ambassadeur WANG Yingwu a prononcé une allocution lors de la réception qu'il a donnée en sa residence à l'ocassion du 65ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. Voici le texte intégral:

Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,

Honorables Députés et Sénateurs,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de Missions Diplomatiques et Représentants des Organisations Internationales, et chers collègues,

Distingués Invités,

Chers compatriotes,

Mesdames et Messieurs,

C'est pour nous un grand honneur et un grand plaisir de vous accueillir à la réception pour célébrer le 65ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. Je tiens à vous exprimer mes sincères remerciements pour votre présence.

A l'heure actuelle, dans plusieurs pays africains, la propagation continue de l'épidémie à virus d'Ebola a entraîné une grande perte de vies humaines, et constitue une menace grave à la sécurité de la santé publique. Assistés par la communauté internationale, les peuples des pays touchés s'engagent dans la lutte pour stopper Ebola, avec du courage, de la détermination et de la persévérance d'une manière admirable. En tant que partenaire, ami, et frère de l'Afrique, la Chine a accordé dans un premier temps aux pays touchés, une aide d'urgence d'une valeur de 30 millions de yuans RMB, soit 4,8 millions de dollars américains. En plus, la Chine y a envoyé des médecins pour leur apporter du soutien et participer à la lutte contre l'épidémie. Actuellement, 174 médecins et experts chinois travaillent sur le terrain, dont 59 ont établi un laboratoire mobile équipé d'une équipe d'analystes en Sierra Leone.

Le Président chinois Xi Jinping a annoncé, le 18 septembre en cours, un nouveau programme d'aide dont la valeur s'élève à 200 millions de yuans RMB, soit de l'ordre de 33 millions de dollars américains, en faveur des pays touchés, des pays voisins, de l'Organisation mondiale de la Santé et de l'Union Africaine. Cette aide inclura de la devise, de la nourriture et du matériel. Tout cela démontre la responsabilité internationale qu'assume la Chine, ainsi que l'amitié sincère entre la Chine et l'Afrique qui se forge à travers les épreuves. Nous sommes convaincus que grâce aux efforts conjoints des pays africains et de la communauté internationale, cette épidémie sera finalement abattue.

Mesdames et Messieurs,

La fondation de la République populaire de Chine a été proclamée le 1er octobre 1949. Depuis lors, malgré les difficultés et les défis de l'intérieur comme de l'extérieur, le peuple chinois a accompli des réalisations de développement remarquables à travers un travail dur et une lutte ferme en comptant sur ses propres forces.

Aujourd'hui, sous la direction du Comité Central du Parti communiste chinois avec à sa tête le Secrétaire Général Xi Jinping, un milliard trois cent millions de chinois avancent vaillamment sur le chemin de nouveau départ pour parachever l'édification générale de la société de moyenne aisance, en vue de réaliser le rêve chinois, celui du grand renouveau de la nation chinoise.

Pour atteindre notre objectif, nous avons lancé plus de 300 mesures de réforme majeures pour oeuvrer à l'édification économique, politique, culturelle, sociale et écologique. Nous améliorons avec un rythme accéléré le système de l'écomonie de marché moderne, et procédons à la simplification et à la décentralisation de l'administration, afin de permettre au marché de jouer un rôle décisif et au gouvernement de mieux jouer son rôle dans la répartition des ressources, et de promouvoir le développement scientifique, durable et inclusif de l'économie. Nous promouvons activement la modernisation du système et de la capacité de gouvernance, en renforçant la gouvernance en vertu de la loi, en fortifiant les mécanismes de restriction et de surveillance vis-à-vis de l'exercice des pouvoirs, en préservant l'impartialité de la justice, et en multipliant les coups de poing contre la corruption. Nous nous préoccupons constamment du bien-être du peuple, en accélérant les réformes sociales dans les domaines de l'emploi, de la sécurité sociale, de l'éducation, de la santé, de la répartition des revenus, etc., en sorte que tous les Chinois puissent, de manière plus équitable, tirer davantage de profits du développement. Nous tenons à poursuivre la voie du développement pacifique, à appliquer une politique de défense nationale de nature défensive, à préconiser le nouveau concept de sécurité caractérisé par le mutilatéralisme, la coexistence et la prospérité partagée, à préserver les aquis de la victoire de la Seconde Guerre et la paix mondiale, et à faire progresser l'égalité, la justice et la démocratisation des relations internationles.

La Chine est un pays à la fois ancien et moderne. Elle jouit d'une histoire glorieuse, mais aussi a-t-elle connu la guerre, la pauvreté et la misère. Elle a accompli une œuvre admirable dans l'édification du pays, et fait face à des problèmes et des pressions diverses et complexes. En tant que pays en développement stable, prospère, démocratique et civilisé, la Chine a tiré du passé des expériences et des leçons comme suit:

-D'abord, il faut sauvegarder l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale, tout en prenant en main le sort du pays et assumant la responsabilité de son avenir.

-Deuxièmement, il faut maintenir la paix, la sécurité et la stabilité, celles-ci constituent les conditions préalables pour faire la réforme et promouvoir le développement socio-économique et toutes les autres causes du pays.

-Troisièmement, il faut persévérer dans l'effort de gouverner en vertu de la loi, de bâtir l'Etat de droit et le gouvernement efficace, et de lutter farouchement contre la corruption.

-Quatrièmement, il faut établir un système d'économie de marché ouvert et crédible, inciter la dynamique du marché, créer un bon climat des affaires, et protéger les droits et intérêts légitimes des investisseurs tant nationaux qu'étrangers.

-Cinquièmement, il faut accorder une attention particulière et constante au bien-être du peuple et en améliorer la qualité, pour que le peuple partage effectivement les dividendes du développement, qu'il jouisse du droit à la recherche du bonheur et qu'il puisse vivre dans la dignité.

Mesdames et Messieurs,

Durant mes quatre ans de travail en République démocratique du Congo, j'ai eu la chance de constater que, sous le leadership du Président Joseph Kabila Kabange, la République démocratique du Congo a réalisé progressivement la paix et la sécurité nationale, la stabilité macroéconomique, le développement socio-économique, et d'autres réalisations remarquables dans de différents domaines. Je saisis cette occasion pour présenter au peuple congolais mes sincères félicitations. Compte tenu de l'énorme potentiel de la République démocratique du Congo, je suis convaincu que le peuple et le gouvernement congolais sont en mesure d'obtenir des succès encore plus brillants sur la voie de la paix et du développement.

Arrivé au terme de mon mandat en République démocratique du Congo, je partirai dans une dizaine de jours pour regagner mon pays. Et je partirai avec un sentiment de gratitudes, de satisfaction et d'espérance. Je tiens à remercier les autorités et tous les milieux congolais, mes collègues du corps diplomatique, mes camarades de l'ambassade, mes compatriotes et tous mes amis pour leur amitié et soutien. Je suis satisfait des résultats positifs de la coopération amicale sino-congolaise dans les domaines politique, économique, militaire, culturel, etc.. J'ai aussi beaucoup d'espoirs pour l'avenir des relations sino-congolaises, j'espère que nos pays continueront à maintenir la dynamique des échanges de haut niveau; à multiplier sans cesse les investissements et le commerce bilatéraux en ouvrant de nouveaux champs de coopération; à renforcer les échanges humains et culturels, pour promouvoir la compréhension mutuelle et la coopération entre les partis politiques, les provinces et localités, les sociétés civiles, les think-tanks et les médias. Je suis persuadé qu'avec nos efforts conjugués et coordonnés, l'amitié et la coopération sino-congolaises auront un plus bel avenir .

Pour terminer, mesdames et messieurs, je vous prie de lever vos verres pour vous souhaiter plein de succès et beaucoup de bonheur.

Vivent l'amitié et la coopération sino-congolaises!

Je vous remercie!



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer