Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Actualité
Ouvrir une nouvelle ère de réforme et d'ouverture
Article rédigé par S.E.M. WANG Tongqing, Ambassadeur de Chine en RDC ( Texte Intégral )
2018/04/27

Le 10 avril 2018, lors de la cérémonie d'ouverture de la conférence annuelle du Forum de Boao pour l'Asie (FBA), le Président chinois Xi Jinping a prononcé un discours clé intitulé « l'ouverture crée la prospérité, l'innovation guide l'avenir ». Il a passé en revue les résultats remarquables du développement socio-économique de la Chine depuis la réforme et l’ouverture, déclaré la politique de réforme approfondie et d’ouverture élargie et des mesures importantes, et appelé à créer ensemble un meilleur avenir de l’Asie et du monde.

L’année 2018 marque le 40e anniversaire de la mise en œuvre de la politique de réforme et d’ouverture de la Chine. Au cours de 40 dernières années, s’en tenant toujours à cette politique, le Parti Communiste Chinois (PCC) a guidé le peuple chinois laborieux et intelligent à chercher courageusement le modèle du développement, à mener des innovations dans la réalisation de la prospérité du pays et à traiter les autres avec sincérité dans la coopération extérieure. La Chine a ainsi connu un grand changement et trouvé une voie socialiste à la chinoise, devenant la deuxième économie mondiale, le plus grand producteur industriel du monde, le plus grand pays en termes d'échanges commerciaux de biens et le premier détenteur de devises au monde. En réalisant son propre développement économique, la Chine a apporté activement sa part au progrès du monde. Depuis des années, la Chine a contribué plus de 30% à la croissance de l’économie mondiale, devenant le principal stabilisateur et source d’énergie pour le développement économique mondial et promouvant la noble cause de la paix et du développement de toute l'humanité.

Tout pays ou nation souhaitant parvenir à un renouveau doit suivre la logique de l'histoire et la tendance de l'époque dans sa quête de progrès et de développement, souligne le Président Xi dans son discours. La politique de réforme et d’ouverture, correspondant à l'aspiration du peuple chinois vers une vie meilleure et à la tendance de l’époque, est un choix correct tenant compte de la réalité chinoise et du but de développement du pays. Le monde d’aujourd’hui est devenu un village planétaire interconnecté et tous les pays se lient étroitement davantage. Aucun pays ne peut se développer de manière isolée. L’ouverture nous amène le progrès et la fermeture nous ramène en arrière. Les acquis du développement chinois ont été obtenus sur la base de l’ouverture et la Chine suivra évidemment cette voie. La Chine ne va pas fermer ses portes, mais s'ouvrir encore davantage. Elle va prendre des mesures importantes pour renforcer son ouverture, à savoir : faciliter plus grandement l’accès au marché; créer un environnement d’investissement plus attrayant; renforcer la protection des droits de propriété intellectuelle et prendre l’initiative d’accroître les importations. Ces mesures seront mises en œuvre dès que possible, en essayant de récolter les fruits qui profitent le plus tôt possible aux entreprises et au peuple chinois et du monde entier.

Actuellement, la paix et la coopération, l’ouverture et l’interconnexion, la réforme et l’innovation sont les principaux thèmes de l’époque. La mondialisation économique est une tendance irréversible de notre temps et la mentalité de Guerre froide, de jeu à somme nulle et d’hégémonisme est déjà dépassée. Face à la question du futur de l’humanité, le Président Xi, tenant compte de la tendance du développement mondial, a donné une réponse claire et certaine : « seul rester fidèle à la paix et au développement et travailler main dans la main pourra réaliser un développement gagnant-gagnant et mutuellement bénéfique ». Le 19e Congrès national du PCC qui s’est tenu en octobre dernier a fixé les grandes orientations à suivre pour le futur du développement de la Chine, annonçant que le socialisme à la chinoise est entré dans une nouvelle ère. Dans la nouvelle ère, la Chine va assumer davantage la responsabilité d’un grand pays, faire preuve de l’idée de tolérance et faire valoir sa compétence afin d’apporter une proposition, une contribution et une sagesse chinoise pour relever des défis auxquels fait face le développement commun de l’humanité. Pour promouvoir l’interconnexion, accélérer le développement intégré et réaliser la prospérité partagé du monde entier, la Chine a avancé, il y a cinq ans, la grande initiative « la Ceinture et la Route » qui a reçu une réponse positive de la plupart des pays du monde. La Chine va élargir la coopération gagnant-gagnant avec les différentes parties et résoudre les divergences pour faire de cette initiative la plus large plate-forme de coopération internationale, conformément à la tendance de la mondialisation économique et pour le plus grand bénéfice de tous les peuples. Le peuple chinois continuera de travailler ensemble avec le peuple du monde entier, de rester résolument sur la voie du développement pacifique, de promouvoir activement le partenariat global, de soutenir le multilatérisme, de faire avancer la réforme du système de gouvernance mondiale, d’établir les relations internationales de type nouveau, de construire une communauté de destin de toute l’humanité et de créer un monde pacifique, stable, prospère, ouvert et propre.

La RDC, qui occupe en Afrique la deuxième position par sa superficie et la quatrième par sa population, possède en plus des atouts considérables en termes de ressources naturelles et de dividende démographique. De sa part, la Chine possède des avantages en matières de financement, de technologie et d’expériences de gestion. La coopération sino-congolaise a devant elle de belles perspectives et renferme un énorme potentiel de développement. La Chine considère toujours la RDC comme un vieil ami affectueux et un partenaire important en Afrique. Ces dernières années, le Partenariat stratégique sino-congolais caractérisé par la coopération gagnant-gagnant s’est approfondi davantage. La coopération pragmatique entre les deux pays dans les domaines des infrastructures, de l’exploitation de ressources naturelles et d’énergie, de la santé, et de la formation en ressources humaines a abouti à des résultats tangibles. Le discours du Président Xi donne de meilleures perspectives pour le futur du développement de la coopération amicale sino-congolaise. Je suis convaincu que, grâce aux efforts conjoints des deux parties, la coopération sino-congolaise s’intensifiera davantage dans tous les domaines et les relations bilatérales se hisseront à un niveau plus élevé.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer