Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Le Président Xi Jinping participe à la cérémonie d'ouverture du Sommet de Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine et prononce un discours proposant l'élévation des relations sino-africaines au niveau de partenariat de coopération stratégique global, détaillant la politique africaine de la Chine et annonçant d'importantes mesures d'approfondissement de la coopération Chine-Afrique
2015/12/04

Dans la matinée du 4 décembre, heures locales, le Sommet de Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) s'est ouvert en Afrique du Sud. Co-organisé par la Chine et l'Afrique du Sud, le Sommet a réuni à son ouverture le Président chinois Xi Jinping et les Chefs d'État et de gouvernement ou Chefs de délégation de 50 pays africains dont le Président de l'Afrique du Sud Jacob Zuma, le Président du Zimbabwe et Président en exercice de l'Union africaine (UA) Robert Gabriel Mugabe, ainsi que la Présidente de la Commission de l'UA Nkosazana Dlamini-Zuma. Dans son discours, le Président Xi Jinping a détaillé la politique chinoise sur le développement des relations sino-africaines, annoncé d'importantes mesures de coopération qui seraient mises en œuvre et proposé d'élever les relations sino-africaines au niveau de partenariat de coopération stratégique global pour que la Chine et l'Afrique avancent la main dans la main vers une nouvelle ère de coopération gagnant-gagnant et de développement commun.

Dans son discours, le Président Xi Jinping a souligné que la Chine et l'Afrique ont toujours vu leurs destins étroitement liés et qu'elles se sont toujours soutenues mutuellement pour le meilleur et pour le pire. Selon lui, le renforcement continu et la vitalité sans cesse renouvelée de l'amitié sino-africaine tiennent au fond à l'attachement constant des deux parties aux principes de l'égalité, de la sincérité, de l'amitié, de la coopération gagnant-gagnant et du développement partagé.

Actuellement, la Chine et l'Afrique assument l'une comme l'autre la mission de réaliser le développement et d'améliorer les conditions de vie de la population, elles font donc face à des opportunités historiques pour renforcer leur coopération, a indiqué le Président Xi Jinping, appelant les deux parties à faire de l'amitié traditionnelle sino-africaine une force motrice pour la promotion de la solidarité, de la coopération et du développement, afin d'apporter encore plus de bénéfices tangibles à leurs peuples et de contribuer davantage à un développement plus équilibré, plus équitable et plus inclusif dans le monde de même qu'à l'instauration d'un nouveau modèle de relations internationales axé sur la coopération gagnant-gagnant.

Le Président Xi Jinping a affirmé la volonté de la Chine de rester fidèle au principe dit de « sincérité, pragmatisme, amitié et franchise » à l'égard de l'Afrique et à la juste conception de la justice et des intérêts et de travailler la main dans la main avec les amis africains pour ouvrir une nouvelle ère de la coopération gagnant-gagnant et du développement commun. Il a proposé d'élever le partenariat stratégique sino-africain de type nouveau au niveau de partenariat de coopération stratégique global et de renforcer et consolider les « cinq piliers » suivants :

Premièrement, l'égalité et la confiance mutuelle sur le plan politique. Il est important de respecter la voie de développement librement choisie par chacun et de se témoigner réciproquement compréhension et soutien sur les questions touchant aux intérêts vitaux et aux préoccupations majeures de part et d'autre. La Chine est toujours d'avis que l'Afrique appartient aux Africains et que c'est aux Africains de décider des affaires africaines.

Deuxièmement, la coopération gagnant-gagnant sur le plan économique. Il faut mettre à profit la confiance politique mutuelle et la complémentarité économique entre la Chine et l'Afrique et s'appuyer sur la coopération en matière de capacités de production, la construction des trois réseaux, à savoir routier, ferroviaire et aérien régional et la promotion de l'industrialisation en Afrique pour approfondir sur tous les plans la coopération sino-africaine au grand bénéfice des peuples chinois et africains.

Troisièmement, les échanges et l'inspiration mutuelle sur le plan culturel. Il convient d'accroître les échanges entre les jeunes, les femmes, les think-tanks, les médias et les établissements d'enseignement supérieur et favoriser l'enrichissement mutuel des cultures, la coordination des politiques et le rapprochement des cœurs, en vue de transmettre de génération en génération l'amitié entre les peuples chinois et africains.

Quatrièmement, la solidarité et l'assistance mutuelle sur le plan sécuritaire. La Chine soutient les efforts des Africains pour régler les questions africaines par des solutions africaines, entend prendre une part active aux initiatives africaines de renforcer les capacités de maintien de la paix et de la sécurité et soutient l'Afrique dans ses efforts pour accélérer le développement, éliminer la pauvreté et réaliser la paix durable.

Cinquièmement, la coopération et la coordination dans les affaires internationales. Il est important de faire évoluer le système de gouvernance mondiale dans un sens plus juste et plus rationnel et de défendre les intérêts communs des deux parties. La Chine soutient un rôle croissant de l'Afrique sur la scène internationale.

Le Président Xi Jinping a aussi annoncé que, dans la perspective du partenariat de coopération stratégique global sino-africain, la Chine entend travailler ensemble avec l'Afrique pour mettre en œuvre en priorité dix programmes de coopération dans les trois ans à venir, à savoir, le programme d'industrialisation, le programme de modernisation agricole, le programme d'infrastructures, le programme de coopération financière, le programme de développement vert, le programme de facilitation du commerce et de l'investissement, le programme de réduction de la pauvreté et de bien-être social, le programme de santé publique, le programme de paix et de sécurité, de sorte à appuyer les efforts africains visant à accélérer le processus d'industrialisation et de modernisation agricole et à réaliser le développement autonome et durable.

Selon le Président Xi Jinping, la coopération pragmatique sino-africaine a porté des fruits abondants dans tous les domaines depuis la création du FCSA il y a 15 ans et les relations sino-africaines se trouvent dans la meilleure période de leur histoire. « Nous devons viser haut, voir loin et avancer à grandes enjambées. Que nous travaillions la main dans la main pour réunir la sagesse et la force des 2,4 milliards de Chinois et d'Africains et ouvrir ensemble une nouvelle ère de la coopération gagnant-gagnant et du développement commun », a-t-il affirmé.

Le Président Jacob Zuma, le Président Robert Gabriel Mugabe, ainsi que la Présidente de la Commission de l'UA Nkosazana Dlamini-Zuma ont dans leurs discours salué l'amitié traditionnelle entre l'Afrique et la Chine et la coopération sino-africaine fructueuse, hautement apprécié les mesures importantes annoncées par le Président Xi Jinping en vue d'approfondir cette coopération et chaleureusement accueilli les déclarations faites par la partie chinoise dans ce sens. Ils ont exprimé leur soutien à l'élévation des relations sino-africaines au niveau de partenariat stratégique global et se sont dit prêts à travailler la main dans la main avec la partie chinoise pour un avenir meilleur des relations sino-africaines.

La cérémonie d'ouverture a été suivie d'une séance de prise d'images entre le Président Xi Jinping et les dirigeants ou représentants des pays et organisations régionales participant au Sommet.

Toujours dans la matinée, le Président Xi Jinping a assisté à l'ouverture de l'Exposition des 15 années du Forum sur la Coopération sino-africaine et coupé, avec le Président Jacob Zuma et le Président Robert Gabriel Mugabe, le ruban d'inauguration de l'exposition de photo retraçant les résultats fructueux du FCSA et immortalisant les moments historiques des échanges amicaux entre la Chine et l'Afrique. Ensemble avec les dirigeants de pays africains et responsables d'organisations régionales africaines, ils ont visité avec intérêt l'exposition et ont eu entre eux des échanges cordiaux.

Ont assisté à ces événements Wang Huning, Li Zhanshu et Yang Jiechi.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer