Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
La Chine et l'UE devraient défendre le multilatéralisme face à l'unilatéralisme et à la politique de la force (Wang Yi)
2019/12/16

La Chine et l'Union européenne (UE) devraient défendre résolument le multilatéralisme et conférer plus de stabilité au monde, alors que l'unilatéralisme et la politique de la force y font rage, a déclaré dimanche le conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi.

Il a fait ces remarques à l'occasion d'une rencontre avec le haut représentant de l'UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, en marge de la 14e Réunion des ministres des Affaires étrangères du Dialogue Asie-Europe (ASEM).

En tant que partenaires stratégiques globaux et puissances importantes dans le processus de multipolarisation, la Chine et l'UE partagent d'importantes responsabilités en matière de paix et de développement dans le monde, a rappelé M. Wang.

Face à une situation internationale complexe et volatile, la Chine et l'UE devraient renforcer la coordination stratégique et apporter davantage d'énergie positive au monde, a-t-il poursuivi.

Notant que l'Organisation mondiale du commerce (OMC) est aujourd'hui confrontée au protectionnisme, il a indiqué que la Chine et l'Europe devraient maintenir le libre-échange, protéger le système commercial multilatéral et apporter plus d'ouverture au monde.

La Chine et l'Europe sont des partenaires plutôt que des rivaux car il existe entre elles beaucoup plus de consensus que de divergences, et davantage de coopération que de concurrence, a souligné M. Wang.

Selon lui, le développement de la Chine n'est pas un défi, mais représente une opportunité pour l'UE, et vice versa.

Il n'est pas surprenant que la Chine et l'UE aient des divergences sur certaines questions, car elles ont des histoires, des cultures et des systèmes sociaux différents, a expliqué M. Wang, soulignant que les deux parties devraient traiter leurs différences par des dialogues francs fondés sur le respect mutuel.

La Chine est prête à travailler avec l'UE pour préparer une série d'échanges de haut niveau l'année prochaine, marquant le 45e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l'UE, a affirmé le chef de la diplomatie chinoise, ajoutant que la Chine est disposée à élever le partenariat stratégique global Chine-UE à un nouveau niveau.

Pour sa part, M. Borrell a estimé que les réalisations de la Chine au cours des 40 dernières années de réforme et d'ouverture constituent un miracle dans l'histoire humaine, et que l'élan de développement et de croissance de la Chine dans les 40 prochaines années est irréversible.

La Chine joue un rôle vital dans les affaires internationales et il est impossible de résoudre les grands problèmes mondiaux et régionaux tels que le changement climatique et la question nucléaire iranienne sans la participation de la Chine, a fait remarquer M. Borrell.

Face à la situation internationale actuelle, l'UE souhaite fixer des objectifs ambitieux avec la Chine, développer des relations mutuellement bénéfiques et gagnant-gagnant, et promouvoir la coopération stratégique tant au niveau bilatéral qu'international, a-t-il dit.

Faisant écho à M. Wang, M. Borrell a déclaré que les deux parties devraient examiner et traiter leurs différences avec un grande hauteur de vue, et construire conjointement un monde à la fois plus pacifique et plus prospère.

L'année prochaine sera cruciale pour les relations UE-Chine, a-t-il souligné, ajoutant que l'UE est également prête à travailler avec la Chine pour préparer une série d'échanges de haut niveau.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer