Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Wang Yi : la Chine et l'Europe sont des partenaires, pas des rivaux
2019/12/17

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a prononcé un discours lors de l'événement « Briefing de soixante minutes », organisé par l'European Policy Centre, dans la soirée du 16 décembre 2019.

« Ces dernières années, nous avons entendu une opinion prétendant que la Chine est devenue un rival de l'Europe dans le domaine économique et devrait être soumise à toutes sortes de restrictions. Bien que ce ne soit pas l'opinion dominante, nous devons accroître notre vigilance et ne pas la laisser faire tache d'huile. En fait, toute personne gardant la tête froide et ayant une vision objective verra que, pour la Chine et l'UE, la coopération l'emporte de loin sur la concurrence et nos domaines de consensus dépassent de loin nos divergences. Nous sommes des partenaires, pas des rivaux », a déclaré Wang Yi dans son discours.

« Au fil des ans, l'Europe a énormément bénéficié de la coopération avec la Chine. Entre 2001 et 2018, les exportations de l'UE vers la Chine ont augmenté de 14,7% en moyenne chaque année, soit plus du double de la croissance moyenne des exportations de l'UE, soutenant environ quatre millions d'emplois locaux. Les investissements d'entreprises chinoises dans l'UE ont également augmenté. Fin 2017, les entreprises chinoises avaient créé plus de 2 900 entreprises dans les pays de l'UE grâce à des investissements directs, créant 176 000 emplois pour les populations locales. L'acquisition de Volvo par le constructeur automobile chinois Geely a injecté de nouvelles énergies à l'usine Volvo de Gand, en Belgique, en conservant ou créant plus de 6 000 emplois. La Chine est désormais le marché le plus rentable pour les entreprises européennes. Jusqu'à 7 millions de voitures, soit près d'un quart de toutes les voitures vendues en Chine, sont produites par les constructeurs automobiles européens. Même avec l'intensification des frictions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et l'aggravation de la pression à la baisse sur l'économie mondiale, la coopération économique et commerciale entre la Chine et l'UE a inversé la tendance et a continué de croître. Selon les statistiques, au cours des 11 premiers mois de cette année, les échanges commerciaux entre la Chine et l'UE ont augmenté de 7,7% par rapport à la même période de l'année précédente. De janvier à juillet, les investissements de l'UE en Chine ont augmenté de 18,3% sur un an. 60% des entreprises de l'UE considèrent la Chine comme la première destination de leurs investissements. Je voudrais également souligner aujourd'hui que, malgré divers facteurs en jeu, la Chine, en tant que grand pays en développement avec 1,4 milliard d'habitants, une force de travail de 900 millions d'habitants et 120 millions d'acteurs sur le marché, a une dynamique de croissance interne solide, une grande résilience et un énorme potentiel économique. La Chine offrira certainement un nouveau cycle de possibilités de coopération et de dividendes du développement en faveur des pays européens. »



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer