Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Les ministres chinois et russe des AE discutent des tensions dans le Golfe et de la coopération au Conseil de sécurité des Nations unies
2020/01/04

Le conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a échangé des vues et coordonné ses positions avec son homologue russe Sergueï Lavrov lors d'un appel téléphonique samedi soir au sujet de l'escalade des tensions dans la région du golfe Persique.

Les deux ministres ont également discuté de la coopération sino-russe au Conseil de sécurité des Nations unies.

M. Wang a déclaré que la Chine accorde une grande attention à l'intensification du conflit américano-iranien, s'oppose à l'abus de la force dans les relations internationales et considère que les aventures militaires sont inacceptables.

La Chine, a déclaré le ministre, insiste pour que toutes les parties respectent avec sérieux les principes de la Charte des Nations unies et les normes fondamentales des relations internationales, ajoutant que la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale de l'Irak doivent être respectées, et que la paix et la stabilité au Moyen-Orient et dans la région du Golfe doivent être maintenues.

Notant par ailleurs que la Chine et la Russie, deux membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies, ont d'importantes responsabilités en matière de paix et de sécurité mondiales, le chef de la diplomatie chinoise a souligné que les deux pays devraient renforcer leur communication stratégique, unir leurs forces pour faire respecter le droit international, ainsi que l'équité et la justice, et jouer un rôle responsable dans le traitement adéquat de la situation actuelle au Moyen-Orient.

De son côté, M. Lavrov a déclaré que la Russie partage la même position que la Chine, ajoutant que les actions des États-Unis sont illégales et doivent être condamnées.

La Russie s'oppose à ce qu'un pays foule aux pieds de manière brutale la souveraineté de tout autre pays, en particulier par le biais d'actions militaires unilatérales, a-t-il dit, notant que la Russie est disposée à rester en étroite coordination avec la Chine et à jouer un rôle constructif dans la prévention de l'escalade des tensions régionales.

Les deux ministres ont également discuté des derniers développements concernant des zones sensibles comme la Libye et la Syrie, et sont convenus de maintenir une communication étroite sur la sauvegarde de la stabilité stratégique mondiale.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer