Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Texte intégral de l'entretien exclusif accordé par le vice-ministre des Affaires étrangères Le Yucheng à l'agence de presse Xinhua
2020/01/07

La quatrième session plénière du 19 e Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a adopté la Décision du Comité central du Parti communiste chinois sur des questions majeures concernant le maintien et le perfectionnement du système socialiste à la chinoise et la promotion de la modernisation du système et de la capacité de gouvernance de l'État. Tout récemment, le vice-ministre des Affaires étrangères Le Yucheng a accordé un entretien exclusif à l'agence de presse Xinhua, répondant aux questions sur la mise en application de l'esprit de la quatrième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois et la création d'une nouvelle étape de la diplomatie de grand pays à la chinoise. Voici le texte intégral de l'entretien exclusif.

Xinhua : Quelle est l'importance de la quatrième session plénière du 19e Comité central du PCC pour la poursuite du travail diplomatique de la Chine ? Comment reconnaître les exigences de la quatrième session plénière sur le travail diplomatique ?

Le Yucheng : La quatrième session plénière du 19e Comité central du Parti est une importante réunion tenue par le Comité central du Parti dans la phase décisive de l'édification intégrale d'une société de moyenne aisance et au moment clé pour le grand renouveau de la nation chinoise.

La réunion a adopté la Décision du Comité central du Parti communiste chinois sur le maintien et le perfectionnement du système socialiste à la chinoise et la promotion de la modernisation du système et de la capacité de gouvernance de l'État (ci-après dénommée la « Décision »). La Décision a pris un ensemble de dispositions sur le maintien et le perfectionnement du système socialiste à la chinoise ainsi que la promotion des réformes majeures au niveau des structures et des mécanismes. Elle a également procédé à la conception globale de la promotion de la modernisation du système et de la capacité de gouvernance de l'État dans le domaine diplomatique, ce qui revêt une importante signification aussi profonde que durable.

Premièrement, indiquer clairement la direction à suivre. La « Décision » souligne la nécessité de « maintenir et perfectionner la politique étrangère indépendante et pacifique et promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité ». La politique étrangère indépendante et pacifique est enracinée dans la culture traditionnelle chinoise et sert les intérêts fondamentaux et communs du peuple chinois et du reste du monde. Elle est un étendard marquant de la diplomatie de grand pays à la chinoise de la nouvelle ère sur la scène internationale, soutient la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, et est comprise et soutenue par de plus en plus de pays. À l'heure actuelle, le monde connaît des changements complexes et profonds, et la cause du développement et du progrès de la société humaine est confrontée à de nouveaux défis. Guidés par la Pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère et la Pensée de Xi Jinping sur la diplomatie, nous devons porter haut l'étendard de la paix, du développement, de la coopération et du gagnant-gagnant, préserver fermement notre souveraineté, notre sécurité nationale et nos intérêts en matière de développement, et maintenir inébranlablement la paix mondiale et promouvoir un développement commun.

Deuxièmement, définir des tâches clés. La « Décision » précise les principales tâches de la modernisation du système de gouvernance et de la capacité de gouvernance de l'État dans le domaine diplomatique, y compris le perfectionnement du système de direction du Parti sur les actions diplomatiques et de ses mécanismes, l'amélioration de la diplomatie dans tous les domaines, la promotion de la construction du système d'ouverture caractérisé par une coopération gagnant-gagnant, ainsi que la participation active à la réforme et à la construction du système de gouvernance mondiale.

Troisièmement, raffermir la confiance dans notre stratégie. La « Décision » souligne « les avantages remarquables du système socialiste à la chinoise, consistant à réaliser une parfaite unité entre l'indépendance et l'ouverture, à participer activement à la gouvernance mondiale et à contribuer constamment à la construction d'une communauté de destin pour l'humanité », ce qui est la synthèse de l'expérience et des leçons tirées de la diplomatie de la Chine nouvelle de ces 70 dernières années, dans la perspective de la construction du système. Le système socialiste à la chinoise a une supériorité remarquable et une forte vitalité et constitue la garantie fondamentale pour la Chine de réaliser le développement et le progrès, et de se doter d'un statut et d'une influence internationaux croissants.

La nouvelle année, c'est le moment où tout se renouvelle. Guidée par l'esprit de la quatrième session plénière, la diplomatie chinoise déploiera des efforts inlassables pour réaliser le grand renouveau de la nation chinoise et créer un avenir meilleur pour l'humanité, sans craindre ni les épreuves ni les difficultés.

Xinhua : Le communiqué de la quatrième session plénière mentionne « le perfectionnement du système de direction du Parti sur les actions diplomatiques et de ses mécanismes. Comment y arriver ?

Le Yucheng : La direction du Parti est l'âme et le plus grand avantage politique de la diplomatie chinoise. Nous devons insister sur la direction du Comité central du Parti sur la diplomatie. Nous devons sérieusement renforcer les « quatre consciences », raffermir la « quadruple confiance en soi » et préserver résolument la position centrale du secrétaire général Xi Jinping au sein du Comité central et du Parti ainsi que l'autorité et la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti. Nous devons être en parfaite phase avec le Comité central du Parti avec le camarade Xi Jinping comme noyau dirigeant sur les plans idéologique et politiques comme dans les actes. Nous devons mettre en application les orientations politiques et les dispositions stratégiques du Comité central du Parti.

Nous devons renforcer la construction théorique. Nous devons étudier, profondément comprendre et mettre en application la Pensée de Xi Jinping sur la diplomatie. Nous devons renforcer la recherche théorique sur la mission, les objectifs, les principes et les principales tâches de la diplomatie de grand pays à la chinoise.

Nous devons renforcer la construction de mécanismes. Nous devons renforcer davantage la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti sur le travail diplomatique. Nous devons promouvoir régulièrement la réforme des structures et des mécanismes des institutions accréditées à l'étranger et mettre en place un mécanisme de gestion unifié, efficace et coordonné des institutions accréditées à l'étranger qui répond aux exigences de la nouvelle ère.

Nous devons renforcer la construction des capacités. Nous devons mettre en œuvre les grandes orientations de la Conférence centrale sur le travail diplomatique et de la Conférence nationale sur le travail organisationnel, renforcer la constitution de l'équipe de cadres et nous efforcer de bâtir une équipe diplomatique caractérisée par une haute confiance politique, une excellente aptitude au travail, un style de travail exemplaire et une discipline de fer.

Nous devons renforcer l'État de droit. Nous devons renforcer la législation relative aux affaires extérieures, mettre en place un système juridique concernant les affaires extérieures, renforcer la recherche et l'application du droit international et améliorer la capacité de mener les activités extérieures en vertu de la loi.

Xinhua : Pourriez-vous présenter les actions menées ces dernières années par la Chine pour renforcer la diplomatie dans tous les domaines ?

Le Yucheng : Depuis la fondation de la Chine nouvelle, nous avons toujours insisté sur le développement de relations d'amitié et de coopération avec d'autres pays sur la base des cinq principes de la coexistence pacifique. Depuis le 18e Congrès du PCC, le secrétaire général Xi Jinping a effectué un total de 40 visites dans 71 pays. Sous la direction personnelle du secrétaire général Xi, nous avons mis en place une diplomatie tous azimuts, multidimensionnelle et à multiples niveaux, en valorisant les bonnes traditions et en faisant œuvre de pionniers.

Nous adhérons au principe du respect mutuel, de l'équité et de la justice ainsi qu'à l'objectif de la coopération gagnant-gagnant, promouvons la construction d'un nouveau type de relations internationales, et nous nous sommes engagés dans une nouvelle voie pour le développement des relations entre États.

Nous adhérons au principe privilégiant « le dialogue et le partenariat plutôt que la confrontation et l'alignement », et construisons activement un réseau de partenariat mondial. La Chine a établi des relations diplomatiques avec 180 pays et différentes formes de partenariats avec 112 pays et organisations internationales. Le cercle d'amis de la Chine ne cesse de s'agrandir.

Nous adhérons à la voie du développement pacifique, nous nous opposons à toutes les formes d'hégémonisme et de politique du plus fort, maintenons résolument la stabilité stratégique mondiale et devenons une force solide dans le maintien de la paix mondiale.

Xinhua : Quels sont les points clés de la promotion de la construction d'un système d'ouverture caractérisé par la coopération gagnant-gagnant ?

Le Yucheng : Pour promouvoir la mise en place d'un système d'ouverture caractérisé par la coopération gagnant-gagnant, nous concentrerons nos efforts dans quatre directions.

La construction conjointe de haute qualité de « la Ceinture et la Route ». « La Ceinture et la Route » est une plateforme de coopération internationale mise en place par la Chine pour promouvoir un développement commun et une pratique positive pour la promotion de la construction d'une communauté de destin pour l'humanité. La Chine a signé 199 documents de coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route » avec 137 pays et 30 organisations internationales. Elle respectera la règle d'or de « consultation, synergie et partage », adhérera au concept d'ouverture, d'écologie et d'intégrité, et s'efforcera d'atteindre les objectifs durables en mettant en œuvre des projets en matière de bien-être de la population conformément aux normes élevées afin de promouvoir de nouveaux progrès dans la construction conjointe de haute qualité.

Maintenir et améliorer le système commercial multilatéral. Nous maintiendrons fermement le système commercial multilatéral, préserverons les valeurs fondamentales et les principes de base de l'Organisation mondiale du commerce, soutiendrons les réformes nécessaires de l'Organisation mondiale du commerce et promouvrons la mondialisation vers une direction plus ouverte, inclusive, équilibrée et bénéfique à tous. Nous promouvrons la création d'un réseau mondial de zones de libre-échange de haut niveau, ainsi que la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement. La Chine a successivement signé 17 accords de libre-échange concernant 25 pays et régions. Les négociations sur la zone de libre-échange Chine-Japon-République de Corée et la zone de libre-échange Chine- Conseil de Coopération du Golfe (CCG) progressent activement. L'accord du partenariat économique régional global devra être officiellement signé au cours de l'année.

Aider les pays en développement à améliorer leurs capacités autonomes en matière de développement. Les déséquilibres et les inégalités du développement se manifestent avec une nouvelle acuité, le fossé numérique auquel sont confrontés les pays en développement se creuse et « l'effet Matthew » se fait jour. Nous allons promouvoir la juste conception de la justice et des intérêts et approfondir la coopération Sud-Sud pour aider les pays en développement à améliorer leurs capacités autonomes en matière de développement, à explorer activement les voies de la modernisation qui correspondent à leurs conditions nationales et à réaliser l'indépendance économique et le renouveau national.

Améliorer le système de garantie de sécurité dans le cadre de l'ouverture sur l'extérieur. Les Chinois effectuent chaque année 170 millions de voyages à l'étranger. On compte environ 1,5 million d'étudiants chinois et près de 40 000 entreprises chinoises à l'étranger. Nous devons protéger nos entreprises et citoyens à l'étranger avec une protection consulaire disponible 24h / 24. Nous continuerons à mettre en place et à améliorer les systèmes de protection de nos intérêts à l'étranger et de prévention des risques, à améliorer les mécanismes de travail de la protection consulaire, à protéger la sécurité et les droits et intérêts légitimes de nos compatriotes à l'étranger et à assurer la sécurité des grands projets, des institutions et du personnel.

Xinhua : Pourquoi la Chine doit-elle participer activement à la réforme et à la construction du système de gouvernance mondiale ? Quelles sont les actions concrètes de la Chine ?

Le Yucheng : La participation active de la Chine à la réforme et à la construction du système de gouvernance mondiale est non seulement un impératif pour la sauvegarde des intérêts nationaux et le renforcement de son statut et de son influence internationaux, mais aussi sa responsabilité en tant que grand pays pour promouvoir le bien-être de l'humanité. En ce qui concerne la participation à la gouvernance mondiale, la Chine ne s'est jamais perdue en discours creux, n'a jamais été attentiste, mais s'est comportée en acteur actif.

Premièrement, nous apportons la sagesse. Le secrétaire général Xi Jinping a avancé une série d'idées et de conceptions nouvelles sur la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, la gouvernance mondiale, le développement, et la sécurité, ainsi que la justice et les intérêts, et toutes constituent des contributions idéologiques majeures à la réforme et à la construction du système de gouvernance mondiale. Le président de la 71e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, Peter Thomson a déclaré que la construction d'une communauté de destin pour l'humanité était le seul avenir de l'humanité sur cette planète.

Deuxièmement, nous apportons la force. La Chine préconise la construction conjointe de « la Ceinture et la Route », la création de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures, de la Nouvelle Banque de développement et du Fonds de la Route de la soie pour promouvoir l'amélioration de la gouvernance économique mondiale et renforcer la représentation et la voix des pays en développement. La Chine est deuxième contributeur au budget ordinaire et au budget du maintien de la paix des Nations unies. Elle est également le pays qui envoie le plus grand nombre de Casques Bleus de tous les membres permanents du Conseil de sécurité. Le secrétaire général de l'ONU, M. Guterres, a salué la Chine comme étant un pilier de la coopération internationale et du multilatéralisme qui joue un rôle central.

Troisièmement, nous apportons la confiance. Confrontée aux contre-courants d'hégémonisme et d'unilatéralisme, la Chine n'a pas reculé. Nous préservons fermement le système international centré sur les Nations unies, l'ordre international fondé sur le droit international et le système commercial multilatéral fondé sur l'Organisation mondiale du commerce. Nous défendons la justice et l'équité internationales ainsi que les intérêts communs des pays en développement, en injectant une énergie positive pour promouvoir la prospérité et la stabilité mondiales.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer