Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
La Chine espère un nouveau point de départ pour la question libyenne après la conférence de Berlin
2020/01/20

Yang Jiechi, envoyé spécial du président chinois Xi Jinping, a réaffirmé lundi que la solution politique est le seul moyen de résoudre le problème libyen, disant espérer un nouveau départ pour régler ce problème après la Conférence de Berlin sur la Libye.

M. Yang, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et directeur du Bureau de la Commission des affaires étrangères du Comité central du PCC, a fait ces remarques lors d'une conférence de presse après sa participation à la Conférence de Berlin sur la Libye dimanche.

Selon M. Yang, les conflits et la division en Libye durent depuis neuf ans et sont devenus une miniature de la situation en Asie occidentale et en Afrique du Nord, car non seulement le peuple libyen endure des souffrances, mais la sécurité et la stabilité des pays voisins et toute la région ont également été touchées.

La crise libyenne déborde, conduisant à la prolifération des armes, des réfugiés et du terrorisme, et à d'autres problèmes qui posent de graves défis aux pays et régions voisins et même au monde entier, a ajouté M. Yang.

La Chine accorde une attention particulière à la situation en Libye et apprécie les actions constructives de la communauté internationale pour calmer la situation ces derniers jours.

M. Yang a déclaré que la Conférence de Berlin sur la Libye est un événement clé. La présence de nombreux chefs d'Etat et de gouvernement ainsi que du secrétaire général de l'ONU ont témoigné de la grande importance que la communauté internationale attache à la solution politique de la question libyenne.

"J'ai assisté à la conférence en tant qu'envoyé spécial du président chinois Xi Jinping. J'ai contacté les participants de manière approfondie et activement insisté en faveur de la paix et de négociations", a dit M. Yang.

Lors de la conférence, l'envoyé spécial du président chinois a souligné que les efforts pour résoudre le problème libyen devaient se concentrer sur les intérêts fondamentaux du peuple libyen, ainsi que sur l'avenir et le destin de ce pays.

Toutes les parties concernées devraient reprendre le dialogue et la réconciliation dès que possible, a-t-il ajouté.

M. Yang a également exhorté à résoudre efficacement et de manière appropriée les différends afin de parvenir à la paix et à la stabilité régionales. Les effets d'entraînement du conflit libyen doivent également être éliminés grâce à une approche globale s'attaquant à la fois aux symptômes et aux causes profondes, a-t-il noté.

Grâce aux efforts de tous les participants, la Conférence de Berlin a obtenu des résultats importants avec la publication des conclusions de la conférence, qui appellent à un cessez-le-feu dès que possible et soulignent qu'il n'y a aucune issue pour une solution militaire en Libye. La conférence a également demandé aux parties concernées de mettre en oeuvre les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et à soutenir celle-ci en tant que principal canal de médiation.

Soulignant par ailleurs que la Chine maintient toujours que le problème libyen ne peut être résolu correctement que par une approche politique, M. Yang a déclaré : "Nous espérons que la solution politique au problème libyen ouvrira un nouveau point de départ et qu'un nouveau développement actif aura lieu".

La Chine respecte toujours la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale de la Libye, et elle soutient un processus politique dirigé par les Libyens sous l'égide de l'ONU.

Au cours du processus, a-t-il poursuivi, les opinions des pays voisins de la Libye doivent être entendues et pleinement respectées, afin de trouver une solution qui puisse prendre en compte les préoccupations de toutes les parties. En même temps, la communauté internationale ne doit pour sa part ménager aucun effort pour lutter ensemble contre le terrorisme, afin d'empêcher le terrorisme de se renforcer en Libye et d'aider le pays à mettre fin au conflit, à rétablir le dialogue politique et à instaurer une paix durable.

En tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies et pays responsable, la Chine a toujours soutenu et stimulé le processus de règlement politique de la question libyenne. La Chine soutient fermement le multilatéralisme et s'est engagée à résoudre les problèmes régionaux et internationaux grâce à une coopération renforcée, a ajouté M. Yang.

Lors de la prochaine étape, la Chine continuera de travailler avec la communauté internationale pour contribuer au rétablissement de la paix et de la stabilité en Libye, a conclu l'envoyé spécial chinois.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer