Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Le MAE chinois annonce le rapatriement de résidents du Hubei bloqués à l'étranger
2020/01/31

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a annoncé vendredi que la Chine affrèterait des avions pour rapatrier les résidents du Hubei bloqués à l'étranger à la suite de l'épidémie de nouveau coronavirus (2019-nCoV).

M. Wang a émis ces remarques à l'issue d'une conversation téléphonique avec le ministre canadien des Affaires étrangères, Francois-Philippe Champagne.

Au nom du gouvernement et du peuple canadiens, M. Champagne, a adressé son soutien au peuple chinois affecté par l'épidémie.

Le Canada apprécie au plus haut point les mesures de la Chine ainsi que la façon ouverte et transparente dont elle prévient et contrôle l'épidémie, et fait entièrement confiance à la capacité de la Chine à gérer cette épidémie.

Soulignant la tradition d'entraide entre les deux pays, M. Champagne a assuré que le Canada se tenait prêt à assister la Chine et lui faisait confiance pour remporter la bataille contre l'épidémie.

Pour sa part, M. Wang a déclaré que le gouvernement et le peuple chinois ne ménageaient pas leurs efforts pour contenir l'épidémie, et que des progrès étaient accomplis sur plusieurs fronts.

Il a déclaré que la Chine était confiante, compétente et certaine de finir par remporter la bataille contre l'épidémie.

Le président chinois Xi Jinping a à plusieurs reprises donné d'importantes instructions pour donner priorité à la sécurité et à la santé des personnes, a assuré M. Wang.

Le gouvernement chinois a décidé d'affréter des vols pour rapatrier ses citoyens bloqués à l'étranger, en particulier ceux originaires de Wuhan, a-t-il indiqué, ajoutant que cette action reflétait pleinement l'attitude responsable du gouvernement chinois pour éliminer les difficultés pour son peuple.

La Chine est disposée à renforcer la coopération avec la communauté internationale, y compris le Canada, pour combattre ensemble l'épidémie et préserver la sécurité sanitaire publique mondiale, a-t-il assuré.

Lors de la présentation de l'évolution de l'épidémie, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a souligné jeudi qu'elle désapprouvait et s'opposait même à toute restriction des déplacements et du commerce pour la Chine et qu'elle faisait confiance à la Chine pour remporter la bataille contre le virus, a rappelé M. Wang.

Il a exprimé l'espoir que le Canada respecte la proposition spécifique de l'OMS de façon juste et objective, afin d'assurer que les échanges de biens et de personnes entre la Chine et le Canada ne soient pas interrompus.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer