Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Le MAE chinois rencontre son homologue du Vatican
2020/02/15

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré vendredi le secrétaire pour les relations avec les États du Vatican, Paul Gallagher, en marge de la 56e conférence de Munich pour la sécurité.

Au moment critique où la Chine combat l'épidémie de nouveau coronavirus, M. Gallagher, au nom du pape François et du secrétaire d'Etat du Vatican, a transmis le respect et le soutien du Saint-Siège envers la Chine.

La Chine a la sagesse et le courage nécessaire pour vaincre rapidement l'épidémie, a-t-il ajouté.

Le pape François connaît bien la Chine et les échanges entre les deux parties, a-t-il indiqué, ajoutant que l'accord provisoire sur la nomination d'évêques signé par les deux parties en 2018 était d'une importance fondamentale pour assurer le bien-être des catholiques et du peuple chinois, ainsi que la paix dans le monde.

Pour sa part, M. Wang a exprimé sa gratitude envers M. Gallagher pour avoir transmis la compassion du Saint-Siège.

M. Wang a affirmé que le virus était un ennemi commun de l'humanité et que la communauté internationale devait travailler conjointement pour y faire face.

L'épidémie en cours a été efficacement contrôlée, a-t-il assuré, ajoutant que la Chine, un grand pays et une civilisation vieille de 5.000 ans, avait connu bien des épreuves et vicissitudes au cours de son histoire.

Le ministre chinois des Affaires étrangères a indiqué que la partie chinoise croyait toujours que le Vatican jouerait un rôle constructif pour inciter la communauté internationale à soutenir les efforts de la Chine et à coopérer pour combattre l'épidémie de façon rationnelle, objective et scientifique et préserver conjointement la sécurité sanitaire mondiale.

Notant que le pape François avait exprimé publiquement son amour et sa bénédiction envers la Chine à plusieurs occasions, M. Wang a remarqué qu'il s'agissait de la première rencontre entre les ministre des Affaires étrangères de la Chine et du Vatican.

Il s'agit de la suite logique des échanges entre la Chine et le Vatican qui ouvriront davantage d'espace pour les futurs échanges bilatéraux, a-t-il ajouté.

M. Wang a déclaré que l'accord provisoire sur la nomination d'évêques était une pratique innovante qui avait généré des résultats positifs, ajoutant que la Chine se tenait prête à améliorer davantage la compréhension, à construire la confiance mutuelle et à poursuivre l'élan des interactions positives entre les deux parties.

Lors de cette rencontre, les deux côtés sont également convenu de garder à l'esprit une perspective plus large et de travailler ensemble pour promouvoir le respect et l'apprentissage mutuels entre les différentes civilisations afin de créer un monde en paix.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer