Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Prêcher le choc des civilisations revient à aller contre le sens de l'histoire (MAE)
2020/02/15

Prêcher ou favoriser le choc des civilisations revient à aller contre le sens de l'histoire, a déclaré vendredi le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi dans un entretien exclusif avec Reuters.

"Le prétendu choc des civilisations est un faux argument", a répondu M. Wang lorsqu'on lui a demandé si la Chine et les Etats-Unis s'orienteraient inévitablement vers un choc des civilisations.

Notant que la civilisation humaine était assez avancée au XXIe siècle, Wang Yi a indiqué que si quelqu'un essayait de prêcher ou même de créer le choc des civilisations, il allait contre le sens de l'histoire.

La Chine a toujours préconisé que toutes les civilisations soient égales et qu'aucune ne soit supérieure aux autres car toutes les civilisations sont ancrées dans leur histoire et leur culture unique, a-t-il poursuivi.

Le monde est un endroit divers et haut en couleurs, et nous appelons au respect et à l'apprentissage mutuels entre les différentes civilisations ainsi qu'aux efforts conjoints pour rechercher un progrès commun, a-t-il ajouté.

Ceux qui réclament le choc des civilisations croient inconsciemment en la supériorité des civilisations occidentales. Ils ne sont pas prêts et ne veulent pas accepter le développement et la revitalisation des civilisations non occidentales, a dit Wang Yi.

"Ce n'est pas juste", a-t-il estimé, "parce que tous les pays sont égaux et tous les pays ont le droit de se développer".

Les pays occidentaux se sont développés en premier et d'autres pays ont également besoin d'un développement plus rapide, a-t-il noté. "C'est notre droit intégral", a-t-il affirmé.

Il a souligné que le système et le modèle des Etats-Unis étaient le choix du peuple américain, et que la Chine n'avait jamais interféré avec les affaires intérieures des Etats-Unis.

Dans le même ordre d'idées, le socialisme aux caractéristiques chinoises est le choix du peuple chinois et a obtenu un grand succès en Chine, a-t-il assuré, ajoutant que les Etats-Unis devraient également respecter ce choix fait par le peuple chinois.

Pour les pays ayant des systèmes différents, tant qu'ils respectent les buts et les principes de la Charte des Nations Unies, en particulier le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures et de respect de la souveraineté des autres pays, ils ne poseront aucune menace pour les autres, a-t-il conclu.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer