Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
La Chine et le Royaume-Uni conviennent de soutenir le rôle de l'OMS dans la lutte contre le COVID-19
2020/03/24

Le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre britannique Boris Johnson se sont entretenus par téléphone lundi soir, et ont exprimé leur soutien au rôle joué par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la lutte internationale contre la pandémie de COVID-19.

Au nom du gouvernement et du peuple chinois, M. Xi a transmis sa sincère sympathie au gouvernement et au peuple britanniques dans leur lutte contre la maladie à coronavirus COVID-19. A la demande de la partie britannique, il a ensuite présenté les mesures de prévention et de contrôle de l'épidémie prises par la Chine.

La Chine espère que le Royaume-Uni va renforcer sa coordination avec la partie chinoise, afin de réduire les risques de propagation de l'épidémie tout en garantissant la circulation des personnes et des marchandises nécessaires, a souligné M. Xi.

La Chine est prête à apporter son aide et son soutien au Royaume-Uni, a-t-il poursuivi, tout en se déclarant convaincu que le Royaume-Uni, sous la direction de M. Johnson, allait remporter la victoire sur l'épidémie.

Réitérant que le gouvernement chinois attachait une grande importance à la santé et à la sécurité des citoyens chinois à l'étranger, M. Xi a espéré que le Royaume-Uni prendrait des mesures concrètes et efficaces pour protéger la santé, la sécurité et les droits des ressortissants chinois présents sur son territoire, et plus particulièrement des étudiants chinois.

Les virus ne reconnaissent ni frontières ni ethnies, et ce n'est qu'en travaillant ensemble que l'humanité pourra remporter la bataille, a souligné M. Xi.

Il a appelé toutes les nations à renforcer leur coopération dans le cadre des Nations unies et du Groupe des vingt (G20), à améliorer le partage d'informations et d'expériences, à intensifier leur collaboration dans le domaine de la recherche scientifique, à soutenir le rôle joué par l'OMS et à améliorer la gouvernance mondiale en matière de santé.

Tous les pays doivent également renforcer la coordination de leurs politiques macroéconomiques afin de stabiliser le marché, de maintenir la croissance économique, de veiller au bien-être des populations et de garder les chaînes d'approvisionnement mondiales ouvertes, stables et sûres, a ajouté le président chinois.

Vaincre ensemble la pandémie de COVID-19 permettra à la Chine et au Royaume-Uni de développer une compréhension mutuelle plus profonde et un consensus plus large, et ne fera qu'élargir davantage encore leurs perspectives de coopération bilatérale, a indiqué M. Xi.

Pour sa part, M. Johnson a félicité le gouvernement et le peuple chinois pour leurs réalisations remarquables en matière de prévention et de contrôle de l'épidémie, ainsi que pour leurs efforts acharnés et les immenses sacrifices qu'ils avaient consenties.

Actuellement, la situation épidémique au Royaume-Uni est grave, a-t-il affirmé, ajoutant que la partie britannique était en train d'étudier et de s'inspirer des expériences de la Chine, et prenait des mesures de prévention et de contrôle scientifiques et efficaces.

La partie britannique remercie en outre la Chine pour son aide et son soutien précieux, et fera de son mieux pour veiller à la santé et à la sécurité des ressortissants chinois au Royaume-Uni, notamment des étudiants, a-t-il indiqué.

Le Premier ministre britannique a déclaré qu'il était entièrement d'accord avec M. Xi sur le fait qu'aucun pays ne pouvait tenir seul face à l'épidémie, et que tous les pays devaient au contraire renforcer leur coopération. Le Royaume-Uni soutient le rôle important de l'OMS, et espère que toutes les parties concernées approfondiront leur coopération au sein du G20 et des autres cadres multilatéraux, a-t-il ajouté.

Soulignant que la Chine et le Royaume-Uni organiseraient cette année respectivement la 15e Conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique et la 26e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, M. Johnson a déclaré que les deux parties devraient saisir ces opportunités pour renforcer la coopération internationale en matière de santé et de prévention des épidémies.

Il a ajouté qu'il souhaitait rester en contact étroit avec M. Xi, et se rendre le plus tôt possible en Chine dès que l'épidémie serait terminée afin de promouvoir conjointement le développement des relations entre les deux pays.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer