Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Wang Yi s'entretient avec le Ministre canadien des Affaires étrangères François-Philippe Champagne
2020/04/02

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu par téléphone avec le Ministre canadien des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, le 2 avril 2020.

Le Ministre des Affaires étrangères Champagne a félicité la Chine pour ses réalisations remarquables dans la lutte contre l'épidémie de COVID-19 et a remercié la Chine d'avoir fourni des fournitures médicales à la partie canadienne et partagé son expérience antiépidémique avec elle. Il a souligné que, face aux défis mondiaux posés par l'épidémie, il est d'autant plus important pour le Canada et la Chine de renforcer la coopération en matière de santé publique. « La partie canadienne espère profiter de l'occasion du 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, cette année, pour renforcer la communication et la coopération avec la Chine et prendre des mesures constructives afin de remettre les relations bilatérales sur la bonne voie », a déclaré M. Champagne. Il a souligné que la partie canadienne attachait une grande importance à la sécurité et à la santé des ressortissants chinois au Canada et leur fournirait le soutien nécessaire.

Le Conseiller d'Etat Wang a déclaré que le virus était un ennemi commun pour l'humanité et nécessitait une réponse concertée de tous les pays. « La Chine a été le premier pays à avoir informé l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) de l'épidémie. Elle a pris les mesures de prévention et de contrôle les plus rigoureuses et approfondies de l'histoire et a contenu efficacement la propagation de l'épidémie. La mission conjointe OMS-Chine a également reconnu que les efforts de la Chine avaient miraculeusement changé la courbe épidémique », a rappelé M. Wang. Il a souligné que la Chine avait non seulement protégé la santé et la sécurité du peuple chinois, mais aussi fait gagner du temps au reste du monde et fourni une expérience précieuse. « Toutes les remarques qui ignorent ces faits fondamentaux sont insoutenables et ne respectent pas les sacrifices énormes faits par le peuple chinois. Je pense que la partie canadienne ne souscrira pas à de telles remarques », a souligné M. Wang.

« Depuis le début de l'épidémie, le Premier ministre Justin Trudeau s'est opposé à maintes reprises aux pratiques de discrimination raciale et a participé à des événements organisés les communautés chinoises au Canada, et la partie canadienne a adopté une attitude amicale et tendu la main à la Chine. Nous apprécions cela », a déclaré M. Wang. « La nation chinoise est une nation reconnaissante. En ce moment difficile pour le Canada, la Chine exprime sa sympathie au peuple canadien et se tient prête à fournir le soutien et l'assistance dont il a un besoin urgent et à partager sans réserve son expérience en matière de lutte contre l'épidémie », a poursuivi M. Wang. « Il y a maintenant environ 850 000 citoyens chinois au Canada, dont environ 230 000 étudiants. Nous nous soucions toujours de leur sécurité et nous espérons que la partie canadienne protégera leur santé et leurs droits et intérêts légitimes », a souligné M. Wang.

« Cette épidémie est en train de tout changer. Face à cette menace pour tous les êtres humains, il est impératif de faire preuve de solidarité pour y répondre. Dans ce contexte, toute pratique de juridiction au bras long ou d'intimidation pour les intérêts égoïstes de quiconque ne trouvera aucun soutien populaire et devra être abandonnée », a déclaré M. Wang. « Cette année marque le 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Canada. Cela devait être une occasion importante pour les deux parties de renforcer leur coopération. La partie canadienne a déclaré à plusieurs reprises qu'elle attachait de l'importance aux relations avec la Chine et espère remettre les relations sur les rails. La Chine prend la position du Canada au sérieux et espère qu'elle prendra une décision claire et adoptera rapidement des mesures pour éliminer les obstacles au développement des relations bilatérales », a souligné M. Wang.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer