Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Soutenir l'OMS revient à sauvegarder le multilatéralisme (Wang Yi)
2020/04/19

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré samedi qu'en ce moment critique où le monde est en train de combattre la pandémie de COVID-19, soutenir l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et son directeur général revient à sauvegarder la philosophie et le principe du multilatéralisme.

Il a fait ces remarques lors d'une conversation téléphonique avec le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, indiquant que ce soutien constitue également une action pour sécuriser le statut ainsi que le rôle des Nations Unies et maintenir la solidarité internationale face à la maladie.

M. Wang a dit avoir appelé le chef de l'OMS pour démontrer l'appui solide du gouvernement et du peuple chinois envers l'organisation onusienne, exprimant sa confiance dans le fait que les gens à l'esprit honnête sauront distinguer le bien du mal et que la communauté internationale ainsi que la population mondiale adopteront la même attitude.

Notant que Tedros Adhanom Ghebreyesus a été élu directeur général à une large majorité et a depuis su acquérir un haut degré de confiance auprès des Etats membres, M. Wang a estimé qu'en tant que premier directeur général de l'OMS en provenance d'un pays en développement et notamment du continent africain, il symbolise également le progrès et le développement de la civilisation humaine.

Depuis son entrée en fonction, le chef de l'OMS s'est engagé activement dans la cause de la santé publique mondiale et a accompli un travail créatif considérable, ce qui a été grandement salué par diverses parties, a indiqué le chef de la diplomatie chinoise, appelant l'OMS à continuer à jouer le rôle important qui lui échoit dans la lutte contre la pandémie.

Les diffamations et les accusations contre l'OMS sont sans fondement, et ni la pression ni la contrainte ne recevront de soutien populaire, a-t-il assuré, ajoutant qu'aucun pays ne pourrait s'y livrer en son âme et conscience.

Face à l'épidémie, l'OMS est nécessaire aux populations de tous les pays, pour sauver des vies et éradiquer le virus, a affirmé le ministre et conseiller d'Etat chinois, exprimant sa conviction que Tedros Adhanom Ghebreyesus conduira l'OMS à continuer à coordonner la communauté internationale pour lutter conjointement contre l'épidémie d'une manière professionnelle et scientifique.

La Chine attache toujours une grande importance au statut et au rôle de l'OMS et est disposée à accroître son soutien à l'organisation par divers canaux basés sur la coopération actuelle, a-t-il rappelé.

M. Wang a noté que le président chinois Xi Jinping a, à plusieurs reprises, clairement informé le monde entier que le coronavirus est l'ennemi commun de l'humanité, et que ce n'est qu'avec solidarité et coordination que la communauté internationale pourra l'emporter sur la pandémie.

Il a indiqué que la Chine est prête à travailler avec tous les pays pour renforcer la coopération dans la lutte contre la pandémie et surmonter les difficultés existantes à travers toutes les épreuves jusqu'à une victoire complète contre le virus à l'échelle mondiale.

Pour sa part, Tedros Adhanom Ghebreyesus a remercié la Chine pour son soutien continu et résolu à l'OMS.

Partageant l'opinion selon laquelle soutenir l'OMS revient à sauvegarder le multilatéralisme, le chef de l'organisation onusienne a déclaré qu'il est actuellement vital pour la communauté internationale de renforcer la solidarité, car le monde se trouve à un moment crucial de la pandémie de COVID-19, et que les virus ne respectent aucune frontière.

Ce n'est qu'en unissant l'ensemble de ses forces pour lutter contre la pandémie que l'espèce humaine pourra stopper la propagation du virus, a-t-il observé, sous peine de le voir exploiter la vulnérabilité d'une communauté internationale divisée pour accélérer sa propagation, ce qui prolongera la pandémie et entraînera la perte de davantage de vies humaines.

Malgré les diverses attaques et calomnies contre sa personne ainsi que contre l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus est convaincu que l'histoire leur rendra justice lorsque la vérité finira par être révélée, du moment qu'ils défendront la vérité et feront ce qui est nécessaire.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer