Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
La Chine et Singapour entendent mettre en place un "canal vert" pour les échanges de personnel et la livraison de fournitures
2020/04/29

La Chine souhaite renforcer sa coordination avec Singapour pour explorer la création d'un couloir accéléré destiné aux échanges de personnel et à la livraison de fournitures d'urgence, a indiqué mardi le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Notant que Singapour lui avait offert son soutien lorsque la Chine était en pleine épidémie de COVID-19, il a dit lors d'un entretien téléphonique avec son homologue singapourien, Vivian Balakrishnan, qu'au moment où la cité-Etat faisait face à un nouveau défi épidémique, la Chine continuera de lui fournir des fournitures médicales et toutes les facilités en matière de procédures d'inspection, de quarantaine et de dédouanement.

Comme cette année marque le 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques sino-singapouriennes, les deux pays devraient maintenir leur confiance politique mutuelle et tendre vers un meilleur développement de leurs relations bilatérales, a indiqué M. Wang.

Il a jugé rassurant de constater que Singapour avait efficacement contenu ces derniers jours une nouvelle résurgence de la maladie grâce à des mesures anti-épidémiques décisives, se disant persuadé que, sous la direction de son Premier ministre Lee Hsien Loong, Singapour remportera une victoire définitive.

Notant qu'il existait un grand nombre de ressortissants chinois qui étudient et travaillent à Singapour, M. Wang a déclaré que Beijing se souciait beaucoup de leur santé et de leur sécurité, se disant certain que Singapour leur fournira tests et traitements en temps opportun et protégera leurs droits et intérêts légaux.

La Chine est prête à renforcer sa coordination avec Singapour pour étudier la possibilité d'établir une "ligne express" permettant d'assurer les échanges nécessaires entre les deux peuples, ainsi qu'un "canal vert" pour garantir la livraison rapide et pratique des fournitures médicales indispensables, a dit le ministre chinois.

Alors que la prévention et la lutte contre l'épidémie deviennent une pratique régulière, les deux pays devraient non seulement chérir ce qu'ils ont déjà accompli dans la lutte contre ce virus et empêcher une résurgence de l'épidémie, mais aussi garantir des cycles économiques positifs en Asie de l'Est et un bon fonctionnement des chaînes d'approvisionnement, a poursuivi M. Wang, ajoutant que cela allait dans le sens des intérêts communs de tous les pays d'Asie de l'Est, dont la Chine et Singapour.

Notant que les dirigeants de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est, de la Chine, du Japon et de la Corée du Sud (ASEAN+3, ou APT) ont réussi à organiser un sommet extraordinaire sur la lutte contre le COVID-19 et sont parvenus à un consensus important, il a déclaré que toutes les parties devraient appliquer pleinement les résultats du sommet et que les ministres des Affaires étrangères de l'APT devraient tenir une réunion extraordinaire dès que possible.

Pour sa part, M. Balakrishnan a dit que c'est dans le besoin que l'on reconnaît ses amis et que son pays exprimait sa profonde gratitude envers la Chine qui, en tant qu'ami de confiance, a fait preuve de solidarité avec Singapour et a donné un coup de main sans hésitation.

Il est admirable que la Chine ait réussi à relever les défis posés par le COVID-19 et a été de l'avant avec la reprise de la production et du travail, ce qui donne de l'espoir au monde pour vaincre la pandémie, a-t-il ajouté.

Singapour fait actuellement face à une nouvelle vague d'infections et attache une grande importance à la santé et à la sécurité des ressortissants chinois vivant sur son sol, avec des mesures efficaces déjà mises en place pour protéger leurs droits et intérêts légitimes, a assuré M. Balakrishnan.

Le pays continuera de se conformer à la politique d'une seule Chine et ne variera pas sur cette question de principe, a par ailleurs assuré le chef de la diplomatie singapourienne.

Vivian Balakrishnan a assuré que Singapour se tenait prêt à favoriser activement la construction d'une "ligne express" pour les échanges entre peuples et d'un "canal vert" pour le transport de fournitures médicales entre les deux pays.

Concernant les tests de dépistage du virus, les deux parties devraient oeuvrer à se coordonner sur les normes en matière de réactifs et la sécurisation de chaînes industrielles et d'approvisionnement régulières afin de montrer l'exemple aux pays de l'ASEAN, à ceux de l'APT et même au reste du monde, a-t-il dit.

Singapour est également disposé à s'associer à la Chine pour préserver le multilatéralisme et supprimer les barrières commerciales afin de défendre le système mondial de libre-échange avec l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en son coeur, a souligné M. Balakrishnan.

Il a ajouté que son pays accepterait de participer dès que possible à une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'APT destinée à concrétiser le consensus auquel sont parvenus les dirigeants lors de leur récent sommet extraordinaire.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer