Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Wang Yi s'entretient avec le ministre égyptien des Affaires étrangères
2020/06/05

Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a eu une conversation téléphonique le 4 juin 2020 avec le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry.

Félicitant la Chine d'avoir maîtrisé la première l'épidémie de Covid-19, M. Shoukry a dit se réjouir sincèrement de la reprise complète du travail et de la production en Chine. Il a exprimé la volonté de son pays d'apprendre des expériences chinoises en matière de lutte contre l'épidémie. « L'Egypte apprécie la contribution de la Chine à la coopération internationale contre le Covid-19 et s'oppose aux accusations infondées de certains pays contre la Chine », a déclaré le chef de la diplomatie égyptienne. « En tant que partenaires stratégiques globaux, nos deux pays bénéficient d'une solide confiance politique mutuelle et des perspectives prometteuses de coopération dans divers domaines. L'Egypte apprécie le rôle constructif de la Chine dans les affaires internationales et est disposée à maintenir une bonne communication avec la Chine », a souligné M. Shoukry.

Wang Yi a déclaré que, sous la direction du président chinois Xi Jinping, la Chine avait entièrement maîtrisé l'épidémie dans le pays et avait pris la tête dans la reprise du travail et de la production, fournissant des expériences pour la lutte mondiale contre le Covid-19 et contribuant à la stabilisation économique mondiale. « Certains pays, en raison de leurs besoins politiques intérieurs, ont sali la Chine et lancé des accusations sans fondement, ce qui ne sera pas accepté par la communauté internationale », a indiqué M. Wang.

Notant que la pandémie a eu un impact profond sur la situation internationale, M. Wang a déclaré qu'il était nécessaire de renforcer la communication stratégique de haut niveau entre les dirigeants des deux pays, ainsi qu'entre les dirigeants de la Chine et de l'Afrique, et que la Chine, l'Egypte et l'Afrique devaient unir leurs forces pour surmonter les difficultés, promouvoir la construction d'une communauté de destin plus étroite, faire entendre une voix forte en faveur du multilatéralisme et de la sauvegarde de l'équité et de la justice internationales.

Les deux parties ont également échangé leurs points de vue sur les questions régionales d'intérêt commun.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer