Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
La Chine prête à travailler avec la Mongolie pour approfondir la construction d'une communauté d'avenir partagé
2020/07/10

La Chine est prête à travailler avec la Mongolie pour continuer d'approfondir la construction d'une communauté d'avenir partagé pour les deux pays, a déclaré vendredi Wang Yi, conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères.

Lors d'une conversation téléphonique, M. Wang a félicité Nyamtseren Enkhtaivan pour sa nomination au poste de ministre des Affaires étrangères de la Mongolie, soulignant que la Chine et la Mongolie sont des voisins éternels liés par les montagnes et les rivières.

Selon le chef de la diplomatie chinoise, le bon voisinage et l'amitié à long terme sont le bon choix stratégique pour les deux pays et sont pleinement conformes aux intérêts fondamentaux des deux peuples. Rappelant également que les dirigeants des deux pays ont échangé des messages il y a quelques jours après les élections législatives en Mongolie, il a souligné la nécessité d'orienter le partenariat stratégique global entre les deux pays pour un développement accru, afin de donner une impulsion nouvelle et forte aux relations bilatérales.

"Nous sommes prêts à travailler avec la Mongolie pour mettre pleinement en oeuvre l'important consensus obtenu par les deux dirigeants et faire avancer la construction d'une communauté d'avenir partagé pour la Chine et la Mongolie", a déclaré le ministre chinois.

M. Wang a encore indiqué que depuis le début de l'épidémie de COVID-19, la Chine et la Mongolie se sont mutuellement aidées et soutenues, se sont donné la main pour surmonter les difficultés et ont approfondi leur amitié traditionnelle.

Il s'est engagé à favoriser encore davantage la coopération contre l'épidémie avec la Mongolie, à continuer de lui fournir du matériel médical, à partager les expériences de la Chine dans la lutte contre l'épidémie et à construire une communauté de santé pour les deux pays.

La Chine, a-t-il poursuivi, est prête à accélérer sa coopération pour la reprise du travail et de la production, à faire bon usage et à élargir les "canaux verts", afin d'assurer des échanges plus fluides de marchandises et de personnel nécessaire.

M. Wang a aussi ajouté que Beijing est également disposée à mettre en synergie l'initiative "La Ceinture et la Route" initiée par la Chine avec l'initiative de la "Route du Développement" de la Mongolie, et à faire avancer la construction du Corridor économique Chine-Mongolie-Russie et du corridor ferroviaire central.

Il a souligné que la Chine est disposée à continuer de travailler avec la Mongolie pour se soutenir fermement mutuellement sur les questions concernant les intérêts fondamentaux de chacun, intensifier la coopération dans les affaires internationales et régionales, et consolider davantage le fondement politique des relations bilatérales.

Selon M. Wang, la Chine respecte l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Mongolie, respecte la voie de développement choisie indépendamment par le peuple mongol et apprécie le ferme soutien que la Mongolie a affiché en ce qui concerne des sujets tels que Hong Kong, Taïwan, le Tibet et le Xinjiang.

Notant aussi que le virus est l'ennemi commun de tous les êtres humains, le chef de la diplomatie chinoise a indiqué que certains pays utilisent l'épidémie pour discréditer et salir d'autres pays, rejeter la responsabilité sur autrui et ignorer leurs obligations internationales, ce qui va au-delà des fondements même de la conscience humaine et est nocif pour les intérêts communs de tous les pays, en particulier des pays en développement.

M. Wang s'est déclaré convaincu que la Mongolie, avec d'autres nations, adhérera à une position objective et équitable, et soutiendra le rôle clé de l'Organisation mondiale de la santé dans la lutte contre la pandémie.

Lors de la conversation téléphonique, M. Enkhtaivan a pour sa part assuré que le gouvernement nouvellement élu de la Mongolie fera du développement des relations amicales avec la Chine une priorité dans sa politique étrangère, qui ne sera pas modifiée.

Notant aussi que dans la bataille contre le COVID-19, les peuples mongol et chinois se sont sincèrement soutenus l'un l'autre et ont travaillé ensemble, le ministre mongol a déclaré que la Mongolie est reconnaissante à la Chine pour son aide désintéressée et est prête à maintenir des échanges étroits de haut niveau, ainsi que la communication à tous les niveaux avec elle, à renforcer la coopération dans un large éventail de domaines tels que l'économie, le commerce et l'énergie, et à faire avancer les grands projets de coopération dans le but de parvenir rapidement à des progrès positifs, afin de stimuler la reprise économique dans les deux pays.

Le chef de la diplomatie mongole a enfin noté que la Chine joue un rôle de plus en plus important dans les affaires internationales et régionales, ajoutant que son pays est prêt à renforcer la coordination et la coopération avec la Chine, et à donner davantage de substance au partenariat stratégique global entre les deux pays.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer