Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Le MAE chinois s'entretient par téléphone avec son homologue égyptien du dossier libyen
2020/07/23

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a eu une conversation téléphonique jeudi avec son homologue égyptien Sameh Choukry, abordant entre autres le dossier libyen.

M. Choukry a déclaré que son pays accordait une attention particulière à la situation actuelle en Libye et appelait toutes les parties prenantes à mettre en œuvre la Déclaration du Caire, à cesser immédiatement le feu et à avoir un dialogue politique afin de prévenir un nouveau cycle de troubles.

L'Egypte propose de convoquer une réunion au niveau des ministres des Affaires étrangères pour trouver une solution politique globale à cette question, a-t-il dit.

Pour sa part, M. Wang a déclaré que Beijing jugeait positif le rôle important du Caire dans le maintien de la paix et de la stabilité dans la région.

La Chine estime qu'il faut suivre le cap vers une résolution politique et un processus dirigé et géré par les Libyens pour résoudre ce dossier, ajoutant que les deux parties au conflit devraient immédiatement cesser le feu et faire avancer en parallèle les négociations en trois volets, à la fois sur la politique, l'économie et le militaire.

Les parties concernées devraient soutenir les Nations Unies en tant que principal canal de médiation et en même temps faire en sorte que les organisations régionales telles que la Ligue arabe et l'Union africaine jouent mieux leurs rôles uniques, a poursuivi Wang Yi.

Les activités transfrontalières de terroristes étrangers doivent également être empêchées afin d'éviter que le pays ne devienne à nouveau le terreau du terrorisme, a-t-il ajouté.

M. Wang a noté que la Chine était disposée à maintenir des contacts et une coordination étroits avec toutes les parties concernées et à jouer un rôle constructif dans la promotion d'un cessez-le-feu et de la reprise des pourparlers de paix.

Les deux parties ont aussi échangé leurs vues sur les relations bilatérales.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer