Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
La Chine et le Japon devraient planifier et faire progresser leur coopération post-pandémique
2020/07/29

La Chine et le Japon devraient faire progresser leurs échanges et leur coopération tant vers une nouvelle étape que dans la période post-pandémique, a estimé mardi le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, lors d'une conversation téléphonique avec son homologue japonais Toshimitsu Motegi.

Depuis l'épidémie de nouveau coronavirus, Beijing et Tokyo sont restés en contact et se sont mutuellement soutenus dans le cadre d'une coopération anti-épidémique, ceci démontrant l'amitié traditionnelle entre ces deux pays voisins, a-t-il souligné.

La pandémie fait toujours rage dans le monde entier, plongeant l'économie de la planète dans une profonde récession et ajoutant de l'incertitude à la situation internationale, a noté le ministre chinois.

La Chine et le Japon, en tant que voisins proches et importants, ainsi que grandes économies du monde, devraient maintenir leurs relations dans la bonne direction et intensifier leur coopération pour contenir le nouveau coronavirus, favoriser la reprise économique et préserver la paix et le développement dans la région, a dit M. Wang.

Il a jugé que les relations sino-japonaises avaient maintenu une dynamique marquée par l'amélioration et le développement, avec une coopération pratique qui progresse régulièrement, tout en soulignant que les échanges commerciaux au premier semestre 2020 s'étaient maintenus au même niveau que l'an dernier, ce qui n'a pas été facile à atteindre.

Wang Yi a appelé les deux pays à planifier et à faire progresser leurs échanges et leur coopération vers l'étape suivante, ainsi que dans l'ère post-pandémique, afin de relever conjointement divers défis mondiaux et régionaux et d'insuffler une nouvelle vitalité au développement de leurs relations bilatérales.

Premièrement, les deux parties doivent renforcer le dialogue et les échanges à tous les niveaux et via tous les canaux. Elles devraient promouvoir les mécanismes de consultation et de dialogue existants, encourager les interactions appropriées entre les divers secteurs et industries, entre peuples et entre localités, ainsi qu'accélérer la mise en place d'un "canal vert" pour les échanges entre peuples, a-t-il souhaité.

Deuxièmement, des efforts devraient être faits pour reprendre et élargir la coopération mutuellement bénéfique. La Chine invite le Japon à saisir rapidement la nouvelle situation et les nouvelles opportunités de développement de la Chine et à s'engager activement à approfondir sa coopération avec elle.

Il a ajouté que son pays attachait une grande importance à la reprise du travail dans les entreprises japonaises présentes en Chine et qu'il avait adopté une série de mesures de soutien. Il a ajouté que Beijing espérait que Tokyo fournira également un environnement équitable, transparent et non discriminatoire en faveur de l'opération normale des entreprises chinoises au Japon.

Troisièmement, les deux parties devraient intensifier leur communication et leur coopération dans les affaires internationales et régionales, a déclaré M. Wang, notant que la Chine et le Japon sont tous deux des défenseurs du multilatéralisme et du libre-échange.

A ce titre, ils devraient continuer de soutenir résolument les mécanismes multilatéraux tels que l'Organisation mondiale du commerce (OMC), l'Association des nations d'Asie du Sud-Est plus la Chine, le Japon et la Corée du Sud (ASEAN+3) et le G20 pour que ceux-ci jouent le rôle qui leur est dû, a noté M. Wang.

Il a ajouté que les deux pays devraient faire des efforts pour garantir la signature cette année du Partenariat économique régional global (RCEP), accélérer les négociations sur la zone de libre-échange Chine-Japon-Corée du Sud et contribuer à la reprise économique régionale et mondiale.

"Nous devons nous en tenir à la direction générale du maintien de la coopération dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, nous opposer à la politisation de l'épidémie, rejeter les mauvaises paroles et actes qui perturbent et sapent la lutte mondiale contre le COVID-19 et soutenir l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour qu'elle joue le rôle qui lui est dû", a poursuivi M. Wang.

Face à une conjoncture internationale complexe, les deux parties doivent gérer soigneusement et adéquatement les différends et les contradictions conformément à l'important consensus auquel sont parvenus leurs dirigeants, se concentrer principalement sur une coopération mutuellement bénéfique et travailler ensemble pour faire avancer de façon stable les relations sino-japonaises sur la bonne voie.

M. Motegi, pour sa part, a déclaré que son pays était disposé à travailler avec la Chine pour favoriser un développement actif des relations bilatérales. Récemment, les deux chefs de la diplomatie ont échangé des messages de sympathie au sujet des inondations ayant frappé leurs pays respectifs, ceci illustrant leur amitié.

Le Japon est prêt à maintenir le dialogue et les échanges avec la Chine à différents niveaux, à favoriser activement les échanges entre peuples, à faciliter la coopération dans les domaines de l'économie, du commerce et des investissements, ainsi qu'à soutenir l'accélération de la signature du RCEP, a déclaré le ministre japonais.

Les deux ministres ont en outre échangé leurs points de vue sur d'autres questions d'intérêt commun.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer