Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Wang Yi a assisté à la réunion des Ministres des Affaires étrangères des BRICS par liaison vidéo
2020/09/04

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a assisté, par liaison vidéo, à la réunion des Ministres des Affaires étrangères des BRICS depuis Beijing, le 4 septembre 2020 au soir. Le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a présidé la réunion. Le Ministre indien des Affaires étrangères Subrahmanyam Jaishankar, la Ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération Naledi Pandor, et le Ministre brésilien des Relations extérieures Ernesto Araujo étaient présents.

« Depuis le début de cette année, les pays BRICS ont déployé tous leurs efforts pour surmonter l'impact de la pandémie de Covid-19, ont organisé une série d'événements dans les domaines économique, commercial, budgétaire, financier, politique, sécuritaire et des échanges humains, et ont promu globalement la coopération basée sur trois piliers. Ceci reflète l'esprit de partenariat caractérisé par la solidarité et l'entraide pour surmonter les difficultés ensemble », a déclaré M. Wang.

« Le monde actuel traverse une période de turbulence et d'ajustement et est confronté à une série de nouveaux défis et menaces : la pandémie de Covid-19 pose une menace directe à la santé humaine, l'unilatéralisme et l'intimidation posent un grave défi à l'ordre international, et le protectionnisme a un impact sérieux sur l'économie mondiale. Or, le courant de l'époque, caractérisé par la paix, le développement, la coopération et les résultats gagnant-gagnant, n'a pas changé, la loi du développement selon laquelle la mondialisation économique continue d'avancer dans les méandres reste intacte, et la tendance fondamentale de la montée des économies émergentes représentées par les pays BRICS demeure inchangée. Les pays BRICS doivent renforcer la confiance, approfondir la coopération, renforcer la coordination et assumer leurs responsabilités envers la paix internationale et le développement mondial », a poursuivi M. Wang.

M. Wang a avancé quatre propositions à cet égard :

« Premièrement, relever conjointement les défis posés par la pandémie. La Chine accepte de faire de la coopération en matière de santé publique la priorité de la coopération au sein des BRICS et soutient la mise en place d'un mécanisme de réponse rapide à la menace de nouvelles maladies infectieuses telles que le Covid-19 au sein des BRICS. Les pays BRICS doivent renforcer la prévention et le contrôle conjoints, accroître le soutien et la contribution à l'Organisation mondiale de la Santé et bâtir une communauté de santé pour l'humanité. Les vaccins ne doivent être monopolisés par aucun pays, ni être exclusivement utilisés par les grands pays et les pays riches. Nous devons contribuer conjointement à l'amélioration de l'accessibilité et de l'abordabilité des vaccins dans les pays en développement et promouvoir la construction du Centre des BRICS pour la recherche et le développement de vaccins

Deuxièmement, promouvoir conjointement le multilatéralisme. Face aux menaces et aux défis mondiaux se succédant sans fin, nous devons plus que jamais préserver le multilatéralisme et maintenir le rôle central des Nations unies dans les affaires internationales. La victoire de la Guerre mondiale antifasciste ne peut être falsifiée et la contribution des Nations unies à la paix et au développement dans le monde ne peut être niée. Il est nécessaire de maintenir l'ordre international fondé sur le droit international, de pratiquer le concept de coopération gagnant-gagnant, de s'opposer aux retraits délibérés des traités et organisations internationales et de s'opposer à la provocation de l'antagonisme au niveau idéologique et en matière de système social. Nous devons tenir compte à la fois de l'équité et de l'efficacité, et réformer et améliorer le système de gouvernance mondiale.

Troisièmement, promouvoir conjointement la reprise de l'économie mondiale. Tout en assurant la sécurité, nous devons mener activement la reconstruction économique post-Covid-19, promouvoir de manière ordonnée la reprise des activités et la réouverture des écoles, et mettre en place des "voies rapides" pour la mobilité des personnes et des "corridors verts" pour le transport des marchandises. Nous devons maintenir résolument le système commercial multilatéral, promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements, et parvenir à un développement de haute qualité et à une "reprise verte". Nous devons nous opposer à la politisation des questions scientifiques et technologiques, nous opposer aux sanctions unilatérales et à la juridiction au bras long, et encourager les pays à offrir aux entreprises un environnement commercial juste, équitable et non discriminatoire.

Quatrièmement, promouvoir conjointement le règlement politique des questions d'actualité brûlante. L'ONU doit jouer un rôle important de bons offices et de médiation, s'opposer à l'imposition aveugle de sanctions et aux menaces par la force. Nous devons défendre le principe de la souveraineté nationale, nous opposer à l'ingérence dans les affaires intérieures des autres pays et à la fomentation de révolutions de couleur. »

S'agissant de la prochaine étape de la coopération entre les pays BRICS, M. Wang s'est ainsi exprimé : « Nous devons tout mettre en œuvre pour mener à bien les préparatifs à la réunion des dirigeants et faire en sorte qu'elle aboutisse à des résultats positifs ; consolider la base de la coopération politique et sécuritaire, défendre conjointement l'équité et la justice internationales et nous opposer à l'unilatéralisme ; renforcer la coopération économique, commerciale, budgétaire et financière, étendre l'influence internationale de la nouvelle Banque de développement, accélérer la construction du partenariat pour la nouvelle révolution industrielle et mener plus de coopérations pragmatiques et mutuellement bénéfiques ; intensifier les échanges culturels et humains et la coopération en la matière, promouvoir l'apprentissage mutuel et l'inspiration réciproque entre les différentes cultures et la compréhension mutuelle ainsi que l'amitié entre les peuples. »

« Le monde traverse des changements majeurs inédits depuis un siècle. Les pays BRICS, qui possèdent 30% des territoires du monde, 42% de la population mondiale et un cinquième des agrégats économiques mondiaux, doivent devenir une ancre dans les grands changements. Tant que nous restons unis et travaillons ensemble, les pays BRICS peuvent devenir davantage une force pour maintenir la paix et la stabilité mondiales, une force motrice pour un développement commun mondial et une force pour promouvoir l'équité et la justice internationales. Cela est non seulement dans l'intérêt commun des pays BRICS, mais profitera également au monde », a souligné M. Wang.

Les cinq Ministres des Affaires étrangères ont échangé de manière approfondie des points de vue sur la situation mondiale, les problèmes régionaux d'actualité brûlante et la coopération entre les pays BRICS. Toutes les parties ont hautement salué les résultats fructueux de la coopération basée sur trois piliers au sein des BRICS, ont hautement apprécié le travail accompli par la Russie en tant que pays assumant la présidence tournante et ont convenu que, dans le contexte actuel, les pays BRICS devraient renforcer leur unité et relever les défis ensemble. Les cinq Ministres des Affaires étrangères ont souligné que cette année marquait le 75e anniversaire de la fondation des Nations unies et que toutes les parties devraient œuvrer pour faire respecter les normes fondamentales régissant les relations internationales fondées sur la Charte des Nations unies, soutenir la démocratisation des relations internationales et la multipolarisation du monde et respecter les principes d'égalité souveraine et de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays. Toutes les parties ont souligné que les problèmes d'actualité brûlante internationaux et régionaux devraient être résolus par le dialogue, par les voies politique et diplomatique. Toutes les parties estiment que le multilatéralisme est le moyen le plus efficace de lutter contre l'épidémie et conviennent de renforcer la coopération au sein des BRICS dans la lutte contre l'épidémie afin de contribuer davantage à la sécurité sanitaire publique mondiale. Toutes les parties soutiennent le renforcement de la coordination des politiques macroéconomiques pour promouvoir la reprise économique et le développement durable dans l'après-Covid-19.

Un communiqué de presse a été publié à l'issue de la réunion.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer