Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
La Chine propose des règles universellement acceptées sur la sécurité des données (MAE chinois)
2020/09/12

La Chine appelle les pays du monde entier à élaborer ensemble des règles internationales universellement acceptées sur la sécurité des données, a lancé vendredi le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue russe Sergueï Lavrov à Moscou, il a noté que l'Initiative mondiale sur la sécurité des données récemment proposée par son pays avait attiré l'attention à travers le monde, assurant que de nombreux pays l'avaient qualifiée de constructive, disant qu'ils l'étudieraient soigneusement.

Il est communément accepté que cette initiative n'entend pas se soustraire aux problèmes. Elle répond directement aux inquiétudes communes de la communauté internationale et apporte des solutions à ce dossier auquel s'intéressent toutes les parties, a indiqué M. Wang.

Il a ajouté que la Russie accordait de l'importance à cette initiative et qu'elle saluait les efforts de la Chine pour renforcer la sécurité des données. De fait, Beijing et Moscou se sont engagés dans une coopération multilatérale et bilatérale pour préserver la sécurité des données et la cybersécurité, a-t-il dit, assurant que cette coopération allait se poursuivre.

M. Wang a rappelé que lors de la réunion annuelle des chefs de la diplomatie Chine-ASEAN (Association des nations d'Asie du Sud-Est) il y a deux jours, le ministre philippin Teodoro Locsin avait annoncé, au nom de l'ASEAN, que la proposition chinoise reflétait les intérêts communs des pays du monde et que les pays membres de l'ASEAN y accordaient une grande importance et qu'ils étaient prêts à travailler avec la Chine pour renforcer la coopération en matière de gouvernance numérique mondiale et de cybersécurité.

"Nous sommes convaincus qu'au fil du temps, cette initiative sera définitivement reconnue et soutenue par de plus en plus de pays", a souligné Wang Yi, ajoutant que son pays était prêt à travailler avec tous les pays ayant les mêmes positions ou des positions similaires pour faire avancer ce processus.

Notant qu'il existait des spéculations sur cette initiative, le ministre chinois a souligné que Beijing ne se contentait pas de chercher à prouver son innocence et son honnêteté en la matière, mais examinait surtout les moyens de protéger de façon efficace la sécurité des données et la cybersécurité, de cesser l'exploitation des cybertechnologies pour surveiller arbitrairement d'autres pays ou violer les données privées.

"L'objectif de la Chine est, très clairement, d'appeler tous les pays à unir leurs efforts pour élaborer des règles internationales universellement acceptées sur la sécurité des données, créer un cyberespace pacifique, sûr, ouvert et coopératif, favoriser un développement sain de l'économie numérique et contribuer au progrès de la société humaine", a conclu M. Wang.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer