Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Xi Focus : Xi Jinping expose le rôle de l'ONU dans l'ère post-COVID, s'opposant à l'unilatéralisme et à l'idée d'un "patron du monde"
2020/09/21

Le président chinois, Xi Jinping, a partagé lundi ses réflexions sur le rôle de l'ONU dans l'ère post-COVID, s'opposant à l'unilatéralisme, à l'intimidation ou à tout pays agissant comme un "patron du monde".

M. Xi a fait ces commentaires lors d'une réunion de haut niveau pour commémorer le 75e anniversaire de l'ONU.

Soulignant que l'ONU doit défendre la justice, il a déclaré qu'aucun pays n'avait le droit de dominer les affaires mondiales, de contrôler le destin des autres ou de monopoliser les avantages en matière de développement.

Encore moins doit-on être autorisé à agir à sa guise ou à se comporter comme puissance hégémonique, comme brute ou comme patron du monde, a souligné M. Xi.

D'après lui, il est impératif que la représentation et le droit à la parole des pays en développement soient renforcés afin que l'ONU incarne de manière plus équilibrée les intérêts et la volonté de la majorité des pays du monde.

Soulignant que l'ONU doit faire valoir l'état de droit, M. Xi a déclaré que les relations entre pays et la coordination de leurs intérêts devaient uniquement être fondées sur des règles et des institutions.

"Elles ne doivent pas être soumises à la logique du plus fort", a affirmé M. Xi.

Les grands pays doivent montrer l'exemple en défendant et en respectant l'état de droit international et leurs engagements, a-t-il ajouté.

"Il ne doit pas y avoir de pratique d'exceptionnalisme ou de 'deux poids, deux mesures'. Le droit international ne doit pas non plus être déformé et utilisé comme prétexte pour saper les droits et intérêts légitimes d'autres pays ou la paix et la stabilité mondiales", a fait savoir M. Xi.

Selon le président chinois, l'ONU doit promouvoir la coopération, et "la mentalité de la guerre froide, les lignes idéologiques ou le jeu à somme nulle ne sont pas une solution aux problèmes d'un pays, encore moins une réponse aux défis communs de l'humanité".

"Ce que nous devons faire, c'est remplacer le conflit par le dialogue, la menace par la concertation, la logique du jeu à somme nulle par l'esprit du gagnant-gagnant", a-t-il ajouté.

Le président chinois a également déclaré que l'ONU devait se concentrer sur une action réelle.

"Pour mettre en pratique le principe du multilatéralisme, nous devons agir, pas seulement parler", a déclaré M. Xi. "Il doit y avoir un remède, pas seulement une thérapie."

L'ONU doit viser à résoudre des problèmes et aller vers des résultats tangibles en faisant progresser la sécurité, le développement et les droits de l'homme en parallèle, a-t-il ajouté.

En particulier, il a estimé que la priorité devait être donnée à la résolution des défis de sécurité non traditionnels, tels que la santé publique.

Lors de la réunion, M. Xi a salué le rôle de l'ONU au cours des 75 dernières années, affirmant que l'organisation avait fait un voyage extraordinaire.

D'après lui, ces 75 ans ont témoigné de progrès spectaculaires dans la société humaine et de changements profonds dans la situation internationale et ont été une période de développement rapide du multilatéralisme.

M. Xi a assuré que la Chine défendait fermement le rôle central de l'ONU dans les affaires internationales.

La Chine soutient résolument le système international centré sur l'ONU et l'ordre international soutenu par le droit international, a-t-il expliqué.

"Renouvelons notre ferme engagement en faveur du multilatéralisme, et travaillons afin de promouvoir une communauté de destin pour l'humanité", a déclaré M. Xi avant de conclure son allocution.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer