Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Wang Yi s'entretient avec le Ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif
2020/10/10

Le 10 octobre 2020, le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu avec le Ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif à Tengchong, dans la province chinoise du Yunnan.

M. Wang a noté que le monde d'aujourd'hui connaissait des changements majeurs inédits depuis un siècle et faisait face à une série de nouvelles menaces et de nouveaux défis. La communauté internationale a ainsi plus que jamais besoin de s'en tenir au multilatéralisme, de maintenir l'équité et la justice et de promouvoir l'ouverture et la coopération. La Chine et l'Iran sont des partenaires stratégiques globaux, et la Chine est prête à intensifier ses échanges et à renforcer sa coopération avec l'Iran dans divers domaines tels que la lutte contre la COVID-19. Elle est également prête à travailler de concert avec tous les autres pays du monde pour défendre conjointement le multilatéralisme, s'opposer à l'unilatéralisme et à l'intimidation, et sauvegarder l'équité et la justice internationales ainsi que les intérêts communs des pays en développement.

M. Wang a affirmé que la Chine s'efforçait toujours de défendre l'autorité et la validité du Plan d'action global commun (PAGC). Nous estimons que la sauvegarde du PAGC signifie la défense d'acquis du multilatéralisme, de pratiques bénéfiques qui consistent à résoudre des problèmes brûlants par le dialogue et la consultation, et de l'autorité des Nations unies et de son Conseil de sécurité. La Chine s'oppose à tous les actes unilatéraux qui portent atteinte au PAGC et continuera à promouvoir sa mise en œuvre ainsi que la mise en œuvre de la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies afin de faire avancer le règlement politique de la question nucléaire iranienne.

M. Wang a également déclaré que pour répondre aux préoccupations légitimes de toutes les parties en matière de sécurité, la Chine proposait de mettre en place une plateforme de dialogue multilatéral et régional dans le cadre du PAGC. Cette plateforme permettra à toutes les parties prenantes d'y participer sur un pied d'égalité pour améliorer leur compréhension mutuelle par le dialogue et discuter des moyens politiques et diplomatiques dans le but de résoudre les problèmes de sécurité auxquels sont confrontés le Moyen-Orient et la région du Golfe. La Chine maintient une attitude ouverte quant à la forme et au contenu de cette plateforme et invite toutes les parties prenantes à mener des discussions et des recherches sur cette initiative.

M. Zarif a félicité la Chine pour ses réalisations remarquables dans la lutte contre l'épidémie et dans son développement national. Selon M. Zarif, la multipolarisation est une tendance inévitable et l'hégémonie unipolaire ne conduira qu'à une impasse. La Chine est en train de devenir une force mondiale majeure et joue un rôle très important dans la transformation de la structure mondiale. M. Zarif a ajouté que l'Iran remerciait la Chine pour son soutien énergique à sa lutte contre l'épidémie et a affirmé que son pays était disposé à renforcer la coopération avec la Chine dans tous les domaines pour s'opposer conjointement à l'unilatéralisme et soutenir le multilatéralisme. Selon lui, l'Iran apprécie l'annonce faite par la Chine selon laquelle elle s'est engagée à aider les pays en développement à accéder aux vaccins contre la COVID-19, ainsi que le rôle important joué par la Chine dans le maintien du PAGC, ajoutant que l'Iran était prêt à travailler avec la Chine, la Russie et l'Union européenne pour maintenir effectivement la validité de cet accord. L'Iran salue l'initiative de la Chine d'établir une plateforme de dialogue multilatéral pour la région du Golfe et espère que toutes les parties prenantes feront preuve d'un esprit flexible et conjugueront leurs efforts afin de maintenir la paix et la stabilité régionales.

Les deux parties ont également procédé à un échange approfondi de leurs points de vue sur des questions internationales et régionales d'intérêt commun.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer