Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Xi Jinping donne un discours à la cérémonie d'ouverture de la troisième Exposition internationale d'importation de la Chine
2020/11/04

Le soir du 4 novembre 2020, la cérémonie d'ouverture de la troisième Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE) s'est tenue à Shanghai. Le Président Xi Jinping y a donné un discours par vidéo. M. Xi a indiqué que la COVID-19 qui sévissait dans le monde avait engendré plus d'instabilités et d'incertitudes dans l'économie mondiale, mais la Chine poursuivait de manière accélérée sa marche vers une plus grande ouverture, et la tendance générale à l'ouverture et à la coopération n'avait pas changé. Les pays doivent œuvrer main dans la main à une ouverture marquée par la coopération gagnant-gagnant, le partage des responsabilités et la gouvernance collective. La Chine poursuivra la vision de l'ouverture, de la coopération, de la solidarité et du bénéfice partagé, et élargira avec détermination son ouverture sur tous les plans, pour que le marché chinois devienne un marché ouvert sur le monde, un marché de tous et un marché pour tous, de sorte à faire avancer la reprise de l'économie mondiale et à apporter plus d'énergies positives à la communauté internationale.

M. Xi a souligné que cette édition de la CIIE se tenait à un moment particulier. La COVID-19 survenue avec soudaineté a porté un coup dur aux différents pays et à l'économie mondiale. En organisant comme prévu ce grand événement international sur la base de l'assurance de la sécurité sanitaire, nous montrons au monde notre sincère volonté de partager avec les autres pays les opportunités de marché et de promouvoir la reprise mondiale.

M. Xi a fait remarquer que malgré les impacts de la COVID-19, la Chine poursuivait de manière accélérée sa marche vers une plus grande ouverture. Les mesures en faveur de l'élargissement de l'ouverture que j'ai annoncées lors de la 2e CIIE, a-t-il dit, ont été pleinement mises en œuvre. La Chine a continué de prendre des mesures d'augmentation des importations. Le plan global de la construction du Port de libre-échange de Hainan et le plan de l'élargissement de la réforme et de l'ouverture à Shenzhen ont été publiés et sont entrés en vigueur. Des progrès ont été enregistrés dans la conclusion des accords de libre-échange de haut standard, la mise en place des zones pilotes d'innovation pour la promotion des importations, la protection des droits de propriété intellectuelle et la coopération de qualité dans le cadre de l'Initiative « la Ceinture et la Route ».

M. Xi a indiqué que la COVID-19 qui sévissait dans le monde avait engendré plus d'instabilités et d'incertitudes dans l'économie mondiale. Mais, à en juger par l'histoire, les risques, les catastrophes et les agissements à contre-courant n'ont jamais pu empêcher le développement de la société humaine et ne peuvent certainement pas l'empêcher. La tendance générale à l'ouverture et à la coopération n'a pas changé. Nous devons travailler main dans la main, a-t-il ajouté, à relever ensemble les risques et défis, à renforcer notre coopération et nos échanges et à élargir ensemble l'ouverture. Nous devons œuvrer à une ouverture marquée par la coopération gagnant-gagnant, et favoriser la confiance et non la méfiance, la coopération et non la confrontation, la consultation et non les insultes. Nous devons œuvrer à une ouverture marquée par le partage des responsabilités. Les grands pays et les économies principales sont appelés à jouer un rôle exemplaire, et les pays en développement, à prendre des actions actives. Nous devons œuvrer à une ouverture marquée par la gouvernance collective. Nous ne devons pas laisser l'unilatéralisme et le protectionnisme saboter l'ordre et les règles internationaux. Il est impératif de réformer le système de gouvernance économique mondiale avec une approche constructive pour construire une économie mondiale ouverte.

M. Xi a souligné que la cinquième session plénière du Comité central issu du XIXe Congrès du PCC, qui venait de se clôturer, avait fait une planification globale sur le développement de la Chine pour la période du XIVe Plan quinquennal (2021-2025). La Chine réalisera prochainement l'objectif de remporter la victoire décisive de l'édification intégrale d'une société de moyenne aisance et de la réduction de la pauvreté. En 2021, elle entamera une nouvelle marche vers un pays socialiste moderne sur tous les plans et entrera dans une nouvelle phase de développement. Nous avons avancé l'idée de créer une nouvelle dynamique de développement où le circuit domestique est le pilier principal et que le circuit domestique et le circuit international se renforcent mutuellement. Cela ne consiste aucunement à développer un circuit domestique fermé, mais à valoriser à la fois les circuits domestique et international avec un niveau d'ouverture plus élevé. Cette nouvelle dynamique non seulement répond aux besoins de développement de la Chine, mais aussi apportera plus de bénéfices aux peuples du monde. La Chine est le marché le plus prometteur au monde. La Chine, par sa capacité manufacturière, est aujourd'hui un maillon important des chaînes industrielles et d'approvisionnement mondiales et y a apporté une grande contribution. L'immense marché domestique chinois continuera de stimuler l'innovation. La Chine élargira avec détermination son ouverture sur tous les plans. Ainsi le marché chinois sera-t-il un marché ouvert sur le monde, un marché de tous et un marché pour tous, et apportera-t-il plus d'énergies positives à la communauté internationale.

Premièrement, la Chine développera de nouveaux horizons pour son ouverture. La Chine fera valoir effectivement le rôle pionnier des zones pilotes et des ports de libre-échange, publiera une liste négative du commerce transfrontalier des services, continuera d'accroître l'ouverture dans l'économie numérique et le cyberespace et approfondira la réforme et l'innovation dans la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement, ceci en vue de construire un nouveau système de l'économie ouverte plus performante.

Deuxièmement, la Chine promouvra le développement innovant du commerce extérieur. La Chine continuera de soutenir, à travers la CIIE et d'autres plateformes d'ouverture, les entreprises étrangères dans l'élargissement de leurs activités sur le marché chinois. Elle explorera encore davantage le potentiel de croissance de son commerce extérieur pour apporter une contribution active à la croissance du commerce international et au développement de l'économie mondiale. Elle favorisera un développement accéléré de nouvelles activités et de nouveaux modes du commerce, notamment l'e-commerce transfrontalier, pour forger de nouveaux moteurs de croissance du commerce extérieur. De plus, elle réduira son catalogue des technologies interdites ou soumises à des restrictions à l'importation en vue de créer un environnement propice à la libre circulation transfrontalière des facteurs technologiques.

Troisièmement, la Chine améliorera encore l'environnement d'affaires. Les mesures prises par le gouvernement chinois pour accompagner les entreprises impactées par la COVID-19 s'appliquent à toutes les entreprises enregistrées en Chine. Cette année, la loi sur les investissements étrangers et des règlements en la matière ont été mis en application, et la liste négative pour les investissements étrangers a été encore raccourcie. La Chine poursuivra l'effort pour rendre son système juridique concernant les échanges économiques extérieurs plus transparent, renforcer la protection de la propriété intellectuelle, protéger les droits et intérêts légitimes des entreprises étrangères et créer un meilleur climat d'affaires par des services de qualité.

Quatrièmement, la Chine approfondira la coopération bilatérale, multilatérale et régionale. La Chine est prête à conclure avec plus de pays des accords de libre-échange de haut standard, à favoriser la conclusion rapide du partenariat économique régional global, à accélérer entre autres les négociations sur l'accord d'investissement Chine-UE et l'accord de libre-échange Chine-Japon-République de Corée, et à renforcer les échanges et l'inspiration mutuelle avec les zones de libre-échange de haut standard dans le monde. Elle participera activement à la réforme de l'OMC et à la coopération dans le cadre de l'ONU, du G20, de l'APEC et des BRICS. Elle travaillera avec les pays partenaires à développer une coopération de qualité autour de l'Initiative « la Ceinture et la Route » pour promouvoir la construction d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité.

En conclusion, M. Xi a cité un adage chinois : l'homme ne peut se prétendre brave avant d'être monté sur la Grande Muraille. À l'heure actuelle où l'économie mondiale est confrontée à de graves défis, a-t-il poursuivi, nous devons renforcer la confiance et le courage pour surmonter ensemble l'épreuve. La Chine souhaite œuvrer avec tous les pays du monde à créer des opportunités dans l'ouverture, à affronter les difficultés par la coopération et à bâtir main dans la main un avenir meilleur pour l'humanité.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer