Page d'accueil Ambassade Service Consulaire Coopération Sino-Congolaise Thèmes spéciaux
    Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Li Keqiang participe à la 23e Réunion des dirigeants Chine-ASEAN
2020/11/12

Dans l'après-midi du 12 novembre 2020, le Premier Ministre du Conseil des Affaires d'État Li Keqiang a participé, au Grand Palais du Peuple à Beijing, à la 23e Réunion des dirigeants Chine-ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est). Nguyen Xuan Phuc, Premier Ministre du Viet Nam, pays qui assume la présidence tournante de l'ASEAN, Prayut Chan-o-cha, Premier Ministre de la Thaïlande, Rodrigo Duterte, Président des Philippines, Haji Hassanal Bolkiah, Sultan du Brunei Darussalam, Joko Widodo, Président de l'Indonésie, Muhyiddin Yassin, Premier Ministre de la Malaisie, Lee Hsien Loong, Premier Ministre de Singapour, Thongloun Sisoulith, Premier Ministre du Laos, Aun Pornmoniroth, Vice-Premier Ministre du Cambodge, et U Kyaw Tin, Ministre de la Coopération internationale du Myanmar, ont également participé à la réunion. Li Keqiang et Nguyen Xuan Phuc ont conjointement présidé la réunion qui s'est tenue par liaison vidéo.

M. Li Keqiang a déclaré que le développement et les échanges des pays du monde ont été gravement affectés par la pandémie de COVID-19 survenue avec une grande soudaineté. Qu'il s'agisse de la lutte contre l'épidémie ou de la reprise économique, il faut poursuivre la voie de coopération et d'ouverture. À la cérémonie d'ouverture de la 3e Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE), le Président Xi Jinping a indiqué que la Chine souhaitait œuvrer avec tous les pays du monde à créer des opportunités dans l'ouverture et à affronter les difficultés par la coopération.

M. Li a souligné qu'au cours de la lutte conjointe contre l'épidémie de COVID-19, la Chine et les pays de l'ASEAN se sont entraidés et ont surmonté ensemble les difficultés. La situation actuelle est marquée par la propagation continue de l'épidémie, les difficultés et détours rencontrés dans la reprise de l'économie mondiale et la montée du protectionnisme et de l'unilatéralisme. Mais ce qui est encourageant, c'est que la situation globale de la prévention et du contrôle de l'épidémie se stabilise en Asie de l'Est, que le commerce et les investissements entre la Chine et l'ASEAN augmentent en dépit d'une tendance à la baisse, et que l'ASEAN est désormais le plus grand partenaire commercial de la Chine. La Chine appliquera le nouveau concept de développement, promouvra un développement de qualité, accélérera la création d'une nouvelle dynamique de développement, poursuivra l'élargissement de la demande intérieure et favorisera une ouverture de meilleure qualité. Cela aidera les deux grands marchés, la Chine et l'ASEAN, à mieux s'articuler et contribuera à la reprise économique et au développement durable régionaux.

M. Li a indiqué que la Chine prenait toujours l'ASEAN comme une priorité dans sa diplomatie de voisinage, et soutenait fermement la construction de la communauté de l'ASEAN et le renforcement de la position centrale de l'ASEAN dans la coopération régionale. La Chine est prête à travailler avec l'ASEAN pour consolider le bon voisinage, poursuivre un développement pacifique, défendre le multilatéralisme et le libre-échange, faire en sorte que la coopération dans divers domaines entre les deux parties obtienne davantage de résultats pragmatiques, s'efforcer de promouvoir le développement respectif et la reprise économique globale de la région et sauvegarder ensemble la paix et la stabilité régionales et mondiales. A ces égards, la Chine a avancé les propositions suivantes :

Premièrement, il faut vaincre main dans la main l'épidémie et promouvoir la coopération en matière de santé publique. La Chine prendra activement en compte les besoins des pays de l'ASEAN en vaccins contre la COVID-19 et en promouvra l'accessibilité et l'abordabilité par des actions concrètes. Nous devons lancer sans tarder le mécanisme de liaison en urgence de santé publique Chine-ASEAN et mener à bien le 3e Forum Chine-ASEAN sur la coopération sanitaire.

Deuxièmement, il faut se concentrer sur la coopération économique et commerciale pour favoriser la reprise économique régionale. La Chine se félicite de la signature rapide du Partenariat économique régional global (RCEP), et est prête à travailler avec l'ASEAN pour mettre en œuvre l'Accord de libre-échange entre la Chine et l'ASEAN et le Protocole sur la mise à niveau de la zone de libre-échange Chine-ASEAN, améliorer la liberté et la facilitation du commerce et des investissements régionaux, et construire ensemble un réseau régional de « voies rapides ».

Troisièmement, il faut créer des points forts de l'économie numérique et cultiver de nouveaux points de croissance de la coopération. Prenant l'occasion de l'Année de coopération Chine-ASEAN sur l'économie numérique, nous devons créer une synergie entre nos stratégies de développement numérique et mener une coopération innovante dans plusieurs domaines. Nous avons à partager l'expérience dans des domaines dont la gouvernance numérique, et à protéger ensemble la sécurité des données et d'Internet.

Quatrièmement, il faut faire avancer le développement durable et renforcer les capacités à parer aux risques. Nous devons intensifier la coopération dans des domaines tels que la protection environnementale, la prévention et l'atténuation des catastrophes, le changement climatique et la réduction de la pauvreté, faire progresser la construction du partenariat de l'économie bleue et soutenir la mise en place des projets en vue de résultats précoces dans des domaines dont la coopération maritime.

M. Li a noté qu'actuellement, la situation restait globalement stable en Mer de Chine méridionale, et ce, grâce au fait que la Chine et l'ASEAN s'efforçaient d'approfondir la coopération, géraient activement les divergences, mettaient en œuvre de façon globale et efficace la Déclaration sur la conduite des parties en Mer de Chine méridionale et faisaient avancer les consultations concernant le Code de conduite en Mer de Chine méridionale. Le Code, une version mise à niveau de la déclaration, est plus riche en contenus substantiels, plus efficace et plus pratique. L'attitude de la Chine en faveur de la conclusion rapide du Code est constante et inébranlable. La Chine appelle les différentes parties à accélérer les consultations à travers des moyens flexibles et pragmatiques, et entend organiser des consultations en face-à-face en Chine sans tarder lorsque les conditions seront réunies, afin de faire avancer la deuxième lecture du texte du Code et de montrer à la communauté internationale notre sagesse et nos capacités de gérer la situation en Mer de Chine méridionale et de défendre la paix et la stabilité en Mer de Chine méridionale.

Les dirigeants des pays de l'ASEAN participant à la réunion ont hautement apprécié le développement du partenariat ASEAN-Chine, estimant qu'il était le plus fort et le plus dynamique parmi les partenariats que l'ASEAN avait noués. Les pays de l'ASEAN ont félicité la Chine pour son soutien à la construction de la communauté de l'ASEAN et au rôle central de l'ASEAN dans la coopération régionale, et remercié la Chine pour ses contributions actives à la lutte de l'ASEAN contre l'épidémie. Ils se sont félicités de l'engagement de la Chine de faire de ses vaccins un bien public mondial, et s'attendaient à ce que la Chine continue de soutenir les efforts de l'ASEAN visant à vaincre l'épidémie et à réaliser la reprise économique dans les meilleurs délais. L'ASEAN soutient, comme la Chine, le multilatéralisme, et le libre-échange basé sur des règles, salue la signature du RCEP au cours de cette série de réunions, et est disposée à travailler avec la Chine pour mettre davantage en œuvre l'Accord de libre-échange entre la Chine et l'ASEAN et le Protocole sur la mise à niveau de la zone de libre-échange Chine-ASEAN, renforcer la synergie entre les stratégies de développement, et favoriser la coopération dans des domaines tels que les échanges humain et culturel, l'économie numérique, la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire, le changement climatique, l'économie bleue et la sécurité d'Internet, afin de faire avancer constamment le partenariat ASEAN-Chine. Les pays de l'ASEAN apprécient positivement les progrès importants dans les consultations et la deuxième lecture du texte du Code de conduite en Mer de Chine méridionale, et soutiennent la conclusion le plus tôt possible d'un Code efficace et substantiel, afin de préserver ensemble la paix et la stabilité en Mer de Chine méridionale.

La réunion a publié le Plan d'action pour appliquer la Déclaration conjointe sur le partenariat stratégique Chine-ASEAN pour la paix et la prospérité (2021-2025), et l'Initiative sur l'établissement du partenariat Chine-ASEAN pour l'économie numérique, et a annoncé la décision de faire de l'année 2021 l'Année de coopération Chine-ASEAN sur le développement durable. Les dirigeants participant à la réunion ont vu ensemble la vidéo sur la solidarité Chine-ASEAN contre l'épidémie et pour le développement.

Le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi était présent à la réunion.



Envoyer ce lien à un ami
       imprimer