Wang Yi parle des cinq suggestions pour la promotion de la paix et de la réconciliation en Afghanistan
2021/06/04

Le 3 juin 2021, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a présidé, à Guiyang, le quatrième dialogue tripartite des Ministres des Affaires étrangères Chine-Afghanistan-Pakistan, auquel ont participé par liaison vidéo le Ministre afghan des Affaires étrangères Mohammad Hanif Atmar et le Ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mahmood Qureshi.

M. Wang a dit que le retrait accéléré et unilatéral des troupes en Afghanistan par les États-Unis et d'autres pays occidentaux représentait à la fois un défi et une opportunité pour l'Afghanistan et les pays de la région. Le défi réside dans les changements possibles des négociations intra-afghanes, les éventuels guerres et troubles causés par le retrait, alors que l'opportunité est que le retrait des forces militaires étrangères d'Afghanistan permettra de créer des conditions et d'ouvrir une bonne situation pour que le peuple afghan puisse maîtriser réellement son propre avenir et son propre destin. La Chine estime que le moyen fondamental pour surmonter le défi et saisir l'opportunité est la promotion inébranlable du processus de paix et de réconciliation intra-afghan. Pour y arriver, la Chine a avancé cinq propositions et suggestions :

Premièrement, poursuivre le principe fondamental du « processus de paix dirigé et pris en charge par les Afghans ». L'Afghanistan appartient au peuple afghan. Nous espérons que les parties aux négociations de paix en Afghanistan donneront la priorité aux intérêts du pays et du peuple, exploreront conjointement un mode de gouvernance et une voie de développement adaptés aux conditions nationales de l'Afghanistan. Nous soutenons toutes les parties en Afghanistan dans l'établissement d'une structure politique large et inclusive qui, sur le plan intérieur, poursuit une politique musulmane modérée et continue de lutter contre le terrorisme, et sur le plan extérieur, promeut la diplomatie pacifique tous azimuts notamment en s'entendant amicalement avec les pays voisins.

Deuxièmement, maintenir l'élan des négociations intra-afghanes. La Chine est heureuse de voir la reprise du contact à Doha entre les négociateurs de l'Afghanistan et des Talibans et espère que cette situation se consolidera de façon durable. Le processus de paix et de réconciliation en Afghanistan est à une étape clé où les opportunités de négociations de paix sont à ne pas rater et que le processus ne veut aucun revirement. M. Wang a dit espérer que toutes les parties aux négociations de paix en Afghanistan élimineront les perturbations, s'exprimeront mutuellement de la bonne volonté, se concentreront sur le consensus, établiront un itinéraire et un calendrier clairs de la réalisation de la réconciliation, et fixeront des plans réalistes et faisables à court terme et à moyen et long terme pour y arriver. La Chine entend accueillir le dialogue intra-afghan en temps opportun et y fournira toutes les facilités et soutiens.

Troisièmement, ramener les Talibans dans le courant politique principal. La communauté internationale est parvenue à un consensus important selon lequel toutes les parties en Afghanistan doivent se conformer strictement à la résolution 2513 du Conseil de Sécurité des Nations Unies. La Chine est prête à travailler avec toutes les parties prenantes dans la question de l'Afghanistan, y compris le Pakistan, à redoubler d'efforts pour promouvoir les pourparlers de paix, les bons offices et la médiation, créant un environnement nécessaire aux négociations intra-afghanes et à la reconstruction pacifique en Afghanistan. M. Wang a émis le souhait de voir le gouvernement afghan renforcer sa confiance dans les pourparlers de paix et proposer un plan plus attrayant pour les négociations de paix afin d'encourager les Talibans à abandonner les divergences du passé et à aller dans le même sens que le gouvernement.

Quatrièmement, la communauté internationale et les pays de la région doivent apporter un soutien agissant. Dans le proche futur, les États-Unis resteront le plus grand facteur extérieur affectant la question de l'Afghanistan. La Chine, l'Afghanistan et le Pakistan devront travailler ensemble pour un retrait ordonné des troupes américaines et le respect des obligations par les États-Unis, et éviter la détérioration de la situation sécuritaire en Afghanistan et le retour des forces terroristes. La Chine a proposé à l'Afghanistan de renforcer la communication et la coopération avec ses pays voisins amis en temps opportun afin de former une plus grande synergie pour le cessez-le-feu, l'arrêt des hostilités et le rétablissement de la paix en Afghanistan. Peu avant, la Chine a organisé la réunion des Ministres des Affaires étrangères de la Chine et des cinq pays d'Asie centrale, et a réussi à faire adopter à toutes les parties une déclaration conjointe sur la question d'Afghanistan. Dans la prochaine étape, nous soutiendrons l'Organisation de Coopération de Shanghai afin qu'elle joue un rôle plus important dans la paix et la réconciliation en Afghanistan.

Cinquièmement, renforcer la coordination sincère entre la Chine, l'Afghanistan et le Pakistan. Depuis l'année dernière, le Pakistan a joué un rôle unique en facilitant la signature de l'accord de paix entre les États-Unis et les Talibans et le lancement des négociations intra-afghanes. La Chine espère que le Pakistan continuera de faire bon usage de ses propres atouts et de déployer de nouveaux efforts constructifs. M. Wang a dit espérer également que la partie afghane évaluera la sincérité et la contribution du Pakistan dans une optique positive, et a proposé d'étudier la mise en place d'un mécanisme de dialogue tripartite des envoyés spéciaux pour la paix et la réconciliation en Afghanistan dans le cadre du dialogue tripartite des Ministres des Affaires étrangères Chine-Afghanistan-Pakistan afin de maintenir une communication étroite sur la situation des pourparlers de paix afghans et les mesures spécifiques pour leur avancement. Nous pouvons également étendre la coopération dans le cadre du Corridor économique Chine-Pakistan vers l'Afghanistan pour élever le niveau de coopération économique et commerciale et de connectivité entre l'Afghanistan et les pays de la région, aider l'Afghanistan à renforcer sa capacité de développement indépendant et à réaliser progressivement un cercle vertueux de paix et de développement.