Conférence de presse du 23 novembre 2020 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian
2020/11/23

Global Times : La cérémonie de remise des prix du deuxième Concours de Courts-métrages de « la Ceinture et la Route » a récemment eu lieu à Wuhan. Plus de 500 œuvres émanant de plus de 80 pays ont participé au concours et plus de 60 œuvres ont remporté des prix. Avez-vous vu ces courts-métrages ? Y a-t-il des histoires qui vous ont impressionné ?

Zhao Lijian : Ce concours de courts-métrages a été organisé conjointement par l'Association de la Diplomatie publique de Chine, le Centre de Presse de la Commission de contrôle et d'administration des biens publics du Conseil des Affaires d'État et Global Times Online. À travers différents angles, techniques filmiques et langues, ces vidéos reproduisent des scènes de la coopération entre la Chine et les pays situés le long de « la Ceinture et la Route » dans la lutte contre l'épidémie, tout en racontant des histoires de notre contribution conjointe au développement social et économique local.

Je voudrais vous en citer quelques exemples : L'Amitié le long de la ligne orange présente la joie du peuple pakistanais pour l'achèvement du projet de la ligne orange du métro de Lahore ; Décollage à tout moment : Transport aérien de fournitures médicales restitue les histoires de compagnies aériennes chinoises soutenant d'autres pays dans leur lutte contre l'épidémie ; Le Café rencontre le zongzi montre comment la connaissance et la compréhension mutuelles entre les Éthiopiens et les employés d'entreprises chinoises se sont approfondies grâce à l'initiative « la Ceinture et la Route ». Déguster le Zongzi avec une tasse de café est non seulement un exemple en miniature des échanges entre diverses cultures, mais aussi une interprétation du thème de ce concours de courts-métrages, à savoir « Action dans la solidarité ». De tels courts-métrages touchants sont très nombreux. Je vous invite à les regarder en ligne.

Beijing Daily : Des officiels du commerce australiens ont indiqué qu'ils espéraient avoir une conversation téléphonique avec des officiels chinois sur les relations sino-australiennes actuelles, mais que cela n'avait pas pu être arrangé jusqu'à présent. Quelle est la réponse de la Chine à ce sujet ?

Zhao Lijian : Je ne connais pas la situation spécifique du fait que vous avez mentionné selon lequel des officiels du commerce australiens espéraient avoir une conversation téléphonique avec la partie chinoise. Les canaux de communication au niveau technique entre la Chine et l'Australie demeurent toujours fluides.

Quant aux relations sino-australiennes, ces derniers jours, mes collègues et moi avons explicité maintes fois la position chinoise. C'est l'Australie qui a causé la situation difficile actuelle des relations sino-australiennes. Nous exhortons l'Australie à regarder en face les problèmes et à corriger ses erreurs, afin de créer des conditions favorables pour remettre les relations bilatérales sur la bonne voie.

Associated Press de Pakistan : Quant au court-métrage sur la ligne orange au Pakistan, pourriez-vous présenter plus d'informations ?

Zhao Lijian : Le court-métrage que je viens de mentionner porte sur le projet de la ligne orange du métro de Lahore. Il s'agit de la première ligne de métro du Pakistan. Ce court-métrage présente la joie du peuple pakistanais, surtout celui de Lahore, pour l'achèvement du projet. Vous pouvez l'admirer en ligne.

Reuters : Première question, selon des reportages, Joe Biden envisagerait de nommer Antony Blinken au poste de Secrétaire d'État. Quels sont vos commentaires là-dessus ? S'il prend ce poste, les relations sino-américaines connaîtront-elles une amélioration par rapport au mandat de Mike Pompeo ? Deuxième question, les États-Unis listeraient 89 entreprises chinoises comme étant liées à l'armée et leur imposeraient des restrictions d'achat de produits et technologies américains. Quels sont vos commentaires à cet égard ?

Zhao Lijian : Pour la première question, cela relève des affaires intérieures américaines et nous n'en ferons pas de commentaire. Maintenir un développement sain et régulier des relations sino-américaines est dans l'intérêt fondamental des peuples chinois et américain, et est aussi une aspiration générale des personnalités clairvoyantes aux États-Unis et de la communauté internationale. La Chine entend renforcer les échanges, élargir la coopération et gérer les différences avec les États-Unis afin de promouvoir un développement sain et régulier des relations sino-américaines.

Concernant la deuxième question, la Chine s'oppose fermement à la répression injustifiée des États-Unis à l'encontre des entreprises chinoises, et y a exprimé à plusieurs reprises sa position solennelle. Les actes et paroles de la partie américaine ont gravement violé le principe de concurrence sur le marché et les règles internationales en matière d'économie et de commerce dont elle se targue depuis toujours d'être championne, et nuiront à coup sûr aux intérêts nationaux et à l'image propre des États-Unis.

Les entreprises chinoises mènent depuis toujours leurs opérations en conformité avec les lois et règlements, et observent strictement les lois et règlements de tous les pays dont ceux des États-Unis dans leurs opérations internationales. Les États-Unis doivent cesser leurs actes erronés qui répriment les entreprises étrangères en abusant du concept de sécurité nationale.

Beijing Youth Daily : Nous avons remarqué que le « Forum des jeunes sur l'amitié Chine-République de Corée 2020 » s'est tenu avec succès en ligne et hors ligne à Séoul le 19 novembre. Pourriez-vous présenter des informations sur le forum ? Quelles sont vos attentes sur les échanges entre les jeunes de la Chine et de la République de Corée ?

Zhao Lijian : L'Ambassade de Chine en République de Corée et l'Association d'amitié des villes République de Corée-Chine de République de Corée ont organisé conjointement le « Forum des jeunes sur l'amitié Chine-République de Corée 2020 ». La Chine a publié les informations sur l'événement concerné que vous pouvez consulter sur le site Web de l'Ambassade de Chine en République de Corée.

La Chine et la République de Corée, qui sont géographiquement proches et liées par leurs cultures, voient une affinité entre leurs peuples. Nous espérons que les jeunes des deux pays pourront perpétuer la tradition d'amitié entre la Chine et la République de Corée et apporteront une contribution agissante à l'ouverture d'une perspective encore plus brillante pour les relations des deux pays. La Chine est prête à travailler ensemble avec la République de Corée pour soutenir activement les jeunes des deux pays dans le renforcement de leurs échanges et coopération afin de contribuer à l'avancement des relations bilatérales.

China News Service : Selon des informations du Consulat général de Chine à Osaka, le 22 novembre, le panda géant Rauhin a donné naissance à un bébé mâle au zoo « Monde de l'aventure » à Shirahama, préfecture de Wakayama. Pourriez-vous présenter vos vœux à ce bébé panda géant ici ?

Zhao Lijian : J'ai également noté cette excellente nouvelle. Je souhaite santé et vie heureuse à ce bébé panda géant au Japon. Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier tous les amoureux du panda géant qui prêtent attention et affection à ce bébé !

Les pandas géants sont trésor d'État et vitrine de la Chine. Bien aimés par les gens de tous les pays, ils sont parfaitement dignes d'être messagers de l'amitié. En 1972, les pandas géants Kang Kang et Lan Lan ont fait un long voyage pour arriver au Japon et y ont déclenché une vogue de pandas géants. Au cours des 50 dernières années, les pandas géants ont joué un rôle unique et important dans la promotion de la compréhension des Japonais sur la Chine et de l'amitié sino-japonaise au niveau populaire. Bien que séparés par des montagnes et des rivières, nous partageons le vent et la lune sous le même ciel. Nous sommes convaincus que ce bébé panda géant qui est né pendant l'épidémie apportera du bonheur au peuple japonais et sera un témoin de l'amitié entre la Chine et le Japon.

Phoenix TV : Ma première question, dans la soirée du 22 novembre, un charter administratif de l'armée américaine a atterri à l'aéroport de Taipei Songshan de Taiwan, en Chine, sans que les États-Unis ou Taiwan aient donné de détails. Selon des reportages de certains médias taiwanais, il s'agit d'une visite à Taiwan exécutée par des officiers supérieurs du renseignement de l'armée américaine. Quelle est la réponse de la Chine à cet égard ? Prendra-t-elle des mesures en réponse aux récentes visites fréquentes des États-Unis à Taiwan ? Ma deuxième question, Taiwan et les États-Unis ont récemment tenu leur premier « Dialogue du partenariat de prospérité économique », et ont signé un Mémorandum d'entente (MOU) sur l'établissement d'un mécanisme de dialogue. Quelle est la réponse de la Chine à ce sujet ?

Zhao Lijian : En ce qui concerne la première question, la Chine est fermement opposée à toutes formes d'échanges officiels et de liens militaires entre les États-Unis et Taiwan. Cette position est constante et claire. Nous exhortons la partie américaine à reconnaître pleinement le caractère extrêmement sensible de la question de Taiwan, à respecter scrupuleusement le principe d'une seule Chine et les dispositions énoncées dans les trois communiqués conjoints sino-américains, à cesser immédiatement tous contacts officiels et liens militaires avec Taiwan sous quelque forme que ce soit, et à gérer prudemment et adéquatement les questions liées à Taiwan. La Chine prendra des mesures légitimes et nécessaires en fonction de l'évolution de la situation.

Quant à la deuxième question, la Chine s'oppose depuis toujours aux échanges officiels entre les États-Unis et Taiwan. Nous avons formulé des représentations solennelles auprès de la partie américaine à cet égard. Nous exhortons une fois de plus les États-Unis à observer scrupuleusement le principe d'une seule Chine et les dispositions énoncées dans les trois communiqués conjoints sino-américains, à cesser tous échanges et contacts officiels avec Taiwan, et à arrêter de hisser les relations substantielles avec Taiwan, afin de ne pas porter gravement atteinte aux relations sino-américaines et à la paix et à la stabilité dans le détroit de Taiwan.

The Paper : Le 22 novembre, le Département d'État américain a publié une déclaration, annonçant le retrait officiel des États-Unis du traité Ciel ouvert. Quels sont les commentaires de la Chine là-dessus ?

Zhao Lijian : La Chine exprime son profond regret pour le retrait obstiné des États-Unis du traité Ciel ouvert malgré l'opposition de la communauté internationale. Une telle décision des États-Unis compromettra la confiance mutuelle et la transparence militaires entre les pays concernés, ne favorisera pas le maintien de la sécurité et de la stabilité dans les régions concernées, et aura un impact négatif sur les processus internationaux de maîtrise des armements et de désarmement. La partie américaine doit répondre sérieusement aux préoccupations des États parties dont la Russie et de la communauté internationale, et résoudre les différends par le dialogue. Le retrait arbitraire de traités internationaux n'est pas une attitude ou une pratique digne d'un grand pays.

China Daily : Le 21 novembre, Kaboul, capitale de l'Afghanistan, a subi deux tours d'attaques consécutives où 23 roquettes ont été tirées au total, faisant au moins 10 morts et 51 blessés. L'État islamique a revendiqué l'attaque. Nous remarquons qu'après le retrait précipité de troupes américaines d'Afghanistan, la situation sécuritaire s'y est détériorée avec récemment de fréquents incidents armés violents, ce qui menace gravement la vie et les biens des Afghans. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

Zhao Lijian : La Chine condamne les attaques contre les civils, adresse ses condoléances aux victimes et témoigne de la sympathie aux familles des victimes et aux blessés.

La Chine continuera à soutenir fermement le gouvernement et le peuple afghans dans la lutte contre le terrorisme et la préservation de la stabilité nationale et de la sécurité populaire. Nous entendons travailler avec la communauté internationale à promouvoir la réalisation rapide de la paix et de la stabilité en Afghanistan. La Chine appelle les troupes étrangères à se retirer de l'Afghanistan de manière ordonnée et responsable pour éviter l'extension des forces terroristes profitant de cette occasion et dans le même temps, soutenir le processus de paix et de réconciliation en Afghanistan.

NHK : Aujourd'hui, un tribunal de Hong Kong a ouvert le procès des cas liés à trois personnes dont Joshua Wong. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

Zhao Lijian : Ce n'est pas une question de nature diplomatique. Nous soutenons les autorités compétentes de la Région administrative spéciale de Hong Kong dans leurs efforts visant à s'acquitter de leurs fonctions et responsabilités selon les lois.