Conférence de presse du 16 décembre 2020 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Wang Wenbin
2020/12/16

Bloomberg : Le Ministre australien du Commerce Simon Birmingham a déclaré mercredi que l'Australie allait intenter un procès à la Chine dans l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) sur les droits de douane imposés par la Chine sur l'orge australienne, et a dit qu'il n'allait pas exclure la possibilité d'intenter plus de procès à la Chine dans l'OMC au sujet du vin et d'autres produits. Quels sont les commentaires du Ministère des Affaires étrangères à ce sujet ? Avec quels fondements la Chine va-t-elle se défendre contre cette accusation ? Et la Chine a-t-elle la confiance de pouvoir gagner ce procès ?

Wang Wenbin : Mes collègues et moi avons exposé à plusieurs reprises la position de principe de la Chine sur des cas particuliers concernant le commerce entre la Chine et l'Australie. Pour plus de détails, vous pouvez vous renseigner auprès des départements compétents chinois. Je voudrais souligner que le gouvernement australien devrait prendre au sérieux les préoccupations de la Chine et adopter des mesures concrètes pour corriger ses pratiques discriminatoires à l'encontre des entreprises chinoises.

Associated Press de Pakistan : Le Président du Pakistan Arif Alvi a déclaré lors d'une récente interviewe que la construction du Corridor économique Chine-Pakistan (CECP) avait progressé malgré le défi de la pandémie de COVID-19. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

Wang Wenbin : La partie chinoise est totalement d'accord avec les remarques positives du Président Alvi sur le CECP.

Le CECP est un projet pilote important dans le cadre de l'Initiative « la Ceinture et la Route ». Depuis son lancement en 2013, il affiche toujours une bonne dynamique de développement. Comme mes collègues et moi l'avons présenté plusieurs fois, depuis le début de l'épidémie de COVID-19, la Chine et le Pakistan se sont unis pour surmonter le défi épidémique et promouvoir la construction du CECP, sans évacuation et licenciement des travailleurs et suspension des travaux. Beaucoup de progrès visibles ont été obtenus dans ce cadre, ce qui a fourni un soutien solide au Pakistan dans sa lutte contre l'épidémie et la stabilisation de son économie. Peu avant, le projet phare du CECP, la ligne de transmission d'électricité Matiari-Lahore a été entièrement mise en service, ce qui améliorera davantage l'alimentation en électricité au Pakistan. La mise en service de la ligne orange du métro de Lahore a fait entrer le Pakistan dans une « ère de métro ». Le port de Gwadar a traité dans ce mois deux lots, soit 26 000 tonnes au total d'engrais chimiques qui ont ensuite été transportés vers l'Afghanistan, et a battu le record en déchargeant en 4 jours 22 000 tonnes d'engrais chimiques.

La Chine travaillera main dans la main avec le Pakistan pour mettre pleinement en œuvre le consensus des dirigeants des deux pays, faire progresser fermement la construction du CECP, et se concentrer davantage sur la coopération dans des domaines tels que le bien-être social, l'industrie et l'agriculture, tout en garantissant la bonne construction et le bon fonctionnement des projets existants. Nous œuvrerons à transformer le CECP en projet de démonstration du développement de qualité de « la Ceinture et la Route » et offrirons un plus grand bénéfice aux deux pays, et aux autres pays et peuples dans la région.

FSN : Ma question porte aussi sur l'Australie. L'Australie portera plainte contre la Chine devant l'OMC sur les droits de douane imposés par la Chine sur l'orge australienne et il s'agit d'une nouvelle action de la part de l'Australie. Vous venez de dire que le gouvernement australien devrait prendre au sérieux les préoccupations de la Chine. Voulez-vous dire que les mesures prises par la Chine sur divers produits australiens sont des mesures de rétorsion face à l'Australie qui prend à la légère les préoccupations de la Chine ?

Wang Wenbin : Je viens de répondre à la question concernée. Je tiens à réitérer qu'en ce qui concerne les cas particuliers sur le commerce entre la Chine et l'Australie, nous avons clarifié la position de la Chine. Quant au procès que l'Australie intenterait contre la Chine devant l'OMC sur son exportation d'orge en Chine, veuillez vous renseigner auprès des départements compétents chinois. Comme nous l'avons dit maintes fois, les mesures discriminatoires prises par l'Australie à l'encontre des entreprises chinoises ne sont pas en conformité avec les principes du marché et l'esprit de l'Accord de libre-échange entre la Chine et l'Australie. Nous espérons que l'Australie prendra au sérieux les préoccupations de la Chine et prendra des mesures concrètes pour rectifier ses erreurs.

Hubei TV : Selon les données publiées hier par le Ministère du Commerce, l'utilisation réelle des capitaux étrangers par la Chine a enregistré une croissance en glissement annuel pendant huit mois consécutifs. De nombreux médias et institutions étrangers estiment que les tendances du développement économique chinois sont propices à la reprise de l'économie mondiale. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

Wang Wenbin : Ces derniers temps, les institutions économiques internationales faisant autorité ont généralement prévu que la Chine serait la seule économie majeure du monde à pouvoir réaliser une croissance positive cette année. Je pense que l'afflux continu de capitaux étrangers en Chine que vous venez de mentionner reflète la confiance des autres pays dans les perspectives du développement économique de la Chine et démontre les résultats des efforts déployés par la Chine pour construire activement une nouvelle dynamique de développement et élargir son ouverture sur l'extérieur. Depuis le début de cette année, la Chine a pleinement mis en application la loi sur les investissements étrangers et la régulation pour sa mise en œuvre, réduit le nombre d'interdictions sur la liste négative des zones pilotes de libre-échange de 190 en 2013 à 30 d'aujourd'hui, promu de manière régulière l'accès au marché financier et adopté le plan global de la construction du Port de libre-échange de Hainan, ce qui a non seulement ouvert un large espace pour le développement économique de la Chine, mais également injecté un fort élan dans la reprise économique mondiale. La Chine est désormais le plus grand partenaire commercial de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), de l'Union européenne (UE) et des États-Unis. Au cours des trois premiers trimestres de cette année, les investissements directs non financiers de la Chine dans les pays le long de « la Ceinture et la Route » ont augmenté de 29,7% par rapport à la même période de l'année précédente. La 3e Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE) a vu le volume des transactions s'élever jusqu'à 72,62 milliards de dollars. Selon les prévisions du dernier rapport sur les Perspectives de l'économie mondiale (PEM) publié par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), plus d'un tiers de la croissance mondiale en 2021 sera réalisée grâce à la contribution chinoise.

Au fur et à mesure qu'elle ouvre ses portes plus largement, la Chine créera davantage de possibilités pour la coopération mutuellement bénéfique entre les pays du monde et apportera une plus grande contribution à la stabilité et à la prospérité du « monde post-épidémique ».

Quotidien du peuple : Selon des reportages, la Chine et la Russie ont signé le 15 décembre un protocole, convenant de prolonger de 10 ans la période de validité de l'Accord sur la notification mutuelle concernant les lancements de missiles balistiques et de fusées porteuses signé en 2009 par les deux parties. Quelle est la signification de cette mesure pour les relations bilatérales sino-russes ? Et quelle est son influence sur la stabilité stratégique mondiale et le processus de maîtrise des armements ?

Wang Wenbin : Le Ministère de la Défense nationale de la Chine a déjà publié des informations sur ce sujet. Le Conseiller d'État et Ministre de la Défense nationale Wei Fenghe et le Ministre russe de la Défense Sergueï Shoigu ont signé officiellement le 15 décembre le Protocole sur la prorogation de la période de validité de l'Accord signé le 13 octobre 2009 entre le gouvernement de la République populaire de Chine et le gouvernement de la Fédération de Russie sur la notification mutuelle concernant les lancements de missiles balistiques et de fusées porteuses, prolongeant la période de validité de l'accord pour 10 ans. Les Ministres de la Défense des deux pays ont également tenu une vidéoconférence spécifique, lors de laquelle ils ont souligné que les deux armées étaient disposées à renforcer la coopération pragmatique sur cette base et à enrichir davantage le contenu des relations bilatérales.

La signature de ce protocole est une vive illustration de l'excellence et de la particularité du partenariat de coordination stratégique global sino-russe pour une nouvelle ère, et a injecté une énergie positive au système international de contrôle des armements et fournit une forte garantie à la stabilité stratégique mondiale.

La Chine est prête à travailler avec la Russie pour enrichir de manière continue le contenu des relations bilatérales et approfondir